Phillip King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir King.
Phillip King
Rotterdam kunstwerk Quill.jpg
Quill réalisé par Phillip King en 1971
Naissance
(84 ans)
Tunis, Drapeau de la Tunisie Tunisie
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Mouvement

Phillip King, né le à Tunis, est un sculpteur britannique abstrait dont le travail se caractérise dès les années 1960 par l'assemblage d'éléments peints de couleurs vives. Il vit et travaille à Londres. Il est l'un des étudiants les plus connus d'Anthony Caro.

Biographie[modifier | modifier le code]

King a étudié la sculpture à l'École d'art de Saint-Martin en 1957-1958 avec Anthony Caro[1]. L'année suivante, il a travaillé en tant qu'assistant d'Henry Moore tout en enseignant à la Saint-Martin School de Londres. Après l'exposition de la « nouvelle génération » à la galerie de Whitechapel, King a participé à l'exposition séminale de 1966, « structures primaires » au Jewish Museum de New York qui représentait l'influence britannique sur le « nouvel art ».

En 1990, King a été nommé professeur émérite du Collège royal et a été président de la Royal Academy of Art de 1999 à 2004. En 1992, William Feaver écrivit à Londres que King était « le seul sculpteur de sa génération à se débarrasser de ce qu'il possédait afin d'explorer ce qui ne pouvait être programmé ».

En 2010, Phillip King a reçu le prix de l'International Sculpture Center pour l'ensemble de sa carrière de sculpteur[2].

En 2011, son travail a été représenté dans une exposition de la Royal Academy qui a exploré la sculpture britannique du XXe siècle.

En 2013, une importante rétrospective de son travail a été exposé au Consortium de Dijon.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

2017

2015

  • Kistefos Museet

2014

  • Duveen Gallleries, Tate Britain, Londres
  • Thomas Dane Gallery, Londres
  • Ranelagh Gardens, Royal Hospital Chelsea, Londres

2013

2012

  • Speerstra Foundation, Apples

2011

2008

1997

  • Forte de Belvedere, Florence

1996

  • Yorkshire Sculpture Park, Wakefield

1993

  • Musée des Beaux-Arts André Malraux, Le Havre

1992

  • Yorkshire Sculpture Park, Wakefield
  • Städtische Kunsthalle, Mannheim

1990

1987

  • Nishimura Gallery, Tokyo

1983

1981

1975

  • Art Gallery & Museum, Aberdeen
  • Museum and Art gallery, Portsmouth

1968

  • Galerie Yvon Lambert, Paris
  • Stadt Galerie, Bochum
  • Whitechapel Art Gallery, Londres
  • British Pavilion, Biennale de Venise [3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Phillip King: A Survey through 50 Years. [Catalogue de l'exposition Flowers East, Londres 21 janvier - 19 février 2011]
  • Phillip King: An Exhibition. [Catalogue de l'exposition au Consortium de Dijon 2013]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]