Quartier Libre (journal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quartier Libre
Image illustrative de l’article Quartier Libre (journal)

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité Bimensuel
Genre Journal étudiant
Prix au numéro Gratuit
Diffusion 6 000[1] ex.
Date de fondation 1993
Ville d’édition Montréal, Québec

Propriétaire Les Publications du Quartier Libre inc.
Directeur de publication Marie Roncari
Rédactrice en chef Thomas Martin
Site web http://www.quartierlibre.ca

Quartier libre est le journal des étudiants de l'Université de Montréal. Il a été fondé en 1993 à la suite de la disparition du journal Le Continuum, ex-journal de la Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal. La disparition du journal Le Continuum, sous la direction de José Marianne Proulx en 1991-1992, puis de André C. Passiour en 1992-1993, est survenue suite à un schisme entre l'ancienne équipe rédactionnelle du Quartier Latin et la FAÉCUM, alors dirigée par François Rebello. L'ancienne équipe du Quartier Latin fonda le journal L'Affranchi qui fut publié parallèlement au Continuum.

Quartier Libre est produit par Les Publications du Quartier Libre inc et est publié toutes les deux semaines durant l'année scolaire, soit environ 16 numéros par an. Sa taille varie selon les numéros, mais oscille entre 20 et 28 pages. Il est divisé en trois pupitres : Campus, Société et Culture.

Le journal est financé par des revenus de publicités et par une cotisation des étudiants de l'Université de Montréal.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo avant 2008

Quartier Libre est le journal des étudiants de l’Université de Montréal (UdeM). Son nom fait écho au Quartier latin, pendant longtemps le journal des étudiants de l’université, et à un poème de Jacques Prévert. C’est Jean-François Nadeau qui suggéra de donner ce nom au nouveau journal lors d’une réunion en 1993. Organe de diffusion indépendant de la direction de l’UdeM, Quartier Libre est un bimensuel distribué à plus de 10 000 exemplaires sur et autour du campus. Quartier Libre compte sur la collaboration d'étudiants (dans différents domaines d’étude) de l’UdeM. Il se veut un journal école, un tremplin pour les étudiants qui souhaitent faire carrière en journalisme. Il se donne comme mandat de traiter de tous les sujets chauds du campus de l’UdeM et d’ailleurs, de faire des analyses sur des thèmes de société, nationaux et internationaux et enfin de promouvoir la culture émergente peu couverte par les autres journaux québécois. Innovateur et dynamique, il a été nommé « meilleur journal étudiant du Canada » par Paul Wells, chroniqueur au magazine canadien Maclean's.

L’ensemble de la rédaction est rémunéré pour son travail.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 2015, Quartier Libre est nommé meilleur journal étudiant universitaire au Québec, concours de la presse étudiante organisé par les amis du Devoir du journal éponyme, Le Devoir.

En 2013, Quartier Libre est nommé meilleur journal étudiant universitaire au Québec, concours de la presse étudiante organisé par les amis du Devoir du journal éponyme, Le Devoir.

En 2005, Quartier Libre est qualifié de meilleur journal étudiant universitaire au Canada, par le magazine Maclean's[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://quartierlibre.ca/a-propos/
  2. Mathieu-Robert Sauvé. 2005. « Quartier libre, meilleur journal étudiant universitaire du Canada ». Forum vol. 40 (no 13). [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]