Aller au contenu

Poppy Playtime (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Poppy Playtime

Développeur
Éditeur
Réalisateur
Ben Pavlovits
Isaac Christopherson

Début du projet
décembre 2020
Date de sortie

Chapitre 1 :
Microsoft Windows
12 octobre 2021
Mobile
11 mars 2022

Chapitre 2 :
Microsoft Windows
5 mai 2022
Mobile
11 août 2022


Chapitre 3 :
30 janvier 2024
Franchise
Poppy Playtime (d)
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Langue
Moteur
Unreal Engine 4 (chapitres 1 et 2)
Unreal Engine 5 (à partir du chapitre 3)

Site web

Poppy Playtime est un jeu vidéo de type survival horror développé et publié par le développeur indépendant américain MOB Entertainment. Le joueur joue le rôle d'un ancien employé de la société de fabrication de jouets Playtime Co. qui revisite l'usine principale abandonnée dix ans après la disparition de son personnel. Le joueur joue à travers une perspective à la première personne et doit résoudre des énigmes, la plupart nécessitant un gadget nommé le GrabPack, un sac à dos équipé de deux mains en plastiques avec des ventouses bleues et rouges, pour progresser tout en évitant divers ennemis.

Le premier chapitre est sorti sur Steam pour Microsoft Windows le 12 octobre 2021, puis le 11 mars 2022 sur Android et iOS. Le deuxième chapitre a été publié pour Microsoft Windows le 5 mai 2022. Project Playtime, un spinoff en multijoueur, est sorti le 12 décembre 2022. Le troisième chapitre est sorti le 30 janvier 2024. Tous les chapitres après le premier sont publiés sous forme de contenu téléchargeable. Le jeu a recueilli des critiques positives pour son gameplay lors de sa sortie initiale, mais le deuxième chapitre a reçu des critiques mitigées pour ses nombreux bugs. De plus, l'équipe de développeurs de jeux MOB Games a été sévèrement critiquée pour avoir annoncé des jetons non fongibles de contenu dans le jeu.

Système de jeu

[modifier | modifier le code]

Poppy Playtime est un jeu survival horror à la première personne où le joueur incarne un ancien employé de Playtime Co. qui retourne dans l'ancienne usine de jouets où il travaillait, abandonnée par ladite société, à la suite d'un accident, après avoir reçu une lettre du personnel que l'on pensait avoir disparu il y a 10 ans[1]. Le joueur découvre que l'usine est en fait remplie de jouets vivants et malveillants envers lui[2] et commence à chercher un moyen de s'échapper des lieux[3]. Diverses cassettes de couleurs différentes, pouvant être utilisées uniquement sur des magnétoscopes de la même couleurVHS, peuvent être trouvées dans toute l'usine, chacune donnant une explication plus approfondie de l'histoire, en vidéo ou en audio[4].

Le joueur doit résoudre plusieurs puzzles tout au long du jeu pour progresser davantage, certains nécessitant un gadget nommé GrabPack, un sac à dos qui est équipé de deux canons à mains en plastiques avec des fils extensibles pouvant être utilisés pour tirer et atteindre des objets de loin, conduire l'électricité et accéder à certaines portes[5],[6],[7]. Dans le chapitre 2, il peut également être utilisé pour se balancer à travers les trous en s'accrochant à une barre spéciale et, avec une main verte obtenue pendant le jeu, transférer de l'électricité entre les sources pour activer des choses. Le chapitre 3 est sorti début 2024 avec de nombreux antagonistes déjà rencontrés auparavant. Vous obtiendrez un nouveau GrabPack 2.0 , qui possède une main violette qui permet de sauter plus haut en appuyant sur des pavés spécifiques, et une main-pistolet qui lance du feu pour éloigner certains ennemis. [8].

