Projet:Cours d'eau/Évaluation/Comité

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Comité d'évaluation

Cette page recense les contestations en rapport au Tableau d'évaluation de l'importance du projet Cours d'eau.

Veuillez laissez un message expliquant la contestation en question avec un lien vers l'article. Vous pouvez également voir directement avec la personne qui a apposé et rectifié le bandeau.

Les changements seront visibles dans l'historique.

N'importe qui peut faire une demande sur cette page, et n'importe quel membre du projet Géographies nationales peut donner son avis par la suite. Dans tous les cas, le plus important est de trouver un consensus.

Cette page peut être utilisée pour :

  • Demander l'évaluation d'un article, si l'on n'ose pas le faire soi-même,
  • Débattre de l'importance d'un article, si celle-ci est contestée.


Ajouter une nouvelle discussion

Évaluation des cours d'eau[modifier | modifier le code]

Voilà ce que je propose en évaluation pour les cours d'eau (pour essayer d'être le plus objectif et le plus clair possible, et éviter les évaluations trop nationales). La longueur du cours d'eau permet de fixer une fourchette de base (il vaut mieux être un spécialiste des cours d'eau de Russie que de ceux du Vatican):

  • importance faible, moins de 100 km. On peut abaisser le seuil si le cours d'eau présente un intérêt particulier: site naturel remarquable, grand intérêt écologique de sa vallée, traversée d'une grande ville, important site portuaire à son embouchure, activité économique de la vallée de renommée nationale ou internationale, importante navigation fluviale (pas seulement de transit), aménagements très importants, régime très particulier avec des débits instantanés énormes en période de crue. A moins de 50 km, cela doit être vraiment exceptionnel: cours d'eau rassemblant les eaux d'un réseau dendritique (Maine), émissaire d'un grand lac (Néva).
  • importance moyenne, de 100 à 500 km avec exception vers le bas (un obscur cours d'eau de 150 km, affluent d'une rivière équatoriale dont le cours traverse un vide humain, glisse vers une importance faible) ou le haut (importance historique, économique, naturelle sans commune mesure avec la longueur conduit le cours d'eau à atteindre une importance élevée).
  • importance élevée ou maximum(ale) : + de 500 km (sauf exception notée précédemment). La distinction se fait sur la longueur, la superficie du bassin-versant et, plus fortement que précédemment, sur les critères de milieu naturel, d'occupation humaine du bassin, d'importance économique, d'aménagements hydro-électriques, de navigation, d'histoire de la vallée ou du bassin-versant. Là aussi, la souplesse est de rigueur (et donc, la subjectivité). Un cours d'eau de 800 km, en zone semi-aride qui débite 3 fois rien avec un bassin-versant ridicule et 20 000 h vivant dans celui-ci peut être classé en importance moyenne. Il faut tout de même établir des seuils. A plus de 1500 km (seuil peut-être à abaisser), c'est au minimum élevée; à plus de 4000 km, de toute façon, c'est maximum (sauf dans le cas d'affluents), mais les cas ne sont pas fréquents (Irtych).
  • NB: L'évaluation est mondiale, pas nationale. Les variations par rapport à la longueur ne peuvent variées de plus de 1 échelon sauf des exceptions que l'on peut compter sur les doigts d'une seule main et à discuter.
  • Y aura toujours des mécontents Tire la langue, j'assume mes choix (mais je peux me tromper, mais j'assume mes choix...).

J'ajoute pour illustrer ce que viens de dire, les propos tenus par Jacques Bethemont à propos des grands fleuves (termes que l'on peut remplacer par cours d'eau): Un fleuve peut être grand par sa puissance, par l'utilisation, qu'en font les hommes, enfin parce que sa vallée ou son bassin, constituent le cadre d'une civilisation ou d'une hégémonie économique et politique.
Antonov14 21 juin 2007 à 14:08 (CEST)

Les bons rapports entre catégories seraient de se rapprocher de multiples de 3 : pour 3 maximum, 9 élevée, 27 moyenne, 81 faible. La faible couverture des bassins fluviaux (hors espaces francophones européens et dans une moindre mesure québécois) conduit à une surreprésentation des catégories élevée et moyenne. Antonov14 21 juin 2007 à 15:25 (CEST)

