Politique militaire du IIIe Reich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La politique militaire du IIIe Reich se définit comme l'ensemble des mesures politiques, légales et techniques prises par le Troisième Reich, et en particulier son führer Adolf Hitler, dans les domaines touchant aux questions militaires ( défense nationale, réarmement, organisation et commandement des forces armées, ...).

De la Rechswehr weimarienne à la Wehrmacht: le réarmement de l'Allemagne[modifier | modifier le code]

Alliances politico-militaires[modifier | modifier le code]

Visite d'un attaché militaire japonais en 1943.

Intervention allemande dans la Guerre civile espagnole[modifier | modifier le code]

Axe Rome-Berlin-Tokyo (1940-1945)[modifier | modifier le code]

Relations avec l'Italie fasciste
Relations avec le Japon

Alliés de l'Axe[modifier | modifier le code]

Bulgarie
Croatie
Hongrie
Roumanie
Slovaquie

Collaboration militaire avec le Régime de Vichy[modifier | modifier le code]

Fortifications[modifier | modifier le code]

L'Allemagne en guerre (1939-1945)[modifier | modifier le code]

Hitler, chef de guerre[modifier | modifier le code]

Vers une « armée populaire nationale-socialiste » : Volksgrenadier Divisionen et Volkssturm (1944-1945)[modifier | modifier le code]

Volksgrenadier Divisionen
Volkssturm
Article détaillé : Volkssturm.

Dignitaires et responsables politiques et militaires[modifier | modifier le code]

Ministères[modifier | modifier le code]

Ministère du Reich à la Guerre

Le 4 février 1938, Adolf Hitler prend la tête du Ministère du Reich à la Guerre qui disparaîtra en 1945.

Ministère du Reich pour l'Armement et les Munitions

La question des fournitures aux forces armées est assurée par la Ministère du Reich pour l'Armement et les Munitions.

Ministère de l'Air du Reich
Article détaillé : Ministère de l'Air du Reich.

Haut commandement militaire[modifier | modifier le code]

Directions militaires des pays occupés[modifier | modifier le code]

Autorités militaires allemandes
Collaboration militaire dans les pays occupés
Luxembourg, Alsace, Lorraine

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]