Pic de la Calabasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pic de la Calabasse
Le pic de la Calabasse en octobre 2005.
Le pic de la Calabasse en octobre 2005.
Géographie
Altitude 2 210 m[1]
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 52′ 11″ nord, 0° 51′ 34″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Géolocalisation sur la carte : Ariège
(Voir situation sur carte : Ariège)
Pic de la Calabasse
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic de la Calabasse

Le pic de la Calabasse est un sommet des Pyrénées françaises dans le département de l'Ariège. Il culmine à une altitude de 2 210 m.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Sommet d'avant-chaîne constituant ainsi un belvédère à 360°, le pic de la Calabasse est partagé en limite ouest du territoire de la commune d'Antras et au sud de la commune de Saint-Lary. La forêt domaniale de Saint-Lary occupe son versant nord et la forêt domaniale du Biros son versant sud.

Topographie[modifier | modifier le code]

La Calabasse est le sommet emblématique et culminant de la vallée de la Bellongue dans le pays du Couserans. Les sommets frontaliers de la chaîne pyrénéenne le rendent plus anodin sur sa face en vallée du Biros. La Bouigane, affluent du Lez, y prend sa source. Au sud se trouvent la réserve domaniale biologique de l'Isard puis l'étang d'Araing.

Géologie[modifier | modifier le code]

La géologie du pic de la Calabasse est complexe, comme sur l'ensemble de la zone axiale des Pyrénées. Des structures s’interpénètrent, permettant d'évoluer sans transition nette de terrains calcaires à des terrains sur roches acides, présents notamment dans la zone sommitale[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est de type montagnard atlantique.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La zone sommitale est de type lande acidiphile avec des estives à moutons en contrebas.

L'environnement élargi du pic et les limites entre la Haute-Garonne et l'Ariège sont parcourus par l'ours.

Le flanc nord du sommet de la Calabasse est une station de l'airelle rouge (Vaccinium vitis-idaea L.), rare dans les Pyrénées[3]. L'ensemble du versant nord du pic se trouve dans une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de 6 170 ha dénommée « Sud de la vallée de la Bellongue » dont le point culminant est le pic[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Ascension[modifier | modifier le code]

L'accès le plus aisé consiste à remonter la Bouigane au sud de Saint-Lary par la RD 57 puis par la piste conduisant aux estives du col de l'Herbe Soulette lequel culmine à 1 587 m et où se trouve une table d'orientation et un refuge non-gardé[4]. Le pic domine au sud.

D'autres accès plus sportifs sont possibles.

Vélo tout terrain[modifier | modifier le code]

Le secteur du pic, notamment le col de l'Herbe Soulette, est fréquenté par les free-riders du vélo de montagne[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a et b « ZNIEFF 730012080 Sud de la vallée de la Bellongue », sur Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 18 octobre 2020)
  3. Pierre-Olivier Cochard, « L'airelle rouge ou airelle du Mont-Ida Vaccinium vitis-idaea L. en Haute-Garonne et sur ses frontières ariégeoises : état des connaissances en 2014 », revue Isatis n°14,‎ , p. 43 (lire en ligne)
  4. « Refuge Col de l'Herbe Soulette », sur pyrenees-refuges.com (consulté le 14 octobre 2020)
  5. « 1586 m Col de l'Herbe Soulette : De la Calabasse au Pic de l'Arraing », sur VTTour.fr (consulté le 14 octobre 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]