Avec le critère +500km en tenant compte des critères taille du bassin versant et débit, le projet va se retrouver , rien que sur la Russie, avec des centaines de cours d'eau classées dans la catégorie élevée. L'objectif de cette évaluation qui est de positionner les priorités - c'est-à-dire de définir ou porter les efforts - (et non de définir en absolu l'importance de l'article) ne sera, me semble t'il, pas atteint.--Pline (discuter) 26 septembre 2007 à 08:55 (CEST)

Là, je suis en train de battre des records avec une réponse au bout de 7 ans et + (il vaut mieux tard que jamais)), mais le remarquable travail de Philippe (sa modestie dut-elle en souffrir) sur le portail m'a re-boosté et redonné foi en ce projet ! Je n'ai jamais dit que la longueur, le débit et le bassin-versant étaient les seuls critères; si on me lit bien, j'ai inclus d'autres paramètres (histoire, population du bassin versant, aménagements, milieu naturel remarquable) donc tout cours d'eau russe de plus de 500 km n'a pas à être classé en élevé. Si on prend ce pays, le Mezen ne mérite qu'une importance moyenne malgré ses 817 km alors que l'Oussouri - 897 km - bénéficie d'une importance élevée en raison de son importance géostratégique, des explorations d'Arséniev, de sa population. Pour avoir travaillé sur des cours d'eau de faible importance, la Bresle, avec ses 72 km, mérite son classement en importance moyenne (fleuve frontière, 75 à 80 % du flaconnage de luxe produit dans la vallée qui bénéficie d'une tradition verrière multi centenaire, riche patrimoine) alors que l'Ource avec ses 100 km devrait être classée en importance faible car franchement son cours ne casse pas 3 pattes à un canard. L'évaluation n'a pas à être franco-française ou franco-francophone et ne détermine en rien les priorités, j'aime travaillé sur des cours d'eau d'importance faible et ce n'est pas l'évaluation qui détermine mon investissement. Antonov14 (discuter) 31 janvier 2015 à 12:01 (CET)

Notification Antonov14 et Pline : bonjour. Je découvre cette discussion aujourd'hui sur une page que je n'avais pas en suivi, parce que je la croyais limitée aux contestations. Apparemment, vu le nombre de personnes ayant émis un avis, je ne suis peut-être pas le seul dans ce cas. Comme je l'ai suggéré par ailleurs à Philippe rogez (d · c · b), reparler de ces critères en septembre (ainsi que pour les les lacs et les barrages), quand la plupart des participants au projet seront revenus de vacances, me parait plus profitable, à condition d'en faire absolument la promotion dans le Projet:Lacs et cours d'eau, voire éventuellement en plus sur Le Bistro. Cordialement. Père Igor (discuter) 29 juillet 2015 à 19:13 (CEST)

Évaluation des lacs[modifier | modifier le code]

Au vue des statistiques sur les plus grands lacs, je propose de classer, selon la superficie, dimension la plus classique et/ou la plus accessible ou commune, en :

C'est très technique par rapport à la dimension mais il faut bien démarrer avec un critère exprimé… et pour paraphraser un "célèbre et éminent prédécesseur" dans ce comité :

  • NB: L'évaluation est mondiale, pas nationale. Les variations par rapport à la superficie ne peuvent variées de plus de un échelon sauf des exceptions que l'on peut compter sur les doigts d'une seule main et à discuter.
  • Y aura toujours des mécontents Tire la langue, j'assume mes choix (mais je peux me tromper, mais j'assume mes choix…).

