Stedelijk Museum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stedelijk Museum
Image illustrative de l'article Stedelijk Museum
Informations géographiques
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Ville Amsterdam
Coordonnées 52° 21′ 29″ Nord 4° 52′ 47″ Est / 52.358055, 4.879839
Informations générales
Date d’inauguration 1895
Collections Art moderne
Art contemporain
Superficie 10 000 m²
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 816 396 (2014)[1]
Site web www.stedelijk.nl

Géolocalisation sur la carte : Amsterdam

(Voir situation sur carte : Amsterdam)
Stedelijk Museum

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Stedelijk Museum

Le Stedelijk Museum est une fondation d'art moderne et d'art contemporain de la ville Amsterdam aux Pays-Bas. Il est situé près du Rijksmuseum, du musée van Gogh et du Concertgebouw, dans l'arrondissement d'Amsterdam Oud-Zuid.

La collection comprend principalement des œuvres d'art moderne et contemporain et de design datant du début du XXe siècle à nos jours, parmi lesquels figurent des œuvres de Vincent van Gogh, Wassily Kandinsky, Piet Mondrian, Ernst Ludwig Kirchner, Marc Chagall, Henri Matisse, Jackson Pollock, Karel Appel, Andy Warhol, Willem de Kooning, Marlene Dumas, Lucio Fontana, et Gilbert & George.

Historique[modifier | modifier le code]

Bâtiment Weissman[modifier | modifier le code]

Le premier bâtiment ouvert en 1895.

L'architecte hollandais Adriaan Willem Weissman a conçu le bâtiment originel du musée en 1895. L'association de la pierre blanche et de la brique rouge évoque le style hollandais de la renaissance du XVIe siècle. En 1938, le directeur Willem Sandberg a fait peindre les murs intérieurs en blanc, créant des espaces d'exposition à l'apparence de cubes blancs.

Quelques années plus tard, en 1954, Sandberg eut l'opportunité de faire construire une extension, bientôt connue comme "l'aile Sandberg". Il a également fait remplacer les lourdes portes de l'entrée principale par une porte en verre.

Par manque d'entretien et l'absence d'installations modernes, le bâtiment a été jugé obsolète face aux standards modernes. De plus, l'espace fut rapidement insuffisant pour exposer de façon permanente les collections en forte augmentation.

En 1993, une fuite au toit a endommagé plusieurs peintures de grand format, dont des œuvres d'Ellsworth Kelly et Julian Schnabel. Une première compétition pour la rénovation du musée menée au début des années 90 a vu la victoire de Robert Venturi face aux architectes Rem Koolhaas, Wim Quist et Carel Weeber. En 1996, Venturi a été remplacé par Álvaro Siza Vieira.

Modernisation et agrandissement[modifier | modifier le code]

Forcé de fermer ses portes en janvier 2004 par manquement aux normes de sécurité, le musée a été temporairement accueilli au sein d'une tour près de la gare centrale entre 2003 et 2008, avant que cette tour ne soit détruite.

Le musée a rouvert ses portes en septembre 2012 dans l’ancien bâtiment auquel une extension contemporaine réalisée par le cabinet d'architectes Benthem Crouwel[2].

Les collections[modifier | modifier le code]

La collection du musée est riche d'environ 90 000 objets, collectés depuis 1874. Avec des œuvres importantes représentatives des mouvements De Stijl, Bauhaus, Pop Art et CoBrA et, plus récemment, Impressionniste, la collection représente une grande partie des mouvements majeurs des XXe siècle et XXIe siècle.

Des œuvres notables des post-impressionnistes Paul Cézanne et Vincent van Gogh témoignent de l'art de la fin du XIXe siècle. Les collections du musée contiennent entre autres un grand nombre de dessins et de peintures de Kasimir Malevitch et une œuvre majeure du sculpteur Julio González La Montserrat (1937).

Les conservateurs[modifier | modifier le code]

  • Jan Eduard van Someren Brand 1895 - 1906
  • Cornelis Baard 1906 - 1936
  • David Roëll 1936 - 1945
  • Willem Sandberg 1945 - 1963
  • Edy de Wilde 1963 - 1985
  • Wim Beeren 1985 - 1993
  • Rudi Fuchs 1993 - 2003
  • Hans van Beers (a.i.) 2003 - 2005
  • Gijs van Tuyl 2005 - 2009
  • Ann Goldstein 2010 - 2013
  • Karin van Gilst (depuis 2013, directrice exécutive)
  • Beatrix Ruf (depuis novembre 2014, directrice artistique)

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

En 1963, Wim Crouwel et son entreprise, Total Design, ont commencé à travailler pour le musée Stedelijk sous la direction d'Eduard de Wilde. Crouwel a conçu des catalogues, des cartons d'invitations, des affiches, et des brochures en utilisant une grille homogène. Il souhaitait standardiser la typographie avec une police de caractères d'une hauteur équivalente à la largeur. Ce style devint célèbre sous le nom de SM-design.

Armand Mevis et Linda van Deursen ont repensé le logo et l'identité visuelle du musée en 2012, progressivement dévoilés pour la réouverture du 23 septembre 2012. Mevis et van Deursen avait déjà conçu une nouvelle identité graphique pour le programme temporaire du Stedelijk entre 2010 et 2012. Le nouveau logo est un grand S sans-serif composé des lettres du nom du musée en majuscules. La police utilisée est l'Union, un hybride des polices Helvetica et Arial, créée par le typographe Radim Peöko en 2009. Cette police de caractères est présente dans tous les panneaux intérieurs et extérieurs ainsi que dans les brochures et les publications. Cette nouvelle identité visuelle a d'abord été contestée par l'oblitération du travail de Wim Crouwel, très admiré et influent.

Galerie d’œuvres du musée[modifier | modifier le code]

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Rapport annuel du Stedelijk consulté le 5 octobre 2015.
  2. Le musée Stedelijk d’Amsterdam

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :