Pierre Cuberte (Job)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pierre Cuberte)

Pierre Cuberte
Présentation
Type Dolmen
Période Néolithique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1979)
Caractéristiques
Géographie
Coordonnées 45° 38′ 06″ nord, 3° 45′ 46″ est
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Commune Job
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pierre Cuberte
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Pierre Cuberte
Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme
(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Pierre Cuberte

La Pierre Cuberte est un dolmen situé sur la commune de Job dans le département français du Puy-de-Dôme.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques en 1979[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le dolmen a été édifié à 1 080 m d'altitude sur le flanc d'une colline dominant un ruisseau. Il mesure au maximum 7,20 m de longueur pour 4,60 m de largeur et 2 m de hauteur[2]. Il se compose de huit orthostates « disposés d'une façon très anarchique»[2] et recouvert d'une unique table de couverture constituée d'une grosse dalle légèrement arrondie mais qui s'aplatit côté nord. La chambre ouvre à l'est-sud-est[2] .

Dalle Longueur Largeur Épaisseur
Table 3,50 m 2,20 m 0,80 m
Orthostate no 1 3,10 m 1,70 m 0,70 m
Orthostate no 2 2,20 m m 0,20 m
Orthostate no 3 1,15 m 1,10 m 0,70 m
Orthostate no 4 m 1,50 m 0,65 m
Orthostate no 5 1,50 m 1,15 m 0,50 m
Orthostate no 6 2,20 m m 0,45 m
Orthostate no 7 3,50 m 1,10 m
Orthostate no 86 2,50 m 1,30 m 0,50 m
Données : Inventaire des mégalithes de la France, 8-Puy-de-Dôme[2]

L'architecture du dolmen est complexe, peu lisible. Deux autres dalles sont visibles entre les orthostates no 2 et no 3 mais leur fonction n'est pas claire. La chambre était peut-être de forme rectangulaire. Elle mesure au minimum 1,50 m de long sur 1,20 m de large et 1 m de haut. La dalle de chevet correspond peut-être à l'orthostate no 3 qui disparaît presque totalement dans le tumulus. Ce dernier mesure entre 7 m et 8 m de diamètre, il est en partie effondré suivant la pente du terrain[2].

La chambre a été partiellement vidée à une époque ancienne. Aucun matériel archéologique se rattachant à l'édifice n'est connu[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Sylvie Amblard, Inventaire des mégalithes de la France, 8-Puy-de-Dôme, Paris, CNRS, , 104 p. (ISBN 2-222-03207-5), p. 39-40 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]