--Philippe rogez (discuter) 2 mars 2015 à 01:27 (CET)

Notification Philippe rogez : bonjour. Je découvre cette discussion aujourd'hui sur une page que je n'avais pas en suivi, parce que je la croyais limitée aux contestations. Apparemment, vu le nombre de personnes t'ayant répondu depuis presque 5 mois (zéro), je ne suis peut-être pas le seul dans ce cas. Comme je te l'ai suggéré par ailleurs, relancer cette proposition en septembre (ainsi que pour les cours d'eau et les barrages), quand la plupart des participants au projet seront revenus de vacances, me parait plus profitable, à condition d'en faire absolument la promotion dans le Projet:Lacs et cours d'eau, voire éventuellement en plus sur Le Bistro. Cordialement. Père Igor (discuter) 29 juillet 2015 à 18:54 (CEST)

Évaluation des glaciers[modifier | modifier le code]

La superficie étant le critère le plus couramment accessible, je propose de classer sur les même règles que pour les lacs.--Philippe rogez (discuter) 20 février 2016 à 02:26 (CET)

Évaluation des barrages[modifier | modifier le code]

Au vue des statistiques sur la barrages, et les données déjà recueillies sur Infobox Barrage pour fr.wiki, aujourd'hui 885 articles avec une infobox Barrage, la donnée la plus facile et la plus renseignée restant la hauteur[note 1], sachant qu'il y a donc 58 266 barrages dans le monde référencés avec une structure de plus de 15 m, je propose de classer en

  • en importance faible tous ceux de moins de 20 m de hauteur,
  • en importance moyenne ceux de plus (strictement) de 20 m de hauteur : correspond à la classe A française
  • en importance élevée ceux de plus (strictement) de 100 mètres de hauteur
  • en importance maximum, ceux de plus de 250 m de hauteur

par exemple en France cela donne environ 10 barrages d'importance élevée, entre 41 et 150 barrages d'importance moyenne...

C'est très technique par rapport à la dimension mais il faut bien démarrer avec un critère exprimé…

  • NB: L'évaluation est mondiale, pas nationale. Les variations par rapport à la superficie ne peuvent variées de plus de un échelon sauf des exceptions que l'on peut compter sur les doigts d'une seule main et à discuter.--Philippe rogez (discuter) 28 juin 2015 à 20:52 (CEST)
Notification Philippe rogez : bonjour. Je découvre cette discussion aujourd'hui sur une page que je n'avais pas en suivi, parce que je la croyais limitée aux contestations. Apparemment, vu le nombre de personnes t'ayant répondu (zéro), je ne suis peut-être pas le seul dans ce cas. Comme je te l'ai suggéré par ailleurs, relancer cette proposition en septembre (ainsi que pour les cours d'eau et les lacs), quand la plupart des participants au projet seront revenus de vacances, me parait plus profitable, à condition d'en faire absolument la promotion dans le Projet:Lacs et cours d'eau, voire éventuellement en plus sur Le Bistro. Cordialement. Père Igor (discuter) 29 juillet 2015 à 18:56 (CEST)

Murray[modifier | modifier le code]

L'importance du Murray (et ce n'est pas parce que j'ai travaillé dessus) est, à mon avis, maximale et non élevée; c'est le seul grand fleuve d'Océanie, il a été et est toujours navigable sur une bonne partie de son cours, est fortement aménagé et joue un rôle économique très important dans l'agriculture, en particulier de la Riverina. Antonov14 14 juin 2007 à 18:14 (CEST)

Nouvelle Merwede[modifier | modifier le code]

Bonjour. La Nouvelle Merwede n'est pas très longue, mais c'est une des branches principales du delta du Rhin, et une rivière où le trafic fluvial est très dense. Ainsi, l'importance faible me paraît trop basse. Je mettrais au moins moyenne voire élevée. Qu'en pensez-vous ? Hannes > zeg 't maar 18 juin 2007 à 10:36 (CEST)

