Ghil'ad Zuckermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ghil'ad Zuckermann
Image dans Infobox.
Ghil'ad Zuckermann en 2011.
Fonction
Professeur
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
גלעד צוקרמןVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Ghil'ad Zuckermann (en hébreu : גלעד צוקרמן) (né le à Tel Aviv, Israël, est un linguiste, professeur, titulaire de la chaire de linguistique et de langues en danger à l'université d'Adélaïde en Australie-Méridionale, en Australie. Le professeur Zuckermann conseille l’Oxford English Dictionary et parle couramment 13 langues[réf. souhaitée].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'université de Tel Aviv où il obtient sa maîtrise, puis obtient un doctorat en Angleterre[1],[2],[3],[4],[5]. Il est professeur à l'université d'Adélaïde en Australie-Méridionale[6].

Il est président de l'Australian Association for Jewish Studies depuis 2017 et ancien président de l'Australasian Association for Lexicography et membre de sociétés savantes telles l'Australian Institute of Aboriginal and Torres Strait Islander Studies (AIATSIS), la Foundation for Endangered Languages, l'Academy of Oriental Scholars et l'European Association of Jewish Studies[7]. Il a été professeur invité dans divers universités aux quatre coins de la Terre, notamment à la Shanghai Jiao Tong University, ou encore au Weizmann Institute of Science[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Articles récents[modifier | modifier le code]

  • 'Realistic Prescriptivism': The Academy of the Hebrew Language, its Campaign of 'Good Grammar' and Lexpionage, and the Native Israeli Speakers, Israel Studies in Language and Society 1, p. 135-154, 2008.
  • Icelandic: Phonosemantic Matching], Judith Rosenhouse & Rotem Kowner (eds), Globally Speaking: Motives for Adopting English Vocabulary in Other Languages, Multilingual Matters Clevedon-Buffalo-Toronto, p. 19-43, 2008.
  • Hybridity versus Revivability: Multiple Causation, Forms and Patterns], Journal of Language Contact, Varia 2, p. 40-67, 2009.
  • Blorít: Pagans' Mohawk or Sabras' Forelock?: Ideological Secularization of Hebrew Terms in Socialist Zionist Israeli, The Sociology of Language and Religion: Change, Conflict and Accommodation, Tope Omoniyi (ed.), Palgrave Macmillan, Houndmills, p. 84-125, 2010.
  • Stop, Revive, Survive: Lessons from the Hebrew Revival Applicable to the Reclamation, Maintenance and Empowerment of Aboriginal Languages and Cultures, Australian Journal of Linguistics 31 (1), p. 111-127, 2011.
  • Native Tongue Title: Proposed Compensation for the Loss of Aboriginal Languages, Australian Aboriginal Studies 2014/1: 55-71.
  • “Our Ancestors Are Happy!”: Revivalistics in the Service of Indigenous Wellbeing, Foundation for Endangered Languages XVIII: 113-119. 2014.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]