Réforme économique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une réforme économique est une réforme des politiques économiques publiques ou des règlementations qui vise à modifier et transformer le fonctionnement économique d’un pays.

But[modifier | modifier le code]

L'objectif de réforme économique est d'améliorer le fonctionnement économique d’un pays : diminuer le taux de chômage, accroître le revenu par tête et le PIB par habitant, réduire les inégalités de revenu, etc.[réf. nécessaire]

O.C.D.E[modifier | modifier le code]

Selon l’OCDE, « procéder à une réforme économique n'est pas chose aisée. Les mesures qu'il faut quelquefois prendre sont douloureuses pour certains groupes qui risquent alors de s'organiser pour y faire barrage, alors que ceux à qui la réforme profitera sont plus difficiles à mobiliser. La logique de l'action collective entre ici en jeu, mis aussi la logique de l'économie politique de la réforme. »[1]

Réformes économiques en France[modifier | modifier le code]

Article connexe : Économie de la France.


{{. Fiche de l' Essai de Antonio GRECO :

QUEL LENDEMAIN POUR NOS SOCIÉTÉS EN FRANCE ET EN ITALIE ?                                   
                                               Editions l'Harmattan, Paris
      

Le but de cet essai, conçu dans un esprit social - européen, est de mettre en lumière les facteurs socio-économiques et culturels qui entravent un meilleur développement de l’économie française au cœur de la mondialisation (des facteurs différents entravent fortement le développement de l’économie italienne).

L'analyse présentée par l’essai porte particulièrement sur les attitudes sociales qui ont un impact réel, dans le contexte de la compétition économique internationale. Elle fait également apparaitre les forces et les faiblesses de la France et de l’Italie, mais aussi une certaine complémentarité dans certains domaines. Parmi les causes majeures des problèmes évoqués, celle de la pédagogie obsolète de l’Education Nationale est proéminente.

L’actualité et l’importance de la matière, traité dans l’essai, résultent des évènements socio -économiques récents (par exemple le niveau de chômage, la crise européenne) qui se sont déroulés pendant ces dernières années en France et en Italie. L’originalité de l’essai est liée aux points suivants :

- l’ouvrage recherche et analyse les causes de base qui engendrent certaines inefficacités dans l’économie française, engagée dans la compétition dure du village global ; - l’essai a comme objectif de suggérer des stratégies de modernisation sociale à moyen terme, qui permettraient à la France (mais aussi à l’Italie) de beaucoup mieux se placer au niveau compétitivité dans la compétition économique. On utilise le terme “réformes structurelles”.


L’essai a été publié en 2009. Les sujets qu’il aborde sont devenus actuels en 2013 et sont aussi connectés au terme « Mal Français » (terme proposé par Peyrefitte il y a longtemps). Voici un témoignage dont on espère qu'il pourra contribuer au dopage des économies de la France et de l'Italie, mais aussi à l’élimination de l’échec scolaire en France.

L’AUTEUR : Antonio Greco, ingénieur, ancien fonctionnaire européen, ancien professeur, vit depuis trente-cinq ans en France. De par sa profession, il a été amené à travailler dans plusieurs pays d'Europe. En tant que négociateur et technicien, il a pu observer et comparer d'autres cultures et façons de travailler. Son activité professionnelle s'est déroulée dans les meilleures conditions pour apprécier et évaluer les qualités de vie de plusieurs pays européens.

TABLE DES MATIERES

  • L'UNION EUROPEENNE, NOUVEAU DEFI DU VIEUX CONTINENT

Tous en Europe ? France : des cadres vieillissants Italie : Une Renaissance refusée Rassembler de nombreuses nations

  • LE MARCHE COMMUN EUROPEEN, UNE AUBAINE POUR LES ECONOMIES D'EUROPE
  • APPORT DES FACTEURS HUMAINS A L'INTEGRATION DE CHAQUE ECONOMIE NATIONALE DANS L'UNION EUROPEENNE
  • RADIOSCOPIE DES IDENTITES NATIONALES EUROPEENNES

L'Allemand et l'Europe Le Britannique et l'Europe La France et l'Europe L'Italie et l'Europe

  • LES COMPORTEMENTS FRANCAIS SONT-ILS COMPATIBLES AVEC L'EUROPE ?

La formation des esprits en France Etudier en France Un Lycée français et un lycée européen type Formatage des héritiers de Montaigne Effet de vitrine pour Monsieur le Ministre La violence en milieu scolaire Inadaptation de l'EN à l'Europe du XXIe siècle

  • LES COMPORTEMENTS ITALIENS SONT-ILS EUROPEENS ?

Les valeurs nationales Les connexions entre la politique et les intérêts personnels La Pieuvre Une seule nation, plusieurs principautés Expériences et aptitudes des hommes politiques Un état d’esprit très répandu Une Italie inopérante Aboulie morale La cuisine est authentique, pas les opinions... et les décisions attendent Une perestroïka pour l’Italie Les mutations en Italie à la fin du XXe siècle L'Amérique en Italie ?

  • COMMENT SE SYNCHRONISER SUR L'EUROPE ?

Pour un acheminement de la Grande Bretagne vers l'Europe Pour une France plus européenne Pour une pédagogie constructive Comment qualifier l'Italie pour l'Europe ? Une collaboration France/Italie pour émerger en Europe

  • L'AFRIQUE, UN NOUVEAU DEFI POUR L'EUROPE

Islam, Europe et “American way of life” Les années 2000 : progrès réels ou nouveau Moyen Age ?

  • APPENDICES

Elites et réalités Vie sociale en Italie Une fable vraisemblable La visite médicale

« Discours de la méthode » et performances sociales

Une langue pour l’Europe Les clefs du discernement Conclusion Où va le Système Italie ? Une proposition de bon sens pour la société italienne


http://www.editions-harmattan.fr

. .}}

Périodiquement, des groupes d'analyse et de recherche recommandent des réformes économiques ; par exemple, en janvier 2008, la « Commission Attali ».

Ces réformes ne sont jamais appliquées complètement, par refus de la population (peur de révoltes) ou des lobbies. Les réformes ayant été partiellement conduites ayant entraîné une baisse du pouvoir d'achat, des manifestations et des grèves, le mot même de réforme est devenu tabou.[non neutre]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'OCDE et les grands défis mondiaux, discours d’Angel Gurria, Secrétaire général de l'OCDE, septembre 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]