Pont Masséna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont Masséna
Pont vu depuis la rue Bruneseau.
Pont vu depuis la rue Bruneseau.
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 49′ 25″ N, 2° 22′ 57″ E
Fonction
Franchit Voie ferrée Paris-Orléans, en provenance de la gare d'Austerlitz
Caractéristiques techniques
Type Pont à haubans
Longueur 492 m
Portée principale 161,5 m
Largeur 36 m
Matériau(x) Acier
Construction
Construction 1966 - 1969
Architecte(s) Hellmut Homberg
Entreprise(s) Baudin-Châteauneuf - CFEM - Fives-Lille Cail
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont Masséna
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Pont Masséna
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont Masséna

Le pont Masséna est un pont à haubans situé à Paris dans le 13e arrondissement. Il est situé entre l'avenue de la Porte de Vitry et la Seine et permet au boulevard périphérique de franchir les voies ferrées du réseau sud-ouest de la SNCF venant de la gare de Paris-Austerlitz. Le pont tient son nom de sa proximité avec le boulevard Masséna qui lui était parallèle mais, depuis 2005, la partie de ce boulevard comprise entre les quais Panhard-et-Levassor et d'Ivry au niveau de la porte de la Gare, d'une part, et la porte de Vitry, d'autre part, a été renommée boulevard du Général-d'Armée-Jean-Simon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les études de mécanique des sols et de fondations ont duré de 1963 à 1965[1]. Le pont a été conçu par l'architecte Hellmut Homberg. Il a été construit par les entreprises Fives-Lille-Cail, CFEM et Baudin de 1966 à 1969 sous la supervision de Lucien Carpentier, puis de Jean Valentin pour la SNCF, qui assurait la maîtrise d'œuvre avec Hellmut Homberg comme ingénieur conseil[2] .

Descriptif[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 492 mètres, le pont Masséna est le pont le plus long de Paris. Il s'agit d'un pont haubané de 36 m de large. La travée centrale de 161 m est encadrée de deux travées de 81 m. Le tablier, constitué de deux caissons de 4,30 m de hauteur est suspendu à deux pylônes axiaux de 35 m de hauteur[2],[3]. Le haubanage n'est constitué que de deux paires de haubans par pylône, soit huit haubans au total[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. S. Amar, H. Josseaume, G. Pilot, B. Caron, « étude des fondations de trois ouvrages du boulevard périphérique de Paris », sur le site geotech-fr.org, (consulté le 7 avril 2012)
  2. a b et c Marrey, Bernard Les ponts modernes - vingtième siècle, Paris (France), Picard Éditeur, (ISBN 2708404849), p. 253.
  3. Serge Montens, Les plus beaux ponts de France, Paris (France), Bonneton, (ISBN 2862532754), p. 183

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bateaux, ponts métalliques construits aux Chantiers Schneider, Chalon-sur-Saône (France), Université pour Tous de Bourgogne, (ISBN 2-9522239-6-3, notice BnF no FRBNF42604784), p. 196-198.
  • Fernández Troyano, Leonardo Bridge engineering, Londres (Royaume-Uni), Thomas Telford, (ISBN 0727732153, OCLC 54805294), p. 632.
  • Fernández Troyano, Leonardo Tierra sobre el agua, Madrid (Espagne), Colegio de Ingenieros de Caminos, Canales y Puertos (ISBN 8438001483).
  • Guy Grattesat, Ponts de France, Paris (France), Presses Ponts et chaussées, (ISBN 2859780300), p. 262.
  • Bernard Marrey, Les ponts modernes - vingtième siècle, Paris (France), Picard Éditeur, (ISBN 2708404849), p. 253.
  • Serge Montens, Les plus beaux ponts de France, Paris (France), Bonneton, (ISBN 2862532754), p. 183.
  • M. S. Troitsky, Cable-Stayed Bridges, Londres (Royaume-Uni), Crosby Lockwood Staples, (ISBN 0258970340, OCLC 2984282).

Liens externes[modifier | modifier le code]