Prétérit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En grammaire, le prétérit (/pʁe.te.ʁit/), du latin praeteritum « [le] passé », est la dénomination d'un temps du passé dans la conjugaison de certaines langues. Plus précisément, il s'agit du passé parfait.

Dans la tradition francophone, le terme s'applique plus particulièrement aux langues qui n'établissent pas, dans leur flexion verbale en temps simples, de distinction (de nature aspectuelle) entre différentes expressions du passé, comme celle du grec ancien entre imparfait, aoriste et parfait ou celle des langues romanes entre imparfait et passé simple[1]. Il est notamment employé pour les langues germaniques.

Plus rarement, prétérit est appliqué aux langues romanes comme synonyme de passé simple. Le prétérit est notamment utilisé dans la grammaire des langues chamito-sémitiques, qui ont des systèmes de conjugaison aspectuels (opposition accompli/inaccompli) ou encore la langue occitane[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L. Foulet, « La disparition de prétérit », dans Romania : recueil trimestriel consacré à l'étude des langues et des littératures romanes, tome 46, Paris : chez Édouard Champion, 1920, pp. 271-313 (Lisible en ligne)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « prétérit » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. « verb'Òc - Recherche », sur locongres.org (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]