Les cours d'eau sont évalués avec un regard sur la géographie mondiale, et non une géographie locale. La Nouvelle Merwede est un petit cours d'eau de 20 km de long, comme il peut en exister des milliers à travers le monde. Son cours n'est pas l'objet d'infrastructure hydrographique particulière, et dans l'histoire il n'a pas eu un rôle très important. En somme, si ce cours d'eau devait être évalué par un projet spécifique au delta du Rhin son importance serait élevée, mais là il est évalué au même titre qu'une rivière de 20 km coulant en Patagonie. Ludo Bureau des réclamations 18 juin 2007 à 10:57 (CEST)
Je comprends tout à fait le raisonnement et les arguments. J'étais juste étonné, au regard de l'importance de cette rivière dans le trafic fluvial européen (petit cours d'eau est peut-être un peu faible, c'est une des rivières les plus larges des Pays-Bas), alors je cherchais à comprendre. J'ai sûrement trop regardé importance économique qu'intérêt encyclopédique, au temps pour moi. Quoique, une rivière creusée par l'homme, c'est peut-être un aspect particulier Clin d'œil. Trêve de plaisanterie, je ne tiens pas à défendre cette rivière plus qu'une autre, je suis curieux de comprendre complètement les critères afin de réfléchir de manière constructive. Voir le Dommel en importance moyenne et la Nouvelle Merwede en importance faible m'a surpris, mais mon regard n'était pas assez encyclopédique. Hannes > zeg 't maar 18 juin 2007 à 12:04 (CEST)
Non non, ce sont aussi des discussions contructives comme la tienne qui font avancer les choses. Je vais aussi attendre l'avais d'Antonov 14 à ce sujet. Ludo Bureau des réclamations 18 juin 2007 à 12:07 (CEST)
Les cours d'eau sont évalués de la manière suivante (ou à peu près):
  • importance faible, moins de 100 km (sauf intérêt particulier du cours d'eau: site naturel remarquable, grand intérêt écologique de la vallée, traversée d'une grande ville ou embouchure, lieu d'un important site portuaire, activité économique de la vallée de renommée nationale ou internationale, importante navigation fluviale (pas seulement de transit). A moins de 50 km, cela doit être vraiment exceptionnel: cours d'eau rassemblant les eaux d'un réseau dendritique par ex... Là, pour la Nouvelle Merwede, dans l'article, rien n'indiquait une importance remarquable (surtout avec cette phrase:Aujourd'hui, la Nouvelle Merwede a gardé le caractère d'un important fleuve, mais la plupart de l'eau du delta du Rhin passe par le Nieuwe Waterweg à Rotterdam), c'est seulement une branche du delta du Rhin (fleuve classé en importance maximum, et le delta, pas encore classé, reste à discuter des critères sur les deltas, mais il ne sera pas en faible Clin d'œil).
  • importance moyenne, de 100 à 500 km avec exception vers le bas (obscur cours d'eau, affluent de la Salween de 135 km dont le cours traverse un vide humain) ou le haut (importance historique, économique, naturelle sans commune mesure avec la longueur), ex. de l'Escaut. Le Dommel mesure 146 km, traverse Eindhoven tout de même, mérite son importance moyenne.
  • importance élevée ou maximum(ale) : + de 500 km (sauf exception notée précedemment), la distinction se faisant sur la longueur, la superficie du bassin-versant et les critères précités. A plus de 4000 km, de toute façon, c'est maximum, mais les cas ne sont pas fréquents. Là aussi, on peut baisser, un cours d'eau de 700 km, en zone semi-aride qui débite 3 fois rien avec un bassin-versant ridicule et 50 000 h vivant dans celui-ci passe en imp. moyenne.
  • NB: L'évaluation est mondiale, pas nationale. Les variations par rapport à la longueur ne peuvent variées de plus de 1 échelon sauf des exceptions que l'on peut compter sur les doigts d'une seule main et à discuter (Jourdain ou Neva par exemple).
Antonov14 18 juin 2007 à 12:19 (CEST)
Merci pour cette définition claire et objective. Je souscris tout à fait au critère de longueur, mais cela entraîne que les rivières d'importance nationale d'un petit pays comme les Pays-Bas ou la Belgique risquent de se retrouver en faible - ce qui, au point de vue mondial est tout à fait compréhensible. En revanche, lorsqu'on classifiera par exemple le Waal (< 100 km), bras principal du Rhin et quasiment la rivière la plus importante des Pays-Bas, je pense qu'une importance faible ne suffira pas, j'argumenterai alors en faveur d'une importance plus élevée. Afin de prendre en compte tous ces bras du Rhin, peut-être même qu'un article spécifique Delta du Rhin s'imposera. Je creuserai l'idée. Hannes > zeg 't maar 18 juin 2007 à 12:57 (CEST)
Un article Delta du Rhin est une très bonne idée. Ludo Bureau des réclamations 18 juin 2007 à 13:05 (CEST)
Je vais creuser le sujet (mais pas les rivières Clin d'œil). Hannes > zeg 't maar 18 juin 2007 à 13:45 (CEST)

