Reine-claude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Greengages.jpg

Le reine-claude ou prunier d'Italie est un cultivar de prunier, sous-groupe de Prunus domestica n-subsp. italica (Borkh.) Hegi.. La prune qu'il produit se nomme la reine-claude.

Le reine-claude a été obtenu en France à la suite de la découverte d'un prunier importé d'Asie produisant des prunes de couleur verte. Ce prunier fut apporté à François Ier par l'ambassadeur du royaume de France auprès de la Sublime porte, de la part de Soliman le Magnifique. Il lui fut donné l'appellation « reine-claude » en l'honneur de Claude de France (1499-1524), femme de François Ier surnommée La bonne reine[1].

Plusieurs cultivars[modifier | modifier le code]

Les cultivars de reine-claude[2] donnent des fruits à chair parfumée et à texture ferme et juteuses, ce qui les rend fondants.

Ils existent divers cultivars de reine-claude :

  • reine-claude de Bavay pour terres légères et exposition chaude, mûre mi-septembre, chair jaune-verdâtre ;
  • reine-claude diaphane, mûre fin août, fruits jaune d'or lavé de rose ;
  • reine-claude dorée ou dauphine ou grosse reine-claude, mûre en août, jaune-verdâtre très sucrée ;
  • reine-claude d'Oullins, très rustique et vigoureuse en tous terrains, mûre fin juillet, chair jaune ;
  • et aussi hâtive, tardive, d'Althan, d'Écully, de Lawrence Gage, violette...
Variétés de reine-claude d'après Ctifl[3]
Couleur
du fruit
Couleur
de la chair
Forme Calibre
moyen
Poids
moyen
Sucres Acidité
reine-claude de Bavay vert-jaune jaune-vert arrondie 40-45 mm 40 g 15-17 % Brix faible
reine-claude diaphane vert jaune arrondie aplatie 35-45 mm 35 g 14-16 % Brix moyenne
reine-claude verte ou dorée vert à jaune vert à jaune arrondie légèrement aplatie 35-40mm 33 g 17-21 % Brix faible
reine-claude d'Althan jaune légèrement verdâtre jaune arrondie aplatie 35-45 mm 35 g 14-16 % Brix moyenne

Culture[modifier | modifier le code]

Les reines-claudes sont cultivés en formes de plein vent. Ils sont très productifs et donnent de gros fruits qui font de la reine-claude une des meilleures prunes de table.

Les reines-claudes, comme les mirabelles, se reproduisent de façon assez fidèle par simple semis d'un noyau (après stratification).

Citation[modifier | modifier le code]

Le bleu a certainement pâli depuis ce matin mais les reines-claudes, vertes hier sous leur poudre d'argent, ont toutes ce soir une joue d'ambre.

Colette, extrait de Les Vrilles de la vigne

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gonzague Saint Bris, François Ier, éditions France Loisirs, p. 138.
  2. Reine-claude, les variétés.
  3. Ctifl.