Chapitre 1 – A Tight Squeeze (Un gros câlin)

[modifier | modifier le code]

Le joueur reçoit un paquet contenant une cassette VHS, qui montre une publicité pour la poupée Poppy Playtime et des visites de l'usine, avant de couper brusquement sur des images parsemées de graffitis d'un coquelicot, et une lettre du personnel manquant, leur demandant de "trouver la fleur". Il entre ensuite dans l'usine de jouets abandonnée et, après avoir résolu le code d'une porte de sécurité, acquiert le GrabPack, qu'il utilise pour déverrouiller la porte du hall. Après être entré dans le hall, le joueur est présenté à Huggy Wuggy, qui est exposé au centre de la pièce. En essayant de déverrouiller une porte dans le hall, le courant est soudainement coupé, forçant le joueur à rétablir le courant dans la salle électrique.ou huggy a la clé

Après être retourné dans le hall, le joueur découvre que Huggy a disparu de sa vitrine. Le joueur rétablit ensuite l'alimentation d'un panneau de contrôle afin de contrôler un pont roulant et de récupérer la main droite du GrabPack, qu'il utilise pour déverrouiller une trappe vers un tapis roulant qui mène à la section "Make-a-Friend" de l'usine, où il rétablit l'alimentation des machines et fabrique un jouet. Il place ensuite le jouet dans un scanner et ouvre une porte donnant sur un couloir d'où, après l'entrée du joueur, Huggy apparaît soudainement puis poursuit le joueur à travers les conduits. Après avoir atteint une impasse, le joueur abat une boîte et casse une partie du tapis roulant, faisant tomber Huggy au fond de l'usine. Il se dirige ensuite vers les graffitis susmentionnés et ouvre une porte vers un couloir, menant à une pièce où il trouve Poppy dans une mallette que le joueur ouvre, libérant Poppy.

Chapitre 2 – Fly in a web (Comme une mouche dans une toile)

[modifier | modifier le code]

Après avoir libéré Poppy de sa boîte à la fin du chapitre précédent, le joueur explore les couloirs arrière de l'usine, trouvant finalement le bureau d'Elliot Ludwig, le fondateur de Playtime. Après être entré dans les conduits du bureau, il rencontre Poppy, qui le remercie de l'avoir libérée et lui propose de l'aider à s'échapper de l'usine en lui donnant un code pour activer le train de l'usine. Cependant, elle est attrapée et entraînée plus profondément dans l'usine. Alors que le joueur s'approche de la Game Station où se trouve le train, le joueur rencontre Mommy Long Legs, qui tient Poppy en otage et prend la main rouge du GrabPack du joueur. Elle défie le joueur de gagner les trois jeux dans la Game Station, et en retour donnera au joueur le code du train, menaçant de le tuer s'il désobéit aux règles. En parcourant l'usine, le joueur fabrique la main verte pour le GrabPack, puis passe aux trois jeux :

  • Mémoire Musicale : Reproduire des ordres de couleurs/symboles sans être attrapé par Bonzo bunny, une marionnette de lapin portant des cymbales.
  • Frapper un Wuggy : Survivre tout en empêchant des mini Huggy Wuggy de se libérer et de tuer le joueur.
  • Statues : Traverser un parcours quand les lumières sont éteintes et ne plus bouger quand les lumières s'allument tout en distançant PJ Pug-a-Pillar, un chien-chenille qui tue le joueur s'il bouge pendant les lumières allumées ou s'il est rattrapé. Ce jeu est totalement impossible et se termine par un cul-de-sac.

Le joueur est capable d'obtenir deux parties du code avant de s'échapper lors du troisième jeu car celui-ci se révélera être une impasse, fuyant dans les tunnels sous l'usine. Pendant la fuite, le joueur entend Mommy Long Legs le menacer avec l'intention de le tuer, trahissant sa parole.

Mommy Long Legs, enragée, l'accuse de tricherie et le poursuit à travers les tunnels et remonte dans l'usine jusqu'à ce qu'elle soit prise entre les dents d'un broyeur industriel, la tuant. Une main aux doigts pointus, le Prototype 1006 vu dans une cassette, se lève pour emporter son corps brisé. Le joueur trouve Poppy piégée dans une toile d'araignée avec la troisième partie du code. Après l'avoir libérée, le joueur monte dans le train pour s'échapper. Cependant, Poppy détourne le train, disant qu'elle ne peut pas encore laisser le joueur partir en raison des événements qui se sont produits à l'intérieur de l'usine, affirmant qu'elle sait que le joueur peut gérer tout ce qui vient ensuite. Le train accélère et devient incontrôlable et déraille près d'un panneau indiquant "Playcare".

