Philippe Villin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un journaliste français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Philippe Villin ( - ) est un banquier d'affaires ayant exercé également dans la presse quotidienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'ENA, il a été inspecteur des finances[1].

Il a été le vice-président directeur général du Figaro puis président de France-Soir[2].

M, le magazine du Monde le désigne comme « l’éminence gay des grands patrons »[3].

Devenu banquier d'affaires, il milite pour « faire exploser l'euro »[1].

Il soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016, dont il est l'un des principaux collecteurs de fonds[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Philippe Villin et Jacques Brian (préf. Henri Gevrey), Les Départements français : 84, Vaucluse, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Paris, La Documentation française, coll. « Notes et études documentaires » (no 4 475-4 476), (réimpr. 1981), 152 p. (notice BnF no FRBNF36646886)
  • « Saint-Guillaume », Le Gaspillage des élites : confessions d'un nomenklaturiste français, Paris, Robert Laffont-Bonnel, coll. « Libertés 2000 », , 184 p. (ISBN 2-221-04569-6, notice BnF no FRBNF34762853)

Décoration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Villin, interviewé par Frédéric Paya, « Philippe Villin : “Sortir de l’euro, non ! Le faire exploser, oui !” », valeursactuelles.com, 7 mars 2013.
  2. [lire en ligne]
  3. Les réseaux gays ont-ils de l'influence?, Bertrand Fraysse, challenges.fr, 7 juin 2014
  4. « Villin collecte pour Sarkozy », Paris Match, semaine du 9 au 15 juin 2016, page 26.
  5. Légifrance, « Décret du 30 janvier 2008 portant promotion et nomination », sur http://www.legifrance.gouv.fr,‎ (consulté le 28 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]