Jean-Claude Gautrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Claude Gautrand
Naissance (85 ans)
Sains-en-Gohelle
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession

Jean-Claude Gautrand (né le à Sains-en-Gohelle dans le Pas-de-Calais) est un photographe, journaliste, écrivain et historien de la photographie français.

En tant que photographe, on lui doit en particulier L'Assassinat de Baltard (1972) et Les Forteresses du dérisoires (Le Mur de l'Atlantique ou la grande illusion) (1977).

En tant qu'auteur et historien de la photographie, des monographies sur Paris et sur les photographes Brassaï, Robert Doisneau et Willy Ronis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Gautrand s'intéresse dès 1945 à la photographie, année où il saisit ses premiers clichés avec un petit Superfex. En 1956, il adhère au photo-club des PTT et découvre l'œuvre de Otto Steinert (Subjektive Fotografie).

En 1963, année de sa première exposition, il fonde le Groupe Gamma avec deux amis afin de réagir contre le conformisme pictural. Il cofonde le groupe d'avant-garde Libre Expression avec Jean Dieuzaide, Riehl, Georges Guilpin, André Bilet, André Senil, etc.

Gautrand adhère en 1964 au Club des 30 x 40 dont il deviendra le vice-président. Il publie son premier livre en 1968. Il est conseiller culturel et artistique en 1972 pour la photographie du Festival international d'art contemporain de Royan puis, en 1974, commissaire de l’exposition Filleuls et parrains aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, dont il deviendra en 1976 membre du conseil d'administration.

En 1977, il fait partie de l'équipe rédactrice de L’Encyclopédie Prisma de la photographie. En 1978, il est membre du conseil artistique et du conseil d’administration de la Fondation Nationale de la Photographie à Lyon.

En 1989, il publie aux éditions Admira Visions du sport - photographies 1860-1960, anthologie rassemblant des photographies des frères Bisson, Étienne-Jules Marey, Eadweard Muybridge, Nadar, Lewis Hine, Adolphe Braun, Martin Munkácsi, George Hoyningen-Huene, Harold Edgerton, Jacques Henri Lartigue, André Kertész, László Moholy-Nagy, Alexandre Rodtchenko, Leni Riefenstahl, Willi Baumeister, Alfred Eisenstaedt, August Sander, Maurice Tabard, Pierre Boucher, Brassaï, René-Jacques, Gjon Mili, Raymond Voinquel, George Silk, George Rodger, Robert Capa, Jean Dieuzaide, Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson, etc.

En 1993, il devient membre du conseil d'administration du Centre régional de la photographie Nord Pas-de-Calais. En 2001, il rejoint le conseil d’administration du Patrimoine photographique. Jean-Claude Gautrand est membre fondateur de l’Association du Jeu de Paume depuis 2004.

Jean-Claude Gautrand est une personnalité reconnue dans le monde de la photographie, figurant ou cité dans de nombreux ouvrages tels Histoire de la photographie française de Claude Nori aux éditions Contrejour et Flammarion, le Who's Who, l'Encyclopédie internationale des photographes (Michel Auer), et Contemporary Photographers (éditions St-James Press).

Gautrand a été secrétaire général du prix Nadar de 1984 à 2006.

Commissariat d'expositions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1965, Prix de la FIAP (paysages).
  • 1967, Grand Prix de la Photographie d’avant-garde en Espagne.
  • 1968, Grand Prix des Arts de la Ville de Marseille attribué par le musée Cantini
  • 1972 Mention du Prix du Livre des Rencontres d'Arles, France, pour le livre L'Assassinat de Baltard
  • 1985-1986, Prix Vasari et Prix du livre des Rencontres d'Arles pour le livre Paris des photographes, tome 1
  • 1986, Prix Lecuyer pour le livre Hippolyte Bayard, naissance de la photographie
  • 1986 Mention du Prix du Livre des Rencontres d'Arles, France, pour le livre Paris des photographes

Décorations[modifier | modifier le code]

Réalisations diverses[modifier | modifier le code]

  • 1992-1996, Une série d’entretiens vidéo pour Paris Audiovisuel.
  • 1996, illustration du catalogue Lohengrin pour l’Opéra Bastille.
  • 1997, coréalisateur du film Rétrovisions de Roger Pic.
  • 1998, participation à la série TV L’Aventure Photographique de Roger Thérond.

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Les photographies de Jean-Claude Gautrand ont été présentées dans de très nombreuses expositions collectives, dont une sélection :

Collections[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Jean-Claude Gautrand ont été acquises et sont présentes dans de nombreux musées, galeries et collections privées, notamment dans les lieux suivants :

Publications[modifier | modifier le code]

Livres consacrés à ses photographies[modifier | modifier le code]

  • 1968, Les Murs de Mai 1968, éd. Pensée et Action.
  • 1972, L’Assassinat de Baltard, éd. Formule 13, Paris.
  • 1974, Arts et métiers graphiques, no 90.
  • 1977,
  • 1978, Catalogue monographie du musée Nicéphore-Niépce, Chalon-sur-Saône
  • 1993, Bercy. La dernière balade, avec Philippe Gautrand, éd. Marval, Paris.
  • 1997, Mémoire des lieux et des temps ». Catalogue d’exposition, Espace photographique de Paris.
  • 2003, Bercy, une balade, Catalogue d’exposition, Bercy Village.
  • 2004, Chemin de traverses, Cinq photographes dans l’univers de Jean Giono, Manosque.
  • 2005,
    • Catalogue de l'exposition Camp de Natzwiller-Struthof, Musée Réattu, Arles.
    • Numéro spécial « Images » : « Itinéraire d’un photographe 1960-2005 », Paris.
  • 2007, Le Pavillon Baltard, de Paris à Nogent, Éditions Idelle (ISBN 978-2-9529614-0-0)
  • 2018, Itinéraire d'un photographe, Éditions Bourgeno (ISBN 978-2955749500)

Textes et livres divers[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]