Pierre Rion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Rion

[1]Le baron Pierre Henri Rion est un homme d'affaires belge, né à Charleroi .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur civil électricien (Électronique-Informatique, Université de Liège, 1982) [2], il lance sa première entreprise informatique durant son service militaire à la Gendarmerie, au terme duquel il contribue comme informaticien à l'identification électronique des victimes du Herald of Free Enterprise.

Il effectue avec un des fondateurs de la société IRIS OCR, Pierre De Muelenaere, un MBO sur cette entreprise en 1992 en fondant IRIS Group (initialement PXP Finance [3]) dont ils organisent plus tard l’introduction sur le marché NYSE Euronext en 1999 [4].

Depuis 2001, il développe une vocation de Business angel afin de dynamiser l'économie régionale. Il est - ou a été - investisseur actif dans Pairi Daiza [5], D-Cinex, Belrobotics, dans le fond E-Capital et une dizaine d’autres PME wallonnes. Il a été membre des conseils d'administration de IRIS, de la Fondation Roi Baudouin, Président du Cluster TWIST et de EVS Broadcast Equipment durant 13 ans.

Il siège aujourd'hui notamment comme Président des Conseils d'administration de Cluepoints, de Yamabiko Europe (Belrobotics) et de la Banque CPH [6] , Vice-Président du Conseil d'Administration de la SRIW, de l'Agence du Commerce Extérieur [7], administrateur d'akkanto, de Multitel, du FNRS,...

Passionné d'aviation, pilote (Aviarent Wallonie) et d'œnologie, il a créé et gère activement depuis 1993 le « Domaine de Mellemont » [8]à Thorembais-les-Béguines avec Étienne Rigo et François Vercheval) et préside l'Association des Vignerons de Wallonie [9].

Il emmène depuis 2007, aux côtés de Eric Mestdagh et de Laurent Minguet le groupe des « Chevaliers Blancs Wallons » [10].

De janvier 2011 à avril 2018, il a assuré la présidence du Cercle de Wallonie.

Producteur du chanteur Jean Vallée entre 2002 et 2014, il a été fait Citoyen d'Honneur de la Ville de Perwez [11], Chevalier de l'Ordre de la Couronne, Officier de l'Ordre de Léopold II, Officier de l'Ordre de Léopold Ier [12]et Officier du Mérite Wallon.

Anobli et élevé au rang de Baron par SM le Roi Philippe, le 10 juillet 2016, avec pour devise "Sans oser n'aucun succès", il a été élu Wallon de l'Année 2016 par l'Institut Jules Destrée, en février 2017[13].

Il préside le Conseil Numérique Wallon[14], le Comité de suivi du Plan Wallon d'Investissement, le jury du fonds W.IN.G [15]dans le cadre du Plan Marshall 4.0., le prix de l'Entreprise Prometteuse de l'Année (EY)[16],[17] et a présidé le jury du Manager de l'Année (Trends Tendance) en 2016 et 2017[18].

Il a reçu le prix du Leader économique de l’Année 2016 dans le cadre des Lobby Awards.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Moniteur Belge, Numac : 2016015095, publié le : 2016-07-19
  2. « FABI : Newslettter N°9 - Mars 2014 », sur www.fabi.be (consulté le 25 février 2018)
  3. « Ref NI72057 », Moniteur Belge,‎ publication du 8/9/1992
  4. « Pierre Rion | Connaître la Wallonie », sur connaitrelawallonie.wallonie.be (consulté le 25 février 2018)
  5. « Rapport Annuel Pairi Daiza »
  6. « BANQUE CPH - Composition du CA », sur www.cph.be (consulté le 25 février 2018)
  7. « Conseil d'Administration », Agence pour le Commerce extérieur,‎ (lire en ligne)
  8. « DOMAINE-DE-MELLEMONT.COM », sur www.domaine-de-mellemont.com (consulté le 25 février 2018)
  9. « Association des Vignerons de Wallonie », sur www.vigneronsdewallonie.be (consulté le 25 février 2018)
  10. « EXCLU - Win (Belgacom): les chevaliers wallons proposent de payer plus tard », L'Echo,‎ (lire en ligne)
  11. « Coup de Zoom sur Pierre Rion »
  12. Moniteur Belge, Numac : 2015011192, publié le : 2015-05-11
  13. « Institut Jules Destrée »
  14. « Conseil du Numérique - digitalwallonia.be », digitalwallonia.be,‎ (lire en ligne)
  15. « Pierre Rion », sur W.IN.G (consulté le 25 février 2018)
  16. « EY Entreprise Prometteuse de l'année Jury »
  17. « Lobby Awards 2016 :: Lobbymag », sur www.lobbymag.com (consulté le 25 février 2018)
  18. « Jury Manager de l'Année »,