Port Lincoln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Port Lincoln
Port Lincoln
La gare de Port Lincoln
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
État Australie-Méridionale
Maire Peter Davis
Ville de Port-Lincoln
Code postal SA 5606
Démographie
Population 14 704 hab. (2006)
Densité 588 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 44′ 00″ sud, 135° 52′ 00″ est
Altitude m
Superficie 25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Australie-Méridionale

Voir sur la carte administrative d'Australie-Méridionale
City locator 14.svg
Port Lincoln

Géolocalisation sur la carte : Australie

Voir sur la carte topographique d'Australie
City locator 14.svg
Port Lincoln

Port Lincoln est une ville d'Australie-Méridionale, à l'extrémité sud de la péninsule d'Eyre, au fond de la Boston Bay. Elle compte 14 704 habitants en 2006.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est à 280 kilomètres en ligne droite de la capitale de l'État Adélaide, mais à 686 kilomètres par la route.

Histoire[modifier | modifier le code]

Statue de Makyba Diva à Port Lincoln.

Avant l'arrivée des européens en 1836, la région était occupée par la tribu des Parnkalla. Le nom autochtone original de Port Lincoln était Galinyala[1].

L'explorateur britannique Matthew Flinders découvrit l'emplacement actuel de la ville en février 1802. Du fait des qualités portuaires du lieu, il appela l'endroit Port Lincoln plutôt que Lincoln, le nom de la capitale du comté de Lincolnshire dont il était originaire. Il est à penser que c'est seulement l'absence d'eau douce en quantité suffisante qui empêcha la ville d'être capitale de l'État.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville est basée sur l'industrie céréalière, de la pêche avec les conserveries et l'élevage des thons, des moutons (viande et laine), des bovins. Le tourisme prend de plus en plus d'importance. La ville a aussi une prison où les prisonniers considérés non dangereux élèvent du bétail.

Port Lincoln possède un aéroport (code AITA : PLO).

Le port de Port Lincoln.

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Professor Ghil'ad Zuckermann, Chair of Linguistics and Endangered Languages at the University of Adelaide [...] told NITV: 'I urge Australia to define the 330 Aboriginal languages, most of them sleeping beauties, as the official languages of their region. [Australia should] introduce bilingual signs and thus change the linguistic landscape, of this beautiful country. So, for example, Port Lincoln should also be referred to as Galinyala, which is its original Barngarla name '", article by Sophie Verass (NITV), Indigenous meanings of Australian town names, 10 August 2016.