Ralf Hütter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ralf Hütter
Description de cette image, également commentée ci-après
Ralf Hütter en concert à Düsseldorf, 2013
Informations générales
Nom de naissance Ralf Hütter
Naissance (75 ans)
Krefeld, Allemagne
Genre musical Musique électronique, synthpop, krautrock
Instruments Voix, claviers électroniques, synthétiseurs, vocodeur, batterie électronique, ordinateur
Années actives 1970 à nos jours
Labels Kling Klang
Site officiel www.kraftwerk.com

Ralf Hütter, né le à Krefeld, est un musicien allemand. Il est le principal chanteur, claviériste, et « chef d'orchestre » du groupe Kraftwerk dont il est le cofondateur avec Florian Schneider en 1970. C'est habituellement Ralf Hütter qui représente seul le groupe lors des interviews. Sa voix profonde, accentuée, de ténor a aidé à différencier Kraftwerk des autres groupes musicaux. Selon la presse allemande, c'est l'un des musiciens et chanteurs les plus talentueux de son pays. Au début de 1972, il marque une courte pause à Kraftwerk pour se concentrer sur ses études d'architecture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ralf Hütter est né à Krefeld, près de Düsseldorf. Son père est médecin. Hütter décrit son enfance comme « normale, sans intérêt. Rien de spécial. »[1] Il rencontre Florian Schneider à l'Académie des Arts de Remscheid lors d'un cours d'improvisation musicale. Il apprend notamment le piano classique et l'orgue.

Entre 1965 et 1967, il participe a quelques groupes d'improvisations tels que The Phantoms[2] puis The Quartermasters.

En 1968, Hütter et Schneider se retrouvent dans le groupe Organisation en compagnie d'autres musiciens, où ils effectuent leurs premières improvisations ; le groupe joue dans des universités et des galeries d'art[3]. Durant l'été 1968, ils rencontrent Michael Karoli et Malcolm Mooney lors d'une de ces représentations qui marque le début de Can[4]. L'aventure Organisation ne dure que le temps d'un album. Ralf Hütter, encore étudiant à l'époque[5], et Florian Schneider-Esleben s'associent ensuite pour créer Kraftwerk en 1970.

Cycliste impénitent, Hütter a eu un grave accident de vélo en 1983, qui a perturbé l'activité du groupe et eu des répercussions ultérieures, alors que l'album Techno Pop devait sortir. Ralf Hütter est ainsi resté plusieurs semaines à l'hôpital. La rumeur rapporte qu'en sortant du coma, sa première parole fut « Où est mon vélo ? »[6] Par conséquent, seul le titre Tour de France a été publié en 45 tours et maxi 45 tours, le reste du projet Techno Pop a été retravaillé pour aboutir à l'album Electric Café en 1986. Les démos originales des morceaux Techno Pop et Sex Object sont notamment sorties en version bootleg quelques années plus tard.

Sources[modifier | modifier le code]

Pascal Bussy, Kraftwerk: Man, Machine and Music, 2004 (ISBN 0946719705)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bussy, page 18
  2. « Kollektiv (officialkollektiv) on Myspace », sur Myspace (consulté le ).
  3. Bussy, page 21
  4. Bussy, pages 21-22
  5. Il étudie l'architecture à Aix-la-Chapelle.
  6. Pascal Bussy, Kraftwerk: Le Mystère des Hommes - Machines, p. 166, 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]