René-Antoine Houasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René-Antoine Houasse
François Jouvenet - Portrait de René-Antoine Houasse.jpg

Portrait de René-Antoine Houasse par François Jouvenet

Naissance
Décès
Activité
Élèves

René-Antoine Houasse est un peintre décorateur français, né en vers 1645, et mort à Paris, à l'hôtel de Gramont, le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Le Brun, sous la direction de qui il travaillait à la Manufacture des Gobelins, il participa avec lui à la décoration du château de Versailles.

Il est agréé à l'Académie royale de peinture le 13 mai 1672 et est reçu le 15 avril 1673.

Il fut directeur de l'Académie de France à Rome de 1699 à 1704, et compta notamment Henri de Favanne parmi ses élèves.

Il épouse le 5 février 1673 Marie Le Bé, une parente de Charles Le Brun[2]. Il est le père de Michel-Ange Houasse, peintre de scènes de genre.

Famille[modifier | modifier le code]

  • René-Antoine Houasse s'est marié le 5 février 1673 avec Marie Le Blé, cousine de Charles Le Brun. De cette union sont nés :

Tableaux majeurs[modifier | modifier le code]

L'Abondance et la Libéralité (1683)
  • Il participa à la décoration des Grands Appartements du château de Versailles :
  • Allégorie de la magnificence Royale (1678)
  • Morphée & Iris, (1688), Trianon
  • Cyané changée en fontaine 1688, Trianon
  • Minerve enseignant la sculpture aux Rhodiens, 1688, Versailles
  • Apollon et Daphné, 1677, huile sur toile, 158 × 120 cm, Versailles, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
  • Louis XIV à cheval devant le siège d'une ville vers 1679-1690, huile sur enduit, 1708-1710, Versailles, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
  • Minerve naissant toute armée du cerveau de Jupiter
  • L'éloquence, entre 1681 et 1683, Musée des Beaux-Arts, Brest[4].
  • Bataille de Josué contre les Amalécites, Musée des Beaux-Arts, Brest[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henry Herluison, Actes d'état-civil d'artistes françcais, peintres, graveurs, architectes ..., p. 181, J. Baur, Paris, 1873 (lire en ligne (vue 188))
  2. Charles Lebrun, p. 261, Revue de l'art français ancien et moderne, 1889 (lire en ligne)
  3. Eugène Piot, Nicolas Coustou, p. 180, Le cabinet de l'amateur: années 1861 et 1862, Librairie Firmin Didot frères, Paris, 1863 (lire en ligne)
  4. http://www.flickr.com/photos/92600277@N02/8418025606/in/set-72157632618266147/
  5. http://www.flickr.com/photos/92600277@N02/8418032430/in/set-72157632618266147/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édith Dauxerre, Recherches sur le peintre René-Antoine Houasse, Université de Paris IV Sorbonne, 1987, 143 p. (mémoire de maîtrise)
  • Marquis de Granges de Surgères, Artistes français des XVIIe et XVIIIe siècles (1681-1787), p. 105-107, Chavaray frères éditeurs, Paris, 1893 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :