Place Maria-Callas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
16e arrt
Place Maria-Callas
La place Maria-Callas avec la Flamme de la Liberté.
La place Maria-Callas avec la Flamme de la Liberté.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Chaillot
Début place de l'Alma
Morphologie
Longueur 80 m
Largeur 20 m
Historique
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 5993
DGI 6062

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place Maria-Callas
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place Maria-Callas est une voie située dans le quartier de Chaillot du 16e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de la cantatrice Maria Callas (1923-1977).

Historique[modifier | modifier le code]

Le 24 juillet 1997, le Conseil de Paris a pris un arrêté municipal créant la place avec sa dénomination actuelle, sur l'emprise d'une partie de la place de l'Alma[1]. L'inauguration devait avoir lieu le 11 septembre 1997, pour célébrer le vingtième anniversaire de la mort de la cantatrice Maria Callas.

Mais sur cet espace s'élève la Flamme de la Liberté. Cette réplique de la torche de la statue de la Liberté à New York a été érigée en 1989 pour célébrer l'amitié franco-américaine. Quelque peu oublié, la Flamme a bénéficié d'un regain d'intérêt lorsque Diana Spencer a trouvé la mort le 31 août 1997 lors d'un accident de la route dans le tunnel du pont de l'Alma, situé en dessous du monument. Le public a alors détourné la Flamme de sa fonction initiale, la transformant spontanément en un autel à la mémoire de Diana.

Cette ferveur populaire autour de la Flamme a conduit le Conseil de Paris, dirigé par le maire de l'époque Jean Tiberi, à renoncer à inaugurer la place Maria-Callas. Il a été un temps envisagé que la place prenne le nom de la princesse Diana, mais ce projet a aussi été abandonné en raison d'une opposition de la cour d'Angleterre[2]. Aucune plaque de rue n'indique le nom de la place Maria-Callas[3], et le nom de la cantatrice a été donné trois ans plus tard à l'allée Maria-Callas.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La place Maria-Callas est desservie par la ligne (M)(9) à la station Alma - Marceau ainsi que par les lignes de bus RATP 42 63 72 80 92.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Place Maria Callas, nomenclature des rues de Paris.
  2. Jean-Marc Philibert, « Maria Callas, l'autre victime du pont de l'Alma », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Fred Plotkin, « Looking for Maria Callas in Paris », Operavore, WQXR-FM, .

Article connexe[modifier | modifier le code]