Pierre Briançon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Briançon (homonymie).
Pierre Briançon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Pierre Briançon, né le à Tunis, est un journaliste, économiste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'IEP Paris en 1975, Pierre Briançon participe ensuite à la création d'un nouveau quotidien, Forum International.

Il devient rédacteur en chef du service économique de Libération en 1980, service qu'il crée en compagnie de Laurent Joffrin. Pierre Briançon devient ensuite correspondant pour le quotidien à Moscou, puis Washington. De 1996 à 1998, il est rédacteur en chef de Libération. Il dirige ensuite le journal économique L'Expansion jusqu'en 2000.

En 2003, il est l'éphémère rédacteur en chef de La semaine de l'économie, sur France 5, puis il prend la direction du bureau parisien de Dow Jones Newswires, et démissionne quatre ans plus tard pour rejoindre l'agence BreakingViews, pour diriger à nouveau le bureau parisien. Il intervient régulièrement sur la chaîne France24 et rédige régulièrement pour Reuters[1].

En 2003 toujours, il anime une émission radio sur BFM radio, un débat sur des actualités économiques avec les auditeurs[2],[3].

Depuis 2010, il dirige la branche européenne de Reuters BreakingViews depuis Londres. Il tient régulièrement des chroniques économiques publiées dans Le Monde, le New York Times, ou encore El País.

En mars 2015, il devient correspondant à Paris de Politico Europe.

Famille et origines[modifier | modifier le code]

Pierre Briançon est le fils de Claude Briançon, procureur de la République décédé en 1988 qui exerça à Bordeaux, Tunis et Chambéry. Il a quatre enfants et vit à Paris.

Publications[modifier | modifier le code]

  • À gauche en sortant de la droite, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, 1986, 270 p. (ISBN 2-246-34901-X)
  • Héritiers du désastre : précis de décomposition de l'univers soviétique, Paris, Éditions Calmann-Lévy, 1992, 223 p. (ISBN 2-7021-2110-1)
  • Messier Story, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, 2002, 413 p. (ISBN 2-246-63031-2)
  • San Quentin jazz band, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, 2008, 366 p. (ISBN 978-2-246-67631-7)
  • Romance in the dark, (English Edition), Self-published, 2014, 233p

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Briançon sur Reuters, Reuters
  2. BFM à l'heure américaine, Le Parisien, 28 janvier 2003
  3. BFM - L'économie full time, BFM, 28 janvier 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]