Province de Tchouï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Province de Tchouï
Чүй областы
Blason de Province de Tchouï
Héraldique
Drapeau de Province de Tchouï
Drapeau
Province de Tchouï
Localisation de la province de Tchouï
au Kirghizistan
Administration
Pays Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Type Province (oblasty)
Capitale Bichkek
Gouverneur Tuigunaaly Abdraimov
Date de création 1990
Démographie
Population 803 230 hab. (2009)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Superficie 20 200 km2

La province de Tchouï (en kirghize : Чүй областы, Tchouï oblasty, en russe : Чуйская область, Tchouïskaïa oblast) est une province ou oblast du Kirghizistan. Son centre administratif est Bichkek, ville à statut spécial, qui est également le principal centre urbain et la capitale du Kirghizistan.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Tchouï doit son nom au fleuve Tchou (en kirghiz : Tchouï). Elle est située au nord de la République kirghize et couvre 20 200 km2. Elle est bordée à l'ouest et au nord par le Kazakhstan, au sud-est par la province d'Yssyk-Köl, au sud par la province de Naryn et au sud-ouest par les provinces de Jala-Abad et de Talas.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province ou oblast de Tchouï a été créée en 1990, au sein de la République socialiste soviétique kirghize, reconstituant sous un nouveau nom l'ancienne oblast de Frounze. Créée en 1939, cette oblast avait été supprimée en 1959, les trois villes (Frounze, Tokmak et Talas) et les sept raïons qui la composaient étant alors directement subordonnés à la RSS kirghize.

Population[modifier | modifier le code]

La population de la province est beaucoup plus hétérogène que celle des autres provinces du pays. Depuis la dislocation de l'Union soviétique, la composition ethnique de la population s'est fortement modifiée. Les Kirghizes, qui ne représentaient que 29 % de la population en 1989 sont devenus majoritaires, avec 59 % en 2010. Dans le même temps, la proportion des Russes est tombée de 41,5 à 21% et celle des Ukrainiens de 5,5 à 1,3%. La part des populations d'Asie centrale a légèrement augmenté : on compte ainsi 6,2 % de Dounganes en 2010, 1,9 % de Ouïgours, 1,8 % d'Ouzbeks, 1,6 % de Kazakhs et 1,4 % de Turcs.

Économie[modifier | modifier le code]

La province comprend la vallée de Tchouï et certains des massifs montagneux contigus et des gorges. Le sol noir de la vallée est très fertile et irrigué avec l'eau détournée du Tchouï. La production agricole comprend du blé, du maïs, des betteraves sucrières, des pommes de terre, luzerne et différents fruits et légumes. Pendant l'ère soviétique, des industries agroalimentaires et d'autres industries ont été établies dans la province, favorisant l'essor d'un certain nombre de centres urbains comme Tokmok, Kant et Karabalta.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Nom de à
Apas Zhumagulov 1992[1] 1993[1]
Felix Koulov Décembre 1993[1] Avril 1997[2]
Kourmanbek Bakiev 1997[3] 22 décembre 2000[3]
Toichubek Kasymov 30 décembre 2001[4] 9 février 2004[5]
Azamat Kangeldiev 9 février 2004[5],[Note 1] 25 mars 2005[6]
Turgunbek Kulmurzaev 5 avril 2005[7] 8 novembre 2006[8]
Kubanychbek Syydanov 13 novembre 2006[8] Janvier 2009[9]
Bolotkan Kumarov 23 janvier 2009[10],[Note 2] 7 avril 2010[11],[12]
Sagynbek Abdrakhmanov 7 avril 2010[13],[14],[12] 23 décembre 2010[2]
Aibek Azyrankulov 2010[15] 2013[15]
Kubanychbek Kulmatov 7 août 2013[2] Janvier 2014[2]
Kanatbek Isayev 20 février 2014[16] 23 mai 2015[17]
Baktybek Kudaybergenov Juillet 2015[2] 10 novembre 2017[2]
Ulan Karagulov 10 novembre 2017[2] 25 mai 2018[18]
Tuigunaaly Abdraimov 26 mai 2018[19] actuel

Districts[modifier | modifier le code]

La province est divisée en 8 raion: Alamüdün, Tchouï, Jayyl, Kemin, Moskva, Panfilov, Sokuluk et Ysyk-Ata.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources débutent le mandat de Kangeldiev au 7 février 2004. Voir КАНГЕЛЬДИЕВ Азамат Нурказыевич.
  2. Certaines sources débutent le mandat de Kumarov au 26 janvier 2009. Voir КУМАРОВ Болоткан Советбекович.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Pauline Jones Luong, Institutional Change and Political Continuity in Post-Soviet Central Asia: Power Projections, and Pacts, .
  2. a b c d e f et g « Акимы/губернаторы областей Киргизии », Centrasia.
  3. a et b « The biography of president of the Kyrgyz Republic », Kyrgyzstan Development Gateway.
  4. « Newsline - January 3, 2001 », Radiio Free Europe.
  5. a et b « [10.02.2ОО4] Kyrgyz President Continues Top Personnel Changes », Kyrgyzstan Development Gateway.
  6. « КАНГЕЛЬДИЕВ Азамат Нурказыевич », Centrasia.
  7. « Newsline - April 6, 2005 », Radio Free Europe.
  8. a et b « Kyrgyz President Replaces Renegade Regional Governor », Radio Free Europe.
  9. « Whirlwind Cabinet Changes in Kyrgyzstan », Institute of War and Peace Reporting.
  10. « New list of officials for Ministers’ Chairs in Kyrgyzstan approved », Asia-Plus Tajikistan.
  11. « КУМАРОВ Болоткан Советбекович », Centrasia.
  12. a et b « Interim Government members by April 14. », The Free Librairy.
  13. « Sagynbek Abdrakhmanov is current acting governor of Chui oblast, says Chui oblast state administration », AKIPress.
  14. « Governor of Chui oblast appointed », Kabar.
  15. a et b « Adviser to President of Kyrgyzstan appointed », 24.kg.
  16. « Kanat Isayev appointed governor of Chui region of Kyrgyzstan », AKIPress.
  17. « Governor of Chui region quits to take part in parliament elections », AKIPress.
  18. « Карагулов Улан освобожден от занимаемой должности полпреда Правительства в Чуйской области », Gouvernement du Kirghizistan.
  19. « Tuigunaaly Abdraimov appointed governor of Chui region », 24.kg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :