Puncheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un puncheur est une catégorie de coureurs cyclistes sur route qui ont la capacité de creuser des écarts de manière assez rapide - ils produisent pleinement leur effort durant environ trente à quarante secondes[1] - et dont le terrain de prédilection est de nature vallonnée[2],[3]. Ils affectionnent tout particulièrement les montées courtes (moins de 5 km) et sèches. C'est ainsi qu'ils s'illustrent sur les classiques, particulièrement sur les classiques ardennaises et le Tour de Lombardie, où ils sont opposés aux grimpeurs, mais également sur Milan-San Remo, Paris-Tours et les championnats du monde, où ils se trouvent cette fois confrontés aux sprinteurs, et enfin sur les courtes courses par étapes, exemptes de trop grandes difficultés, telles que Tirreno-Adriatico ou le Tour de Pologne.

Parmi les plus grands puncheurs du XXIe siècle, on peut citer : Peter Sagan, Philippe Gilbert, Paolo Bettini, Davide Rebellin, Danilo Di Luca, Samuel Sánchez, Joaquim Rodríguez, Alejandro Valverde, Simon Gerrans, Greg Van Avermaet ou encore Thomas Voeckler

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], La Dernière Heure/Les Sports, 1er août 2011.
  2. « Gilbert, puncheur de l'année », sur velochrono.fr,
  3. « Voeckler, puncheur français de l’année », sur velochrono.fr,

Annexes[modifier | modifier le code]