Pierre de la Hauberie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Menhir de la Hauberie
Image illustrative de l’article Pierre de la Hauberie
Le menhir
Présentation
Nom local Pierre de la Hoberie, Pierre de la Robine[1]
Type Menhir
Période néolithique (2000 av. J. C.)
Protection Logo monument historique Classé MH (1945)
Caractéristiques
Matériaux schiste gréseux
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 53″ nord, 0° 18′ 18″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Commune Ussy
Géolocalisation sur la carte : Calvados
(Voir situation sur carte : Calvados)
Menhir de la Hauberie
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Menhir de la Hauberie

La Pierre de la Hauberie, ou Pierre de la Hoberie appelée aussi Pierre de la Robine, est un menhir situé au lieu-dit la Braulette ou la Roche, près de la ferme de la Hauberie sur la commune d'Ussy, en France, dans le département du Calvados.

Description[modifier | modifier le code]

La pierre très imposante mesure plus de 2,50 m de haut et se trouve au creux d'un petit vallon boisé au bord du ruisseau de Leffard. Le mot de hober veut dire remuer, lever, mouvoir, changer de place. Les anciens voulaient donc dire: la pierre remuée, changée de place, la pierre levée[2].


Deux autres menhirs se trouvent à peu de distance, la Pierre du Pot et le menhir de la Grurie à Villers-Canivet.

Protection[modifier | modifier le code]

Le menhir dit Pierre de la Hoberie fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [3].

Légendes[modifier | modifier le code]

« Nous demandâmes à un paysan de Leffard quelques détails sur l'origine de la Pierre de la Hoberie; il nous répondit qu'elle avait été plantée par curieusité; qu'on disait que c'était un giant nommé Guerguintua, qui l'avait laissée tumber par un trou de sa pouchette en passant; il ajouta que l'on y voyait souvent des revenans, et qu'il y avait sûrement quelque trésor[4]. »

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statistique monumentale du Calvados, Volume 2, Arcisse de Caumont, Paris, 1850 Lire en ligne
  2. Statistique de l'arrondissement de Falaise, notes de la page 161, Frédéric Galeron, 1828 Lire en ligne
  3. Notice no PA00111773, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Statistique de l'arrondissement de Falaise, Frédéric Galeron, 1828 Lire en ligne

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]