Chokri Mabkhout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chokri Mabkhout
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Chokri Mabkhout (arabe : شكري المبخوت), né le 3 mai 1962 à Tunis, est un linguiste, écrivain et universitaire tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur à l'université de Tunis, il est doyen de la faculté des lettres, des arts et des humanités de La Manouba puis recteur de l'université de La Manouba entre 2011 et la fin de 2017[1],[2].

Membre du Comité supérieur des droits de l'homme et des libertés fondamentales[3], il est directeur des 33e et 34e éditions de la Foire internationale du livre de Tunis en 2017 et 2018[4],[5], ainsi que membre du comité de rédaction de plusieurs revues académiques, dont Annales de l'université de Tunis, Ibla et Romano-Arabica. Il est également le fondateur du magazine Akademia et le directeur du magazine Al Fikr Al Jadid (La Nouvelle pensée)[6].

Il s'est vu propulsé sur la scène internationale par son roman Etalyenni (ar) (L'Italien) qui retrace les tumultes politiques entre les islamistes, les gauchistes et les forces ayant amené Zine el-Abidine Ben Ali au pouvoir[7],[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • (ar) La biographie dans le livre d'al-Ayyâm de Tâhâ Husayn (سيرة الغائب، سيرة الآتي: السيرة الذاتية في كتاب “الأيام” لطه حسين), Tunis, Sud Éditions, 1992[18]
  • (ar) Esthétique du familier : le texte et ses lecteurs dans la poétique arabe classique (جمالية الألفة: النص ومتقبله في التراث النقدي), Carthage, Beït El Hikma, 1993[19]
  • (ar) La construction de la négation (إنشاء النفي), Tunis, Centre de publication universitaire, 2006
  • (ar) Le raisonnement inductif (الاستدلال البلاغي), La Manouba, Publications de la faculté des lettres de La Manouba, 2007
  • (ar) La signification assignée (المعنى المحال), Tunis, Dar Maraya Al Hadatha, 2008
  • (ar) Théorisation des questions linguistiques (نظرية الأعمال اللغوية), Tunis, Masciliana, 2009
  • (ar) Diriger la négation (توجيه النفي في تعامله مع الجهات والأسوار والروابط), Beyrouth, Dar Kitab Al Jadeed, 2010
  • (ar) Dictionnaire encyclopédique de pragmatique (دائرة الأعمال اللغوية) [sous la dir. de], Beyrouth, Dar Kitab Al Jadeed, 2010
  • (ar) La politique linguistique nationale de la langue arabe (السياسة اللغوية القومية للغة العربية) [ouvrage collectif], Tunis, ALECSO, 2010
  • (ar) Etalyenni (ar) (الطلياني), Tunis, Dar Tanwir, 2014[20]
  • (ar) Madame la présidente (السيدة الرئيسة), Al Aïn, Dar Al Aïn, 2015[21]
  • (ar) Baganda (باغندا), Tunis, Dar Tanwir, 2016[22]
  • (ar) Le Leader et ses ombres : de la biographie en Tunisie (الزعيم و ظلاله، السيرة الذاتية في تونس), La Manouba, Publications de la faculté des lettres de La Manouba, 2010
  • (ar) De l'autobiographie dans la littérature arabe (أحفاد سارق النار، في السيرة الذاتية الفكرية), Tunis, Masciliana, 2017
  • (ar) L'histoire de l'expiation en Tunisie (تاريخ التكفير في تونس), Tunis, Masciliana, 2018[23]
  • (ar) La ville des vainqueurs (مدينة الناجحين), Tunis, Tar Tanwir, 2018
  • (ar) Le miroir du perdant (مرآة الخاسر), Tunis, éd. Med Ali, 2019[24]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les nouveaux présidents d'université », sur leaders.com.tn, (consulté le 24 octobre 2017).
  2. (ar) « La liste des nouveaux présidents d'universités », sur radioexpressfm.com,‎ (consulté le 4 novembre 2017).
  3. « Décrets et arrêtés », Journal officiel de la République tunisienne, no 16,‎ , p. 543 (ISSN 0330-7921, lire en ligne [PDF]).
  4. « Foire du livre de Tunis 2017 : Chokri Mabkhout, directeur de la 33e édition », sur tekiano.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  5. a et b « L'écrivain tunisien Chokri Mabkhout reçoit le Prix international annuel du roi Fayçal de la langue arabe et de la littérature », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 11 janvier 2018).
  6. a et b (ar) « Chokri Mabkhout : Curriculum Vitae », sur kfip.org, (consulté le 11 janvier 2018).
  7. Maha Smati, « L'écrivain tunisien Chokri Mabkhout dans la liste des 5 écrivains arabes à suivre, selon le New York Times », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  8. (en) M. Lynx Qualey, « Tunisian novel wins ‘Arabic Booker’ in Abu Dhabi despite UAE ban », sur theguardian.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  9. (ar) « Chokri Mabkhout, prix international du roi Abdallah ben Abdelaziz pour la traduction », sur al-madina.com, (consulté le 27 août 2016).
  10. « L'auteur tunisien Chokri Mabkhout remporte le prix international du roman arabe », sur webdo.tn, (consulté le 24 octobre 2017).
  11. (ar) « Chokri Mabkhout, lauréat du Prix tunisien de l'exception culturelle », sur almaghribtoday.net,‎ (consulté le 27 août 2016).
  12. « Comar d'Or 2015 : Chokri Mabkhout pour son roman en arabe Ettalianai et Anouar Attia pour Les Trois Graces », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 27 août 2016).
  13. « Décrets et arrêtés », Journal officiel de la République tunisienne, no 44,‎ , p. 1088 (ISSN 0330-7921, lire en ligne [PDF], consulté le 27 août 2016).
  14. « Ordre national du Mérite culturel pour Chokri Mabkhout », sur realites.com.tn, (consulté le 24 octobre 2017).
  15. (en) « Professor Chokri Mabkhout », sur kfip.org, (consulté le 10 janvier 2018).
  16. « Chokri Mabkhout, lauréat du prix de la fondation Abdul Hameed Shoman », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 17 septembre 2018).
  17. « Chokri Mabkhout lauréat du prix de la fondation jordanienne Shoman », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 18 septembre 2018).
  18. (ar) Khaled Bayoumi, « Chokri Mabkhout contemple Al-Ayyam... : pas de roman ou de biographie », sur alhayat.com,‎ (consulté le 4 mai 2018).
  19. « Esthétique du familier – le texte et ses lecteurs dans la poétique arabe classique », sur beitalhikma.tn (consulté le 10 janvier 2018).
  20. Faouzi Ksibi, « Ettalyeni (L'Italien) de Chokri Mabkhout : une lutte vaine dans un monde dégradé », sur letemps.com.tn, (consulté le 24 octobre 2017).
  21. (ar) « Chokri Mabkhout signe son nouveau roman à Charjah », sur assabahnews.tn,‎ (consulté le 10 janvier 2018).
  22. Sarrah O. Bakry, « Baganda... Quand le journalisme sportif conduit à la haute politique ! », sur turess.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  23. (ar) « L'histoire de l'expiation en Tunisie, un nouveau livre de Chokri Mabkhout », sur ar.lemaghreb.tn,‎ (consulté le 30 mars 2018).
  24. (ar) « Le miroir du perdant, un roman de Chokri Mabkhout, la révolution tunisienne... de la théorie à la pratique », sur kapitalis.com,‎ (consulté le 7 décembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]