Chapitre 3 – Deep Sleep (Sommeil Profond)

[modifier | modifier le code]

Après l'accident du train, le joueur est jeté dans un compacteur de déchets par une créature ressemblant à un chat violet, mais il réussit à s'échapper. En chemin, il trouve un téléphone jouet et reçoit les conseils d'une jeune personne dont nous ne connaissont pas le sexe du nom de "Ollie" avant de se diriger en téléphérique vers l'orphelinat sous-terrain de Playtime, Playcare. Ollie explique au joueur que le chat violet se nomme CatNap, gardien de Playcare et membre de la ligne de peluches "Smiling Critters" de Playtime et lui annonce qu'il tentera de le tuer. Ollie demande au joueur de détourner l'électricité des nombreuses installations de Playcare pour alimenter la zone de production de gaz et détourner un gaz hallucinogène appelé "la Fumée Rouge", que CatNap peut produire. Le joueur trouve ensuite un Grab-Pack 2.0 pour amortir les chutes et une main violette qui permet de faire des sauts. Mais alors que le joueur tente de transférer le gaz, le courant se coupe et Ollie lui demande d'allumer le générateur de secours se trouvant au dortoir. Une fois au dortoir, le joueur respire de la Fumée Rouge, ce qui lui crée des hallucinations : il est alors confronté à un Huggy Wuggy cauchemardesque qui sort d'une télé et l'attrape. Le joueur se réveille peu après et trouve un masque à gaz pour pouvoir respirer dans la Fumée Rouge.

Une fois le générateur allumé, le joueur sort et est immobilisé par Kissy Missy, la Huggy Wuggy rose, qui tente de le tuer car elle n'avait pas reconnu la véritable identité du joueur, mais Poppy arrive à temps pour l'arrêter. Poppy explique au joueur qu'elle a besoin de son aide pour tuer le Prototype, un mystérieux jouet robotique, et mettre fin à son contrôle sur l'usine et remet le courant dans Playcare. Ollie rappelle le joueur et lui dit cette fois d'allumer un générateur de secours pour alimenter la zone de production de gaz et pour lui annoncer qu'un générateur se trouve dans l'école. Une fois dans l'école, le joueur doit faire face à Miss Delight, l'enseignante de l'école qui reconnaît le joueur et qui est surprise de le "voir en vie". Après avoir vaincu Miss Delight, le joueur traverse des échafaudages pour arriver dans la salle de jeu où il trouve une main orange qui tire des fusées de détresse éclairantes et s'en sert pour chasser des peluches miniatures de Smilling Critters qui cherchent à le tuer. Arrivant dans ce qui ressemble à des prisons, le joueur rencontre DogDay, un autre membre des Smilling Critters (mais c'est le vrai Dogday, pas une petite peluche), qui nomme le joueur "l'Ange de Poppy". DogDay explique que CatNap vénère le Prototype comme un dieu qui l'a mutilé pour l'avoir défié et dit au joueur qu'il doit vivre pour mettre fin à tout ça. Soudain, plusieurs peluches miniatures Smilling Critters apparaissent, tuent DogDay et le contrôlent pour tuer le joueur qui réussit à s'enfuir.

Une fois à l'extérieur, Ollie demande au joueur d'aller au bureau des conseils pour allumer le dernier générateur de secours. Alors que le joueur s'apprête à sortir, CatNap apparait et attaque le joueur qui perd son masque à gaz et éprouve une hallucination dans laquelle Poppy lui explique que Playtime faisait des expériences sur des enfants et les transformait en monstres qu'il a rencontrés. Une fois revenu à lui et avoir entendu CatNap le menacer, le joueur part récupérer une grosse batterie bleue qui alimentera la zone de production de gaz.

Mais c'est à ce moment-là que CatNap revient à la charge sous une apparence cauchemardesque à cause du gaz et pourchasse le joueur. Finalement, grâce à une surcharge de la main verte du Grab-Pack, le joueur bat CatNap et le bras du Prototype apparaît pour achever CatNap et emporter son corps. Après avoir redirigé avec succès la Fumée Rouge, Poppy arrive et, avec une cassette, révèle au joueur ce qu'il c'est passé il y a 10 ans, le jour où les employés ont disparu. La cassette, s'intitulant "L'Heure de Joie", montrent tous les jouets et monstres de Playtime (Huggy Wuggy, Mommy Long Legs, CatNap, etc.) tuer tous les employés sans discernement sous les ordres du Prototype. Poppy, qui a été témoin du massacre, réitére leur mission de tuer le Prototype, Poppy conduit le joueur dans un ascenseur pour descendre vers le repaire du Prototype, avec l'intention de renvoyer l'ascenseur pour Kissy juste après. Cependant, en pleine descente, Poppy et le joueur entendent Kissy se faire attaquer par quelque chose et Poppy tente de faire remonter l'ascenseur pour aller la sauver mais la trappe se referme sur eux.