Bièvre[modifier | modifier le code]

Certes, ce n'est pas la Seine, mais au cours des siècles, la Bièvre a profondément façonné plusieurs arrondissements de Paris. Elle a permis l'établissement de manufactures de première importance comme celle d'Oberkampf à Jouy-en-Josas où était fabriquée la toile de Jouy et celle des Gobelins à Paris. Aujourd'hui, la vallée de la Bièvre est un des rares espaces naturels préservés aussi près de Paris et ce statut symbolique risque de croître avec, de l'autre côté, l'expansion urbaine rapide du plateau de Saclay. Bref, je dirais importance moyenne au niveau international, et non faible. Atvaark 22 juin 2007 à 16:51 (CEST)

D'abord, merci beaucoup de passer par le comité pour expliquer le problème. L'idée de passer à moyenne m'a effleuré l'esprit, mais la longueur est vraiment faible. Puisque nous faisons dans les cours d'eau qui nous tiennent à coeur, j'ai laissé le Cailly en faible même si on comptait 120 usines (presque toutes textiles) en 1850 sur ses rives. Je laisserai en faible car ce n'est pas une évaluation nationale, mais bon, si vraiment tu estimes que la rivière mérite moyenne ! (cela la place avec l'Allier et le Neckar tout de même). Le problème, dans ce genre de catégorisation à 4 niveaux, c'est que l'on trouve des catégories assez larges avec des faibles -, des faibles =, des faibles + et ainsi de suite. @ + Antonov14 22 juin 2007 à 17:09 (CEST) Je crois (j'ai réalisé près de 1100 évaluations) avoir fait 2 exceptions pour des cours d'eau de moins de 50 km: la Maine parce qu'elle rassemble les eaux de la Mayenne, de la Sarthe et du Loir; le Rubicon en raison de son importance historique (et encore j'ai hésité). Antonov14 22 juin 2007 à 17:47 (CEST)

Je suis bien d'accord avec Antonov14, car ne l'oublions pas, cette évaluation est réalisé dans un cadre géographique. Ainsi, les aspects historiques ne doivent prendre qu'une place très secondaire. Ludo Bureau des réclamations 22 juin 2007 à 18:16 (CEST)

Allez, la raison l'emporte sur le cœur, va pour faible s'il s'agit d'une classification purement géographique. Atvaark 25 juin 2007 à 14:24 (CEST)

Antenne[modifier | modifier le code]

je conteste l'intéret " faible" car cette rivière est zone "natura 2000" avec présence de loutres et de visons d'europe, elle a un très riche patrimoine bati de moulins, lavoirs, châteaux, etc, elle a des zones humides en partie asséchées qu'il est question de restaurer dans le cadre de la prévention des crues de la Charente, donc un intéret réel pour l'ensemble du bassin versant du fleuve Charente. Ou alors il faudrait une catégorie genre " intéret local " Faible, je suis d'accord pour d'autres cours d'eau que j'ai un peu travaillé, affluents de l'Antenne ou autres. Je compte retravailler tout ça à partir de juillet--Rosier 23 juin 2007 à 21:16 (CEST)

