Pierre Bernard (graphiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Bernard.
Pierre Bernard
2006 Bernard prijsuitreiking 10.jpg

Pierre Bernard (Prix Érasme 2006)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Activité
Formation
Distinction

Pierre Bernard était un graphiste français né à Paris le et mort le [1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs en 1964, Pierre Bernard reçoit une bourse pour étudier l'art de l'affiche avec Tomaszewski à l'académie des beaux-arts de Varsovie. Il complète ses études à Paris en 1971, par un 3e cycle à l'Institut de l'environnement.

En 1970, il fonde le groupe Grapus avec François Miehe et Gérard Paris-Clavel, rencontrés pendant le mouvement étudiant de Mai 1968. Alex Jordan et Jean-Paul Bachollet rejoignent le groupe en 1976.

Grapus affirme son intention de « changer la vie », développant dans une même dynamique recherche graphique et engagement politique. À partir de 1978, Grapus expose son travail dans d'importantes expositions comme à Paris au Musée de l'affiche, à Amsterdam au Stedelijk Museum, à Aspen (Colorado) et au musée d'art contemporain de Montréal.

En 1990, le collectif Grapus décide de cesser ses activités et reçoit, en France, le grand prix national des arts graphiques.

Pierre Bernard fonde alors, avec Dirk Behage et Fokke Draaijer, l'Atelier de création graphique (ACG)[4] et signe, entre autres, l'identité graphique du musée du Louvre et celle des parcs nationaux de France. Jusqu'à la fin de sa vie, il dirige l'ACG en répondant aux commandes dans les domaines de l'édition, de l'affiche, de la signalétique et des systèmes visuels d'identité, avec la conviction que le graphisme a une fonction culturelle d'utilité publique.

Pierre Bernard était membre de l'Alliance graphique internationale (AGI) depuis 1987 et enseignait le graphisme à l’École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

Prix[modifier | modifier le code]

En 2006, le prix Érasme lui est attribué pour l'ensemble de son travail graphique consacré au domaine public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2007: Pierre Bernard. Design for the public domain. Erasmus Prize 2006. (Publ. en anglais, français et néerlandais). Amsterdam, Praemium Erasmianum Foundation, 2007. (ISBN 978-90-77973-04-2)
  • 2007 : Hugues Boekraad, Mon travail ce n'est pas mon travail : Pierre Bernard, design pour le domaine public (ISBN 978-3037780862)
  • 2007 : Jianping He, The Master of Design: Pierre Bernard (ISBN 978-9812454270)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]