Pierre-Luc Dusseault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dusseault.

Pierre-Luc Dusseault
Fonctions
Député à la Chambre des communes du Canada

(8 ans, 5 mois et 19 jours)
Élection 2 mai 2011
Réélection 19 octobre 2015
Circonscription Sherbrooke
Législature 41e et 42e
Prédécesseur Serge Cardin
Successeur Élisabeth Brière
Biographie
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Granby (Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Nouveau Parti démocratique
Diplômé de Cégep de Sherbrooke
Profession Étudiant

Pierre-Luc Dusseault, né à Granby le , est un homme politique québécois. Il représente la circonscription de Sherbrooke à la Chambre des communes du Canada sous la bannière du Nouveau Parti démocratique du 2 mai 2011 jusqu'au 21 octobre 2019. Il a été le plus jeune député à siéger à la Chambre des Communes de l'histoire canadienne, étant élu pour la première fois à l'âge de 19 ans et 11 mois[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires à Granby, il poursuit au Cégep de Sherbrooke et obtient un diplôme d’études collégiales en sciences humaines, avec une spécialisation en études internationales.

Il poursuit ensuite des études en politiques appliquées à l’Université de Sherbrooke. Très marqué et inspiré par Jack Layton, il co-fonde et devient président du Regroupement étudiant néo-démocrate de l’Université de Sherbrooke. Il occupe, peu de temps aprèes, la présidence de l’Association du NPD de la circonscription fédérale de Sherbrooke[2].

Il se porte candidat aux élections fédérales de 2011, contre toute attente, la vague orange le pousse à défaire le député sortant du Bloc québécois, Serge Cardin, avec une majorité de 3750 voix. Le 2 mai 2011, il devient alors le plus jeune député de l'histoire du Canada. À la suite de son élection, il indique en entrevue qu'il suspendrait ses études jusqu'à la fin de sa carrière politique[1].

Pierre-Luc Dusseault sollicite un second mandat auprès de ses électeurs le 19 octobre 2015. Il remporte l'élection devant le candidat libéral, Tom Allen et la candidate du Bloc québécois, Caroline Bouchard. Aux élections suivantes en 2019, cependant, il est battu de peu par la candidate libérale Élisabeth Brière.

Député[modifier | modifier le code]

41e législature du Parlement du Canada[modifier | modifier le code]

Lors de son premier mandat de député, Pierre-Luc Dusseault se voit confier d'importantes responsabilités au sein des instances parlementaires. En avril 2012 on lui confie la présidence du Comité permanent de l'accès à l'information, de la protection des renseignements personnels et de l'éthique, et ce jusqu'en septembre 2013[3]. Il occupe de nouveau le siège de président de ce comité de février à août 2015. Entretemps on lui confie le poste de président du Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires.

En mai 2014 il est élu vice-président du caucus fédéral des jeunes néo-démocrates[4].

42e législature du Parlement du Canada[modifier | modifier le code]

Le Nouveau Parti démocratique ne forme plus l'opposition officielle après l'élection de 2015. Pierre-Luc Dusseault n'a donc pas l'occasion d’être président d'un comité. Il est cependant vice-président du Comité mixte permanent d'examen de la réglementation et du Comité permanent des finances. Il est aussi porte-parole adjoint de son parti pour les finances[5].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale canadienne de 2019
Nom Parti politique Voix % Majorité
Élisabeth Brière Libéral 17 490 29,28 % 609
Pierre-Luc Dusseault (sortant) NPD 16 881 28,26 %
Claude Forgues Bloc québécois 15 470 25,9 %
Dany Sévigny Conservateur 6 362 10,65 %
Mathieu Morin Parti vert 2 716 4,55 %
Edwin Moreno Indépendant 471 0,79 %
Steve Côté Parti Rhinocéros 219 0,37 %
Hubert Richard Indépendant 117 0,2 %
Total des votes valides 59 726 100 %
Total des votes rejetés 1 003 1,68 %
Total des votes exprimés 60 729 68,28 %
Électeurs inscrits 88 936


Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     Marc Dauphin Conservateur +05 391, 9,41 %
     Caroline Bouchard Bloc québécois +11 717, 20,45 %
     Tom Allen Libéral +17 071, 29,79 %
     (sortant) Pierre-Luc Dusseault NPD +21 410, 37,36 %
     Sophie Malouin Vert +01 143, 1,99 %
     Hubert Richard Rhinocéros +00265, 0,46 %
     Benoit Huberdeau Indépendant +00303, 0,53 %
Total 57 300 100 %


Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix % des voix
     Pierre Harvey Conservateur +04 784, 9,2 %
     (x) Serge Cardin Bloc québécois +18 665, 35,89 %
     Éric Deslauriers Libéral +05 020, 9,65 %
     Pierre-Luc Dusseault NPD +22 415, 43,1 %
     Jacques Laberge Vert +00894, 1,72 %
     Crédible Berlingot Landry Parti Rhinocéros +00233, 0,45 %
Total 52 011 100 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Canadian Press, « Pierre-Luc Dusseault becomes Canada's youngest-ever MP at the age of 19 », Yahoo News,‎ (lire en ligne)
  2. Cf. biographie sur son site officiel.
  3. « Fonctions - Pierre-Luc Dusseault - Actuelles et passées », sur NosCommunes.ca (consulté le 8 janvier 2020)
  4. Pierre-Luc Dusseault élu vice-président du caucus fédéral des jeunes néo-démocrates
  5. « Pierre-Luc Dusseault — Fiche de parlementaire », Parlement du Canada

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]