Merci de passer par le comité de salut public d'évaluation pour parler de cela. Comme je l'ai dit, hier, à un autre contributeur, il s'agit d'une évaluation mondiale, donc l'Antenne me paraît être à sa place en évaluation faible (la Charente est seulement en évaluation moyenne). Le cours d'eau à une longueur faible (48,3 km [1]), un bassin versant de faible superficie; la présence de châteaux et de nombreux moulins (56 pour 48 km) n'est pas exceptionnelle (voir Durdent 60 pour 24 km + des châteaux). Le site Natura 2000 est intéressant mais, à mon avis, cela ne suffit pas à faire basculer vers le degré supérieur. L'évaluation (comme toute évaluation) est contestable, mais j'ai essayé de cadrer sur la longueur (fait objectif) avec possibilité de déroger (dans un sens comme dans l'autre) de manière ponctuelle, mais là, l'Antenne ne présente pas de caractéristiques assez remarquables pour passer dans la catégorie supérieure (pourtant j'aime ce genre de petits cours d'eau, voir ma page d'accueil). Si on surclasse l'Antenne, il est logique de passer la Charente en élevée et ainsi de suite (il n'y a que 4 niveaux). Après tout, on peut faire un article de grand intérêt sur un petit cours d'eau pour le mettre en valeur. @ bientôt. Antonov14 23 juin 2007 à 22:51 (CEST)

Comment noter les listes ?[modifier | modifier le code]

Les listes de cours d'eau sont notés comment ?

  • faible car les listes n'existeraient pas dans une encyclopédie "classique" et seuls les articles concernant des cours d'eau ou des notions d'hydrologie méritent d'être importants.

ou

  • élevée car elles sont une sorte de super-article résumant complètement les cours d'eau d'une région (à condition d'être bien faites avec les caractéristiques de chaque cours d'eau comme pour Liste des plus longs cours d'eau)

Votre avis m'intéresse.

Greteck 1 juillet 2007 à 22:20 (CEST)

Honnêtement, je suis favorable à la première solution (faible ou moyenne si elle est complète ou presque comme celle présentée). Je crois que certains projets ne les évaluent pas (à confirmer et voir la raison invoquée). Reste à voir les avis des autres (je ne suis pas contre les listes mais je ne les trouve pas importantes, je consulte les catégories mais pratiquement jamais les listes). Antonov14 1 juillet 2007 à 22:52 (CEST)
Faible pour moi aussi. Car cela ne présente pas un réel intérêt. Si les listes étaient présentées par bassin-versant avec une vraie logique hydrographique, il y aurait un intérêt réellement encyclopédique. Et donc une une importance supérieure à faible. Ludo Bureau des réclamations 2 juillet 2007 à 00:38 (CEST)

notation[modifier | modifier le code]

Les sources de la Touvre 2° résurgence française sont de ce fait à mon sens, d'importance moyenne ( au lieu de faible) Quand à la Charente (fleuve) je réclame pour elle une notation au moins égale à la Dordogne(fleuve) qui a été placée d'importance élévée. Je pense qu'il serait utile de disposer d'un tableau d'équivalences pour mieux juger --Rosier 9 novembre 2007 à 11:57 (CET)

Nombre d'articles à évaluer[modifier | modifier le code]

J'aimerais savoir comment est calculé le nombre d'articles liés au projet cours d'eau (un peu plus de 3400 je crois). Pour savoir lesquels n'ont pas été évalués. Pouvez-vous m'aider ?Greteck (d) 9 mars 2008 à 23:05 (CET)

Évaluation de l'importance et de l'avancement de l'article Ouysse[modifier | modifier le code]

Bonjour

La rivière Ouysse a été évaluée comme d'importance faible dans la page de discussion de l'article.

Tout d'abord, je ne suis pas impartial, car j'ai beaucoup travaillé sur cet article, ce qui influence mon point de vue.

Cependant l'Ouysse présente des caractéristiques qui en font une rivière particulière :

  • elle est souterraine et inconnue sur une grande partie de son parcours, voir Ouysse#Géographie, sa longueur s'approche et pourrait dépasser les 50 km ;
  • elle circule en milieu karstique, voir Ouysse#Géologie
  • elle possède une flore et une faune remarquable et remarquée : ZNIEFF, ENS, Natura 2000 voir Ouysse#Milieu naturel;
  • L'occupation de ses rives est très ancienne, voir Ouysse#Histoire.

