Jacques Arnould

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arnould.
Jacques Arnould
Jacques Arnould.jpg

Jacques Arnould lors de la conférence Habitability in the Universe: From the Early Earth to Exoplanets (Porto, Portugal, 2015)

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
Nationalité
Activité

Jacques Arnould (né le [1]) est un essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Arnould[2] est titulaire d’un diplôme d’ingénieur agronome[3], d’un doctorat en histoire des sciences[4] et d’un doctorat en théologie (1997)[5].

Il est chargé des questions éthiques au Centre national d'études spatiales (CNES)[6]. Il quitte l'ordre dominicain en 2011[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Violette Le Quéré-Cady (scénario, dessins et couleurs), Le Jardin de l'espace, INRA éditions, coll. « Okissé », Paris, 2006, 48 p. (ISBN 2-7380-1212-4)

Jacques Arnould y est mentionné de la manière suivante, sur la page de titre mentionnant l'auteur : « avec les conseils éclairés de Jacques Arnould ».
  • Jacques Arnould et Catherine Maunoury, L'Etrange bonheur de voler, Cherche Midi 2007
  • Dieu versus Darwin : Les créationnistes vont-ils triompher de la science ?, Albin Michel, Paris, 2007, 317 p. (ISBN 2-226-17591-1)
  • Requiem pour Darwin, Salvator, 2009, 240 p. (ISBN 978-2-7067-0595-3)
  • Lève-toi et marche. Propositions pour un futur de l’humanité, avec Jacques Blamont, Odile Jacob, Paris, 2009, 336 p. (ISBN 978-2-7381-2240-7)
  • L'abbé Breuil : Le pape de la préhistoire, CLD Éditions, Tours, 2011, 333 p. (ISBN 978-2-85443-551-1)
  • Caïn a-t-il rencontré Neanderthal ? Dieu et la science sans complexes, Éditions du Cerf, 2008 (ISBN 978-2-204-08624-0) [présentation en ligne]
  • Le Rire d'Icare, Éditions du Cerf, 2013 (ISBN 978-2-204-09773-4) [présentation en ligne]
  • Sous le voile du cosmos : Quand les scientifiques parlent de Dieu, Albin Michel, 2015 (ISBN 978-2-226-31258-7)
  • Dieu, le jour d’après. Une brève théologie des catastrophes, ATF France, 2015
  • Trottoirs de nuit. Dix-sept ans avec les prostituées, Salvator, 2015
  • Une perle bleue. L’espace, la Terre et le changement climatique, Cerf, 2015
  • Demain l’espace, Éditions du Cherche Midi, 2016.
  • Turbulences dans l'univers. Dieu, les extraterrestres et nous, Albin Michel, 2017

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. À ne pas confondre avec Jacques Arnould (1952), chef du chœur Montjoie Saint-Denis et militant catholique traditionaliste. Notice BnF no FRBNF13986393w.
  3. Pierre Le Hir, « Jacques Arnould, frère chercheur », sur lemonde.fr, .
  4. France culture
  5. Sous la dir. d'André Dupleix, Dire la Création après Darwin : éléments pour une théologie de la création au sein du paradigme évolutionniste (thèse de doctorat en théologie), Toulouse, Institut catholique de Toulouse, , 604 p. (SUDOC 186267223).
  6. « Biographie de Jacques Arnould », sur futura-sciences.com (consulté le 9 mars 2016)
  7. Jacques Arnould : Distinguer le but de la destination, the Good Life
  8. Source : Communiqué de presse du CNES après l'obtention du prix La Bruyère 2004 par Jacques Arnould.

Liens externes[modifier | modifier le code]