Raïs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Sur les autres projets Wikimedia :

Raïs ou reïs est un mot arabe (رئيس, raʾīs) signifiant « chef ».

C'était le titre de plusieurs dignitaires de l'Empire ottoman, le plus connu étant le Reis-effendi, ministre des Affaires étrangères.

Monde arabe[modifier | modifier le code]

De nos jours, ce terme désigne un chef politique dans le monde arabe ; il traduit en particulier le mot président :

  • raʾīs al-jumhūrīya, رئيس الجمهورية, président de la République
  • nāʾib al-raʾīs, نائب الرئيس, vice-président

En Algérie les chefs de navire de guerre de la régence d'Alger durant l'ère Ottomane étaient appelés les raïs et ils jouissaient d'une large autonomie. Le titre est aussi porté par le président de la République Algérienne (Raʾīs al-Jumhūriyya al-Jazāʾiriyya).

Congo-Kinshasa[modifier | modifier le code]

Le titre de raïs est utilisé de manière informelle pour désigner le président de la République, Joseph Kabila.

Ancien royaume de Jérusalem[modifier | modifier le code]

Dans l'ancien royaume franc de Jérusalem, le tribunal chargé de juger les affaires concernant la population locale d'origine indigène était présidé par le raïs et portait le nom de cour du raïs.

Divers[modifier | modifier le code]

Dans le film parodique OSS 117 : Le Caire, nid d'espions de Michel Hazanavicius (2006), le « héros » (Jean Dujardin) distribue des photos du président René Coty : « C'est notre raïs à nous. C'est M. René Coty. Un grand homme. ».

Références[modifier | modifier le code]