Hoda Barakat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barakat.
Hoda Barakat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
هدى بركاتVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Hoda Barakat est une écrivaine née au Liban en 1952. Ses romans sont écrits en arabe et traduits en français chez Actes Sud. Considérée comme l'une des grands écrivains de langue arabe d'aujourd'hui, elle a obtenu de nombreux prix littéraires, dont le prestigieux prix Naguib Mahfouz.

C est l’une des voix les plus originales de la littérature arabe moderne, elle est diplômée de l’Université de Beyrouth en 1975 avec un diplôme en littérature française.

Elle a enseigné pendant un an dans le village de al-Khaim dans le sud du Liban. Après le début de la guerre civile au Liban en 1975, elle s’installe à Bashara dans le nord. En 1975-76, elle est allée à Paris pour commencer un doctorat, mais en raison de la guerre civile, elle a décidé de retourner dans son pays où elle a travaillé comme enseignante, journaliste et traductrice. En 1985, elle a publié son premier recueil de nouvelles, intitulé Za’irat. En 1985-86, elle a travaillé au Centre pour la Recherche Libanaise. En 1988, elle a participé au lancement de Shahrazad, un magazine féminin. Elle vit actuellement à Paris, et a été pendant plusieurs années la directrice de l'information à Radio Orient.

Tous ses romans (à ce jour) se déroulent pendant la guerre civile libanaise et sont construits autour d’un personnage de sexe masculin vivant en marge de la société. La Pierre du Rire, qui a remporté le prix Al-Naqid, a été le premier roman de langue arabe à avoir un homosexuel comme personnage central. Un autre de ses romans, Le laboureur des eaux, a remporté la médaille Naguib Mahouz de littérature.[modifier | modifier le code]

UŒuvres[modifier | modifier le code]

  • La Pierre du Rire, 1990
  • Les Illuminés, 1993
  • Le Laboureur des eaux, 1998
  • Mon maître, mon amour, 2007
  • Le royaume de cette terre, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]