Florian Schneider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schneider et Esleben.
Florian Schneider
Description de l'image Florian Schneider.JPG.
Informations générales
Nom de naissance Florian Schneider-Esleben
Naissance (72 ans)
Düsseldorf, Allemagne
Activité principale Chanteur, musicien
Genre musical Musique électronique, synthpop
Instruments

Flûte
Synthétiseur
Guitare
Percussions (de 1970 à 1973)
Violon (en 1970 et 1971) Cloche (1969 à 1970) Triangle (1969)

Tambour (1970)
Années actives 1970 à 2009

Florian Schneider-Esleben, né le à Düsseldorf, est un musicien allemand, l'un des deux membres fondateurs de Kraftwerk, groupe pionnier de la musique électronique, en 1969, avec Ralf Hütter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Florian Schneider est le fils de l'architecte Paul Schneider-Esleben et de sa femme Evamaria Schneider-Esleben[1]. Il étudie pendant dix ans la Flûte traversière à la Robert Schumann Hochschule à Düsseldorf, puis la Musicologie à Cologne. Il joue également de la guitare et du violon, il participe épisodiquement au groupe du musicien de jazz Klaus Doldinger. En 1967, il joue avec Eberhard Kranemann dans le groupe de musique expérimentale Pissoff[2]. De 1968 à 1969, il joue dans un quartet avec Ralf Hütter à l'orgue, Eberhard Kranemann à la basse et Paul Lovens à la batterie.

En 1968, avec Ralf Hütter un autre étudiant du conservatoire de Düsseldorf, il fonde un groupe d'improvisation appelé Organisation[3], puis le groupe Kraftwerk. Au début avec Kraftwerk, il joue de la flûte puis créé une flûte électronique. Après l'album Autobahn la flûte ne sera plus utilisée. Il se consacre aux instruments électroniques, en perfectionnant notamment le Robovox, un Vocodeur.

En 1998, Florian Schneider devient professeur dans les arts de la communication à l'université des arts et du design de Karlsruhe[4].

Lors des concerts de Kraftwerk en 2008, Florian Schneider n'est plus sur scène, en janvier 2009, il annonce son départ du groupe [5]. Il est alors remplacé par Stefan Pfaffe, puis par Falk Grieffenhagen[6].


Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Kraftwerk[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Deutsche Biographie, « Schneider-Esleben, Paul - Deutsche Biographie », sur www.deutsche-biographie.de (consulté le 7 juillet 2017)
  2. pissoff 1968
  3. http://www.the-drone.com/magazine/florian-schneider-de-kraftwerk-revient-aux-affaires/
  4. (de)Raumklang
  5. « Florian Schneider, cofondateur de Kraftwerk, quitte le groupe », Le Monde, 7 janvier 2009.
  6. « Kraftwerk », sur www.facebook.com (consulté le 7 juillet 2017)
  7. Roy Carr and Charles Shaar Murray (1981). Bowie: An Illustrated Record: p.92

Liens externes[modifier | modifier le code]