L'avancement B a été attribué avant mes contributions. Pouvez-vous voir si cela ne mériterait pas un peu mieux maintenant ?

Je vais faire une demande de relecture.

--A+ Thierry (d) 27 septembre 2008 à 15:44 (CEST)

Malouiya[modifier | modifier le code]

Ce Oued de Malouiya commence bien de la jonction entre le moyen Atlas et le grand Atlas marocain à Almsi, mais pour apporter ma correction, Almsid se trouve dans la région de Béni-mellal et non de Khénifra comme marqué sue l'encyclopédie WIKIPEDIA,toutefois ce n'est pas loin de Khénifra (exactement à 70Km) mais il se trouve sur la jurédiction de Béni-Mellal. M. Es-saïd.
message déposé par 86.71.148.254 (d · c · b) le 3 mai 2009 à 15:09 (CET)

Une approche strictement géographique de l'importance des cours d'eau[modifier | modifier le code]

Je lis avec surprise (pour être diplomate) que la classification d'un cours d'eau, quand bien même on voudrait donner à celle-ci une portée mondiale, ne reposerait que sur des critères que je qualifie volontairement de géographiques : longueur du cours d'eau, présence de ville(s) importante(s), de port(s) maritimes ou fluviaux, ... D'autre part, j'ai pu voir des commentaires, notamment relatif à l'Antenne (FR-Charente-Maritime), qui indiquaient que ces cours d'eau ne sont pas d'un intérêt minime, ce que je peux également confirmer.

L'orientation choisie ici des critères d'évaluation des cours d'eau est en effet strictement géographique. Cependant, réduire un cours d'eau à sa longueur, ou à des infrastructures diverses, me semble une approche bien trop simpliste. Et si la qualification d'un cours d'eau ne devait reposer que sur des paramètres physiques, mon métier deviendrait d'une simplicité extrême (et du même coup, très ennuyeux).

Un cours d'eau n'est pas qu'un ruban bleu sur des cartes ou un corridor d'évacuation des eaux de pluie vers la mer, et ne peut se résumer qu'à des paramètres géographiques ou physiques. C'est avant tout un milieu vivant, qui possède donc sa propre dynamique structurelle, ainsi qu'un milieu de vie végétale et animale. Le qualifier revient à prendre en compte des facteurs physiques, morphologiques, morphodynamiques, des paramètres chimiques qui peuvent être nombreux, ainsi que des paramètres biologiques plus nombreux encore. Pour ces derniers notamment, en FR et en Europe, de nombreux indices (Indice Biologique Global Normalisé, Indice Diatomées, Indice poissons, ...) sont mis en place, permettant non seulement de qualifier à un instant donné, mais aussi de mesurer les évolutions. Mais je reconnais aussi que collecter, analyser, synthétiser ce types de données à l'échelle mondiale est un travail titanesque.

Enfin, pour ma part, j'attribuerais une valeur bien supérieure à certain petits cours d'eau de la montagne vosgienne (par exemple) ayant bien souvent une longueur inférieure à 10 km, qu'à 300 km de Danube dans la plaine. Mais effectivement, à l'échelle mondiale, le trait de crayon bleu sur la carte n'a pas la même dimension.
-- message déposé par Nicolarico (d · c · b) le 11 février 2015 à 16:54 (CET)

Deuxième évaluation de l'avancement de l'article Ouysse[modifier | modifier le code]

Bonjour

L'article sur la rivière Ouysse a été évalué d'avancement A dans la sa page de discussion.

Un travail sérieux de relecture vient d'avoir lieu par plusieurs contributeurs (Père Igor, AntonyB...). Les points listés dans la liste de tâches, apposée par Marianne Casamance, ont été corrigés.

Je vous propose maintenant d'examiner cet article pour une éventuelle labellisation.

Je fais la demande dans l'atelier de lecture.

--A+ Thierry (discuter) 8 juillet 2015 à 12:00 (CEST)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. hauteur_barrage (pages : 841, non vide : 646, existe : oui)

Rférences[modifier | modifier le code]