Petit Champlain (secteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Quartier Petit Champlain)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petit Champlain et Champlain.

Petit Champlain
Petit Champlain (secteur)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Québec
Quartiers Vieux-Québec—Cap-Blanc—colline Parlementaire
Arrondissement La Cité–Limoilou
Démographie
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Divers
Site(s) touristique(s) Rue du Petit-Champlain, Théâtre Petit Champlain
Liens
Site web Site officiel

Le Petit Champlain est un secteur touristique du Vieux-Québec situé en basse-ville, au sud de la place Royale.

Description[modifier | modifier le code]

Carte du quartier Petit Champlain
Le Passage du Roi.
Au bout de la rue Sous-le-Fort se trouve le funiculaire de Québec.

Souvent désignée « quartier Petit Champlain » même s'il elle n'est pas en soi un quartier officiel de la Ville, cette petite zone touristique n'est composée que d'une centaine de mètres de rues piétonnières, principalement Cul-de-Sac et Sous-le-Fort mais surtout la rue du Petit-Champlain[1].

Au début des années 1700, cette dernière est nommée rue des Meulles, en l'honneur de l'intendant Jacques de Meulles, mais à partir du 19e siècle les résidants anglophones du secteur la surnomme « Little Champlain Street », pour la différencier de la vraie (et nouvelle) rue Champlain (actuel boulevard Champlain) qui passait tout proche, d'où l'appellation Petit Champlain[2].

Dès le milieu du 19e siècle, le secteur est délabré voire insalubre, en plus d'être exposé au risque d'éboulis du promontoire de Québec. Ce n'est que dans les années 1970 et 1980, qu'un projet de revitalisation voit le jour, initié par l'entrepreneur Gérard Paris et l'architecte de Jacques Blois. Afin d'y faire revivre la tradition artisanale et commerciale, ils achètent en 1977 huit édifices en vue de les rénover, puis neuf autres en partenariat avec la SODEC en 1982. À ce moment, la zone compte une trentaine de logements, une cinquantaine de boutiques et ateliers, six cafés-restaurants, un théâtre et un parc[2], ce qui est similaire à ce qu'on retrouve de nos jours. Les artisans et commerçants se regroupent en coopérative en 1985 et rachètent les immeubles revitalisés dans le cadre du projet. Le mandat de la Coopérative de solidarité du Quartier Petit Champlain est ainsi d'assurer la valorisation culturelle, commerciale et touristique du « quartier », en supervisant par exemple la nature des activités et produits offerts[3],[2].

La rue du Petit-Champlain, située en contrebas de la falaise du cap Diamant, est aujourd'hui composée de dizaines de boutiques et de restaurants dans un cadre architectural typique du Vieux-Québec[4]. Ce secteur, l'un des plus vieux de la ville, est complété par les rues Sous-le-Fort, du Cul-de-Sac, du Marché-Champlain et une partie de la rue Notre-Dame et du boulevard Champlain.

Attraits[modifier | modifier le code]

Rue du Petit-Champlain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rue du Petit-Champlain.

Cette rue piétonne, l'une des plus touristiques de la ville, est longue d'environ 275 mètres.

Escalier Casse-Cou[modifier | modifier le code]

En 1660, le célèbre « escalier casse-cou » qui mène à la côte de la Montagne existait déjà. On le désignait alors « escalier Champlain » ou « escalier du Quêteux » ou encore « escalier de la basse-ville ». C'est au milieu du XIXe siècle que les anglophones le baptisèrent « Break Neck Steps » (littéralement « marches brise-cou »)[5],[6].

Autres[modifier | modifier le code]

Parcs[modifier | modifier le code]

On y retrouve un parc :

  • parc Félix-Leclerc, sur la rue du Petit-Champlain

Transport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carte du quartier - Quartier Petit Champlain » (consulté le 6 octobre 2018)
  2. a b et c Couvrette, Sébastien - Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique Française, « Quartier Petit Champlain à Québec », sur www.ameriquefrancaise.org (consulté le 5 octobre 2018)
  3. Luc Simard, Du Cap au Rivage : promenade dans les rues de Québec, Québec, Ville de Québec, (ISBN 2920860771, OCLC 214315240)
  4. Québec, ville et région
  5. Ville de Québec : Escalier Casse-cou
  6. (en) « Histoire du quartier Petit Champlain » (consulté le 3 juin 2008)
  7. Maison Jean-Demers
  8. Maison Louis Jolliet

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]