Prosper-Abbeville Tillette de Mautort de Clermont-Tonnerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Prosper-Abbeville Tillette de Mautort de Clermont-Tonnerre
Prosper-Abbeville Tillette de Mautort de Clermont-Tonnerre.jpg
Portrait de Tillette de Clermont.
Fonctions
Député de la Somme
-
Président
Société linnéenne Nord-Picardie
Maire d'Abbeville
Maire de Cambron (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Parentèle
Autres informations
Distinction

Prosper-Abbeville Tillette, chevalier de Mautort de Clermont-Tonnerre, né le à Abbeville et mort le à Paris, est un militaire et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Baptiste Adrien Tillette, seigneur de Mautort, et de Louise Adélaïde Elisabeth de Clermont-Tonnerre, il devient élève commissaire des guerres à la garde impériale en 1808, s'engage l'année suivante, fait les campagnes d'Autriche, de Russie et de Saxe. Maintenu à l'activité comme capitaine sous la Restauration, il sert comme lieutenant dans la 1re compagnie des mousquetaires en 1814 et fait partie de l'armée royale commandée par le duc de Berry en Belgique en 1815.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Adopté en 1816 par son oncle maternel, le général comte de Clermont-Tonnerre de Thoury, il donne sa démission en 1818, s'occupe d'agriculture et de sciences naturelles et devint président de la Société linnéenne du Nord. Il est également maire de Cambron en 1821.

Élu, le , député du 4e collège de la Somme, contre Renouard, il prend place à l'opposition de droite, et vote contre l'indemnité Pritchard et pour toutes les propositions libérales.

Il ne se représente pas aux élections générales du 1er août 1846, mais il est élu, le , représentant de la Somme à l'Assemblée constituante.

Non réélu à la Législative, il devient, après le coup d'État de 1851, candidat du gouvernement au Corps législatif. Il est élu, comme tel, dans la 2e circonscription de la Somme, le et réélu . De janvier à , il est également maire d'Abbeville.

Il ne cesse de siéger dans la majorité dévouée aux institutions impériales, meurt au cours de la législature. Il est remplacé, le , par Roger-Adrien de Riencourt.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]