Développement et sortie

[modifier | modifier le code]
Chronologie des sorties
2021Chapitre 1 – A Tight Squeeze
2022Chapitre 1 – Sortie sur iOS et Android
Chapitre 2 – Fly in a Web
Chapitre 2 – Sortie sur iOS et Android
2023
2024Chapitre 3 – Deep Sleep

L'idée de Poppy Playtime a été imaginée à l'origine par le directeur du jeu Isaac Christopherson, déclarant que les gens appelaient la plupart des jeux d'horreur indépendants "Walking Simulators", donnant à MOB Games l'idée de " créer quelque chose avec un gameplay qui ne semble pas si banal, tout en restant excitant, terrifiant et unique." Une bande-annonce du premier chapitre du jeu a été mise en ligne en septembre 2021[9]. Le chapitre a ensuite été publié sur Steam pour Microsoft Windows le 12 octobre 2021, puis pour Android et iOS le 11 mars 2022[10]. Après la sortie du premier chapitre, la boutique de produits dérivés officielle du jeu a commencé à sortir des T-shirts, des affiches et des jouets en peluche[11],[12],[13], ainsi que des objets de collection officiels produits par Youtooz[14].

Tous les chapitres après le premier sont publiés sous forme de contenu téléchargeable[5]. Une bande-annonce du chapitre 2, intitulée Fly in a Web, a été publiée le 22 février 2022[15], avec plusieurs teasers publiés plus tard sur Twitter[16], dont une bande-annonce le 9 avril[17]. En préparation de la sortie du deuxième chapitre, le premier chapitre a été offert gratuituitement[18]. Le deuxième chapitre a ensuite été publié le 5 mai pour Microsoft Windows et est estimé être trois fois plus long que le premier chapitre[19],[20].

Une bande-annonce du chapitre 3 est sortie le 6 août 2022, et la seconde confirme que le chapitre est prévu pour l'hiver 2023[21]. Enfin, une dernière annonce la sortie du chapitre 3 pour le 30 janvier 2024.

Poppy Playtime a été bien accueilli lors de sa sortie initiale, avec des éloges pour son atmosphère, son histoire et la conception de ses personnages[22],[23],[24], en plus d'être comparé à la franchise Five Nights at Freddy[25], avec Austin Geiger ' Screen Rant qualifiant Poppy Playtime de "plus engageant" que Security Breach[26]. Cependant, le premier chapitre a été critiqué pour sa courte durée, prétendant durer environ 30 à 45 minutes[20],[27]. Le jeu a également rapidement gagné en visibilité sur des plateformes telles que YouTube et Twitch[28],[29], avec des vidéos sur le premier chapitre atteignant des millions de vues[30], ainsi que des jeux basés sur Poppy Playtime apparaissant sur Roblox[31].

Le chapitre 2 a reçu des critiques mitigées sur Steam, recevant des éloges pour son doublage et sa fin[32], mais également critiqué pour son nombre de bugs et de problèmes de performances, notamment des problèmes audio, des plantages, des décalages et le soi-disant "Barry glitch". MOB Games a répondu par des excuses et a commencé à déployer des correctifs pour les problèmes susmentionnés[33].

Controverses

[modifier | modifier le code]

En décembre 2021, sur Twitter, les développeurs ont annoncé des jetons non fongibles⁣⁣, des affiches du jeu, qui ont rapidement suscité des réactions négatives et des critiques négatives de la communauté, ainsi que certains utilisateurs demandant des remboursements, arguant que les développeurs ont mis la tradition du jeu derrière un paywall. En réponse, les développeurs ont supprimé l'annonce mais n'ont pas non plus été en mesure de supprimer les NFT en raison d'un contrat qu'ils avaient signé, indiquant qu'ils devaient attendre son expiration[34],[35],[36]. Le 3 mai 2022, le PDG de MOB Games, Zach Belanger, a publié une déclaration sur Twitter dans laquelle il confirme que tous les bénéfices tirés des NFT iraient à l'organisation Clean Air Task Force[37],[38].

