Politique en Malaisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique de la Malaisie)
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Malaisie
Image illustrative de l'article Politique en Malaisie

La Malaisie est une monarchie fédérale parlementaire multipartite, où le Premier ministre est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est détenu par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Depuis
Roi Abdul Halim Muadzam Shah 13 décembre 2011
Premier ministre Najib Tun Razak ONUM 31 octobre 2003
Vice-premier ministre Muhyiddin Yassin ONUM 31 octobre 2004

Le roi est élu pour cinq ans (plus s'il le souhaite, mais cette durée de 5 ans est une tradition, qui fait droit) parmi les sultans locaux des neuf États de Malaisie. Il dispose de pouvoirs importants et peut notamment décréter l'état d'urgence.

Le roi désigne le Premier ministre parmi les membres de la Chambre des représentants, généralement le leader du parti majoritaire. Le Premier ministre choisit les membres du gouvernement parmi les parlementaires.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le parlement est constitué de deux chambres: la Chambre des représentants et le Sénat.

La Chambre des représentants compte 219 membres élus pour cinq ans au suffrage universel dans des circonscriptions à siège unique. Le Sénat compte 70 membres siégeant pour trois ans, dont 26 élus par les États et 44 nommés par le roi.

Le roi peut dissoudre le parlement en tout temps. Des élections législatives doivent alors être organisées dans un délai de trois mois.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

L’Organisation nationale unifiée malaise est au pouvoir, en coalition avec d’autres partis, depuis l’indépendance du pays en 1957. Avec l’Association chinoise malaise et le Congrès indien malais, il s'agit d’une des trois forces principales du Barisan Nasional.

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

Le système judiciaire malaisien est largement inspiré de la common law britannique. La Cour fédérale est la dernière instance de recours après la Cour d’appel. Elle est en outre compétente pour connaître des conflits en matière constitutionnelle ou entre États, ou entre un État et le gouvernement fédéral. La Malaisie péninsulaire et la Malaisie insulaire disposent chacune d’une Haute cour.

Référence[modifier | modifier le code]