Raja Alem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raja Alem
Description de cette image, également commentée ci-après
Mohammed Achaari et Rajaa Alem, co-lauréats de l'International Prize for Arabic Fiction, à Londres en juillet 2011.
Naissance
La Mecque, Arabie saoudite
Activité principale
Distinctions
Prix de la créativité arabe (2005)
Prix de la créativité Khalda-Saëd (2008)
Prix international de la fiction arabe « Arabic Booker » (2011)
Prix spécial du jury Violeta-Negra (2013)
Auteur
Langue d’écriture arabe, anglais

Œuvres principales

  • Khâtem : une enfant d'Arabie
  • Le Collier de la colombe

Raja Alem (arabe : رجاء عالم), née en à La Mecque, est une écrivain saoudienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a fait des études de langue et de littérature anglo-saxonne à l'université du roi Abdulaziz à Djeddah. Elle écrit depuis le lycée et fait ses armes dans le journal Riyadh newspaper. Son premier roman Tariq al-Harir lui apporte une certaine notoriété.

Le style de Raja Alem est complexe. Elle allie une écriture moderne et des thèmes classiques, avec un vocabulaire riche et imagé. Elle affectionne les références, qu'elles soient littéraires, religieuses, urbanistiques, etc.

Elle remporte en 2005 le Prix de la créativité arabe décernée par l’UNESCO et en 2008 le Prix de la créativité Khalda-Saëd, décerné par le Club culturel de Paris.

En 2011, accompagnée de sa sœur Chadia, Raja Alem fut la première représentante de l’Arabie saoudite à la 54e Biennale de Venise, pour y créer une installation baptisée « L’Arche noire ». Raja et Chadia Alem y montrait comment leur naissance à La Mecque a influencé leur parcours créatif et a contribué à un échange culturel entre les nations[1].

La même année, les ministres de la Culture des pays du Golfe ont décerné à Raja Alem la médaille de la créativité du Golfe.

En 2011, son roman Le Collier de la colombe remporte le prix international de la fiction arabe (Arabic Booker), et la version française le prix spécial du jury Violeta-Negra en 2013.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Autre œuvres[modifier | modifier le code]

Raja Alem a écrit plusieurs romans, des pièces de théâtre, une biographie, des nouvelles, des essais, des articles et des ouvrages pour la jeunesse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]