Le développeur Ekrcoaster a affirmé que MOB Games avait plagié son jeu Venge. Dans la déclaration susmentionnée, Bélanger a nié les allégations, déclarant que les allégations étaient basées sur un « drame passé » de 2017[37],[38].

La police du Dorset et le département du shérif du comté de Lafayette ont tous deux publié une déclaration aux parents concernant le personnage Huggy Wuggy le 22 mars 2022[39] et le 7 avril[40] respectivement, affirmant qu'en raison du nom du personnage, diverses vidéos n'étaient pas bloquées par des "pare-feu"[31],[39] et filtrés par des filtres parentaux sur diverses plateformes, dont TikTok et YouTube Kids[41]. La police a également assuré que diverses écoles du Royaume-Uni ont signalé que des enfants recréaient un jeu où un enfant en serrait un autre, puis chuchotait des choses sinistres à l'oreille du destinataire[42]. Il a été rapporté qu'un enfant avait tenté de sauter par la fenêtre pour imiter le personnage[31], et que le district scolaire de Luxembourg-Casco avait reçu "des plaintes d'étudiants qui disent qu'ils ne peuvent pas dormir" parce qu'ils ont peur du personnage[43]. Le site Web de vérification des faits Snopes a confirmé qu'il y avait bien eu des rapports de parents au Royaume-Uni, la police avait affirmé à tort que le personnage chantait des chansons, bien que lesdites chansons aient été créées par des fans et n'apparaissent pas dans le jeu. Snopes avait ainsi déclaré que les vidéos inappropriées impliquant le personnage n'étaient pas disponibles pour les jeunes utilisateurs sur TikTok et YouTube Kids, les porte-parole de chaque plate-forme le confirmant[39].

Adaptation cinématographique

[modifier | modifier le code]

En avril 2022, selon Deadline Hollywood, MOB Games s'est associé à Studio71 pour produire une adaptation cinématographique du jeu vidéo, avec Zach Belanger affirmant que cela "va être une super balade". Le président du contenu scénarisé de Studio71, Michael Schreiber, a déclaré que le scénario du film « sera unique comme sa propre saga terrifiante et captivante »[44]. MOB Games et Studio71 seraient également en pourparlers pour faire participer Roy Lee au projet[45].

