China–Cornell–Oxford Project

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Projet China-Cornell-Oxford)
Aller à : navigation, rechercher

Le China-Cornell-Oxford Project (Projet Chine-Cornell-Oxford) est une longue enquête conduite au long des années 1980 dans la Chine rurale, conjointement financé par l'Université Cornell, l'Université d'Oxford, et le gouvernement de la Chine populaire[1],[2]. En 1991 The New York Times l'a appelé "le Grand Prix d'épidémiologie."[pas clair][3]

Les deux grandes premières études ont été conduites par T. Colin Campbell, professeur de biochimie nutritionnelle à Cornell, qui en a résumé les résultats dans son livre The China Study (2004). D'autres chercheurs clés étaient Chen Junshi, Directeur Député à l'Institut de Nutrition et d'Hygiène Alimentaire à l'Académie Chinoise de Médecine Préventive, Richard Peto de l'Université d'Oxford, et Li Junyao de l'Institut de Cancer en Chine[4].

L'étude a examiné les régimes alimentaires, style de vie et caractéristiques pathologiques de 6 500 personnes dans 65 comtés ruraux chinois, en comparant la prévalence des caractéristiques pathologiques et en excluant les causes de mort comme les accidents[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)"China-Cornell-Oxford Project", Cornell University.
  2. (en)"Geographic study of mortality, biochemistry, diet and lifestyle in rural China", Clinical Trial Service Unit & Epidemiological Studies Unit, University of Oxford, accessed February 3, 2011.
  3. Brody, Jane E. "Huge Study Of Diet Indicts Fat And Meat", The New York Times, May 8, 1990.
  4. "China-Cornell-Oxford Project", Cornell University, accessed March 31, 2012.
  5. (en) Diet, lifestyle, and mortality in China: a study of the characteristics of 65 Chinese counties, Oxford University Press,‎ (ISBN 978-0-19-261843-6)

Bibliographie[modifier | modifier le code]