Pierre-Henri Gouyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouyon.
Pierre-Henri Gouyon
Description de cette image, également commentée ci-après

Pierre-Henri Gouyon en 2016.

Naissance
Nationalité Drapeau de France Français

Pierre-Henri Gouyon (1953 - ) est un biologiste français spécialisé en sciences de l'évolution et plus particulièrement en génétique, en botanique, et en écologie. Au-delà de ses travaux scientifiques, il s'est intéressé aux questions d'éthique et de relations entre science et société.

Formation académique[modifier | modifier le code]

Né le , Pierre-Henri Gouyon obtient successivement les diplômes suivants :

Fonctions occupées[modifier | modifier le code]

Après le diplôme en biologie avec spécialisation en botanique et biologie évolutive, en 1976, il est recruté comme enseignant à l'INA P-G. En 1988, il est nommé professeur à l'Université de Paris-Sud.

Il a assuré différentes fonctions au sein du conseil de département des sciences de la vie du CNRS (il a notamment été directeur scientifique adjoint en 2000-2001), du Comité national de la recherche scientifique, de divers comités de l'Agence nationale de la recherche, du Conseil National des Universités du Comité de biovigilance du Ministère de l'Agriculture, et du Comité opérationnel d'éthique dans les sciences de la vie du CNRS. Il a été « Managing editor » du Journal of Evolutionnary Biology, journal de la Société européenne de biologie évolutive. Il a été directeur du laboratoire UPS-CNRS d'« Écologie, Systématique et Évolution », ainsi que professeur à l'Université Paris-Sud jusqu'en 2005 et à l'École polytechnique, où il a dirigé la majeure Éco-sciences (de 1996 à 2005) et a été vice-président du département de Biologie.

Actuellement, il est (depuis 2006), professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Paris et (depuis 2009) à Sciences Po Paris. Il conserve de plus ses fonctions de professeur à l'AgroParisTech. Il est également membre du comité d'éthique de l'INSERM (Ermes), du Comité de veille écologique[2] de la Fondation Nicolas-Hulot, du Conseil scientifique du Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), des comités scientifiques des rencontres sciences et citoyens et des conférences Jacques Monod et de diverses autres instances.

Domaines d'étude[modifier | modifier le code]

Évolution biologique, botanique, génétique, écologie, éthique, relations sciences-société.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Henri Gouyon, Jean-Pierre Henry et Jacques Arnould, Les avatars du gène : théorie néodarwinienne de l’évolution, Belin, coll. « Regard sur la science », 1997, Paris.
  • Jean-Pierre Henry et Pierre-Henri Gouyon, Précis de génétique des populations, Masson, 1998, Paris.
  • Pierre-Henri Gouyon, Les harmonies de la Nature à l'épreuve de la biologie, INRA, 2001, Paris.
  • Pierre-Henri Gouyon, Génétique et Évolution, DVD, Gallimard, coll. « CIRCO », 2007, Paris.
  • Sous la direction de Pierre-Henri Gouyon & Alexandrine Civard-Racinais, Aux Origines de la Sexualité, Fayard, 2009, Paris.
  • Sous la direction de Pierre-Henri Gouyon, Hélène Leriche & Alexandrine Civard-Racinais, Aux Origines de l'Environnement, Fayard, 2010, Paris.
  • Miguel Benasayag et Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant ?, Éditions La Découverte, 2012, Paris.
  • Pierre-Henri Gouyon, Cédric Gaucherel et Jean-Louis Dessalles, Le Fil de la Vie. La face immatérielle du vivant, 2016, Paris, Odile Jacob.

Articles[modifier | modifier le code]

Voir la page : publications de Pierre-Henri Gouyon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]