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Barmeier, « St. Louis animation company debuts horror video game » [archive du ], FOX2now, (consulté le ).
  2. (en-US) Damien Freidly, « More Poppy Playtime Chapters Could Take Players Outdoors », sur ScreenRant, (consulté le ).
  3. (en-US) Lara Jackson, « Jacksepticeye Explains His Poppy Playtime Chapter 2 Videotape Cameo », sur ScreenRant, (consulté le ).
  4. Freidly, « Poppy Playtime: How To Find Every VHS Tape », Screen Rant, (consulté le ).
  5. a et b Wilson, « Escape an Abandoned Toy Factory While Avoiding Killer Toys in 'Poppy Playtime' », Bloody Disgusting, (consulté le ).
  6. Livingston, « This horror game set in an abandoned toy factory isn't playing around », PC Gamer, (consulté le ).
  7. Freidly, « Poppy Playtime: How To Solve The Security Door Code », Screen Rant, (consulté le ).
  8. (en-US) Nicholas Scotti, « Why Poppy Playtime Chapter 2 Costs Twice As Much », sur ScreenRant, (consulté le ).
  9. Kenn Hoekstra, « Horror Puzzle Game 'Poppy Playtime' Releasing First Chapter Soon », PopHorror,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Matthew Wilcox, « Poppy Playtime Mobile Is Now Available On iOS and Android », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. Lara Jackson, « Poppy Playtime's Official Huggy Wuggy Plush Toy Is Now Available », Screen Rant,‎ (lire en ligne)
  12. Brianna Reeves, « Poppy Playtime Chapter 2: Official Mommy Long Legs Plush Toy Revealed », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Suki Newell, « Poppy Playtime: Coolest Huggy Wuggy Merch », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Brianna Reeves, « Poppy Playtime Collectibles Reveal Terrifying Truth About the Player », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (en-US) Thomas McNulty, « Poppy Playtime: Chapter 2 Game Trailer Promises Even More Scares », sur ScreenRant, (consulté le ).
  16. (en-US) Amaya Lane, « New Poppy Playtime Chapter 2 Teaser Hides Secret Message », sur ScreenRant, (consulté le ).
  17. (en-US) Thomas McNulty, « Poppy Playtime Trailer Possibly Reveals Mommy Long Legs' True Form », sur ScreenRant, (consulté le ).
  18. (en-US) Lara Jackson, « Horror Game Poppy Playtime Is Now Free To Play On Steam », sur ScreenRant, (consulté le ).
  19. (en-US) Scott Baird, « Poppy Playtime Chapter 2 Release Date Confirmed, Launches This Week », sur ScreenRant, (consulté le ).
  20. a et b (en-US) Scott Baird, « How Long Poppy Playtime Ch.2 Takes To Beat », sur ScreenRant, (consulté le ).
  21. (en-US) Thomas McNulty, « Poppy Playtime Teases Chapter 3 With Mysterious Gas Mask », sur ScreenRant, (consulté le ).
  22. Suki Newell, « Poppy Playtime Chapter 3 Needs A Monster As Good As Huggy Wuggy », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. Sant, « Is there a Poppy Playtime PS5, PS4, Xbox, and Nintendo Switch release date? », GameRevolution, (consulté le ).
  24. Fresle, « Poppy Playtime: 7 Best Hidden Details », TheGamer, (consulté le ).
  25. (en-US) Austin Geiger, « Every Way Poppy Playtime Is Better Than FNAF: Security Breach », sur ScreenRant, (consulté le ).
  26. Austin Geiger, « Every Way Poppy Playtime Is Better Than FNAF: Security Breach », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. Suki Newell, « Poppy Playtime: Everything To Know About Mommy Long Legs », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. (es) Pérez, « Poppy Playtime muestra el primer tráiler de su segundo capítulo », Vandal, (consulté le ).
  29. Fillari, « The 13 best horror games to play during Halloween », CNET, (consulté le ).
  30. John Feliciani, « Is Poppy Playtime Free To Play », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. a b et c Amar Mehta, « Huggy Wuggy: Parents and schools concerned about viral videos », Sky News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. « Poppy Playtime Chapter 2 Ending Is "Traumatizing" Players », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. « Poppy Playtime Chapter 2 Disappoints Players With Buggy Launch », Screen Rant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  34. (en) « Poppy Playtime Faces Review Backlash Over the Addition of NFTs », TechRaptor (consulté le ).
  35. (de) « Poppy Playtime hat nun NFTs, erntet negative Bewertungen », sur PC GAMES, (consulté le ).
  36. (en-US) « Poppy Playtime's developer is selling NFTs linked to the franchise's lore, but not for long », sur Gamepur, (consulté le ).
  37. a et b (en-US) Thomas McNulty, « Poppy Playtime Responds To Game Controversies In New Statement », sur ScreenRant, (consulté le ).
  38. a et b « https://twitter.com/mobgamesstudios/status/1521627181222354948 », sur Twitter (consulté le ).
  39. a b et c (en-US) « Huggy Wuggy Police Warning Prompts Misleading Rumors About TikTok and YouTube Kids », sur Snopes.com (consulté le ).
  40. (en) Juliana Tornabene, « ‘Huggy Wuggy’-inspired videos brings on warning from Lafayette Co. officials », sur nbc15.com (consulté le ).
  41. (en-US) Glenn Bunn, « Police Are Issuing Warnings About Poppy Playtime's Huggy Wuggy », sur ScreenRant, (consulté le ).
  42. (en) Maria Greenwood, « Dorset Police issue warning to parents about 'Huggy Wuggy' video game » Accès libre, sur planet radio, (consulté le ).
  43. (en-US) « Who is Huggy Wuggy? Why is Kewaunee Co. school district worried », sur WFRV Local 5 - Green Bay, Appleton, (consulté le ).
  44. Mike Wilson, « Studio71 Inks Deal to Develop Film Adaptation of MOB Games' 'Poppy Playtime' », Bloody Disgusting,‎ (lire en ligne, consulté le )
  45. Matt Grobar, « 'Poppy Playtime': Mob Games, Studio71 Developing Horror Film Based On Video Game », Deadline Hollywood,‎ (lire en ligne, consulté le )