Pont Roby de Felletin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont Roby
Le Pont Roby
Le Pont Roby
Géographie
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Commune Felletin
Coordonnées géographiques 45° 52′ 39″ N, 2° 10′ 16″ E
Fonction
Franchit Creuse
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 35,76 m
Portée principale 5,66 - 4,85 - 4,98 - 6,53 m
Largeur m
Matériau(x) Maçonnerie
Historique
Protection  Inscrit MH (1926)

Géolocalisation sur la carte : Creuse

(Voir situation sur carte : Creuse)
Pont Roby

Géolocalisation sur la carte : Limousin

(Voir situation sur carte : Limousin)
Pont Roby

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Pont Roby

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont Roby

Le pont Roby est situé sur la commune de Felletin dans le département de la Creuse et la région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont Roby est d'abord appelé pont-Soubre dans des actes de 1447, en particulier dans le Terrier des Chaités.

Le pont a pris son nom actuel au XVIe siècle, du nom d'un habitant dont le moulin était proche.

La partie centrale est la plus ancienne et doit dater du XVe siècle avec les deux arches en arcs brisés avec des becs à chaperons.

Le , le conseil de la commune demande à l'ingénieur des Ponts et Chaussées de réparer le pont en prenant les matériaux nécessaires dans ceux provenant de la démolition des tours de fortifications de la ville.

En 1795, un devis est présenté par l'ingénieur Maniguet et validé par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées du département, du Planier, pour la réparation du pont Roby et du pont des Malades.

En août 1795, un rapport est présenté par le citoyen Taste, conducteur de travaux. Dressant l'état du pont, il préconise des avant-becs circulaires plutôt que triangulaires.

Le (26 prairial an XII), l'ingénieur du Planier, dans un devis, propose de réparer la première pile, côté Felletin, et divers éléments du pont.

En 1861 des travaux de restauration sont enfin adjugés.

Le pont a été classé sur l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques le [1]

Il est utilisé par la route D 992 (ancienne route nationale 692).

Dimensions principales[modifier | modifier le code]

  • longueur totale du tablier entre culées : 35,76 m
  • nombre de travées : 4
  • portées des travées : 5,66 - 4.,85 - 4,98 - 6,53 m
  • épaisseur des piles : 4,64 - 4,48 - 4,62 m
  • largeur du tablier entre garde-corps : 4 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice Mérimée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Prade, Les ponts monuments historiques. Inventaire - Description - Histoire, p. 152, Éditions Brissaud, Poitiers, 1988 (ISBN 2-902170-54-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]