Pylône (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pylône.
Pylône
Image illustrative de l'article Pylône (roman)
Meeting aérien dans les années 1930.

Auteur William Faulkner
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre roman
Version originale
Langue anglais
Titre Pylon
Éditeur Smith & Haas
Lieu de parution New York
Date de parution
Version française
Traducteur René N. Raimbault
G. L. Rousselet
Éditeur Gallimard
Lieu de parution Paris
Date de parution 1946
Chronologie
Précédent Lumière d'août Absalon, Absalon ! Suivant

Pylône (titre original en anglais Pylon) est un roman de William Faulkner publié originellement le par les éditeurs new-yorkais Smith & Haas[1] et en français en 1946 par les éditions Gallimard.

Résumé[modifier | modifier le code]

Il s'agit de l'histoire d'un quatuor de « chevaliers du ciel » se produisant dans divers meeting aériens et dont la vie n'a rien de conventionnelle. Ils vivent de façon précaire, toujours proches du dénuement, au jour le jour comme si demain n'existait pas à la façon de « trompe-la-mort » modernes. De plus formant un « ménage à trois », leurs rapports interpersonnels sont peu orthodoxes et choquants selon les normes de la société de l'époque dans laquelle ils vivent. À New Valois, ils rencontrent un journaliste surmené et extrêmement émotif qui s'implique profondément avec eux. Les conséquences sont tragiques.

Analyse[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Contrairement aux œuvres situées dans le comté imaginaire de Yoknapatawpha, le récit a ici pour cadre New Valois en Franciana, une ville fictive inspirée de La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Évoquant cette œuvre, Faulkner parlait d'un « roman anti-faulknérien »[réf. nécessaire], à tout le moins particulièrement singulière dans le « canon faulknérien[1] ».

Personnages[modifier | modifier le code]

Les cinq personnages principaux sont :

  • Le reporter, dont le nom n'est jamais cité, est envoyé en reportage pour le meeting d'inauguration de l'aéroport Feinman à New Valois. Ayant des problèmes avec l'alcool, il semble dépendre des subsides de sa mère et des « prêts » fréquents de son patron (Hagood, le directeur du journal).
  • Roger Shumann, le pilote, est un aviateur très habile, dont la volonté de prendre des risques fournit au quatuor qui l'accompagne la majeure partie de leur revenu.
  • Jiggs, le mécanicien, est profondément alcoolique, fait perpétuellement la fête, ce qui lui vaut des ennuis avec la police.
  • Laverne, mécanicienne et ancien cascadeuse, est impliquée dans une affaire sentimentale avec à la fois Shumann et le parachutiste dans un ménage à trois faisant scandale dans les villes du Sud des États-Unis. Elle est la mère de l'enfant, dont le père réel, de Schumann ou Holmes, est floue.
  • Jack Holmes, le parachutiste, accompagne Schuman et Laverne, et l'enfant, de meeting en meeting dans les exhibitions moins lucratives de saut d'altitude.

Les personnages secondaires sont :

  • Hagood, le directeur d'un journal local de New Valois.
  • Jack, l'enfant de Laverne, fil de Schumann ou de Holmes. Le reporter le surnomme « Dempsey » à cause de sa volonté d'en découdre avec tous ceux qui lui demandent « Qui c'est qui est ton père ? »
  • Dr et Madame Shumann, les parents de Shumann qui vivent à Myron dans l'Ohio.
  • Matt Ord, un pilote légendaire, connu partout dans le monde de l'aviation et de la cascade aérienne. Plus ou moins retiré de l'aviation, il est pour partie propriétaire de la Ord-Atkinson Aircraft Corporation. C'est lui qui procure un avion à Roger Shumann.
  • Colonel Feinman, le nabab de New-Valois, président du syndicat d'épuration des eaux, qui est propriétaire du nouvel aéroport où une grande partie de l'action du roman a lieu.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Faulkner – Œuvres romanesques, vol. II, Bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 1995 (ISBN 978-2-07-011315-6), p. 1279-1289.