Pyranomètre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple d'un pyranomètre moderne, ici le modèle SR20

Un pyranomètre est un capteur de flux thermique utilisé pour la mesure de la quantité d'énergie solaire en lumière naturelle et est notamment utilisé en météorologie. Il permet la mesure de la puissance du rayonnement solaire total en watts par mètre carré. Il est sensible dans un domaine spectral de 300 à 2500 nanomètres[1] selon le filtre utilisé.

Le pyranomètre est utilisé, par exemple, lors de la mesure de rayonnement solaire en serre, évalué en comparaison de la valeur du rayonnement en extérieur pour estimer les pertes d'énergie directe lors de la traversée des toitures. L'unité de mesure du rayonnement est le watt par mètre carré (W/m2).

Dessin d'un pyranomètre, indiquant les parties essentielles: (1) câble, (3) et (5) dômes en verre, (4) surface du détecteur noir, (6) écran solaire, (7) indicateur d'humidité, (9) vis de nivelage, (10) niveau à bulle, (11) connecteur
Un pyranomètre dans une centrale solaire photovoltaïque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]