Philippe Malgouyres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philippe Malgouyres (né le à Royan) est un historien de l'art français. Il est conservateur en chef du patrimoine au musée du Louvre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses études à l’École du Louvre, à l’Université de Paris IV et à l’École pratique des hautes études, il est reçu, en 1991[1], au concours d’entrée à l’École nationale du patrimoine. En 1993-94, il est pensionnaire à l’Académie de France à Rome, à la Villa Médicis[2]. De 1995 à 1997, il est conservateur au musée Calvet d’Avignon[3], au moment de la réouverture du musée. Depuis 1997, il est conservateur au département des objets d'art au Musée du Louvre. En 2016, il est lauréat de la bourse André Chastel[4]. Il enseigne régulièrement à l’École du Louvre. Il est marié avec l’historienne de l’art et écrivain Olga Medvedkova.

Commissariat d’expositions[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Peintures et Sculptures d’Italie, l’Isle sur la Sorgue (avec Philippe Sénéchal)
  • 1998-1999 : Dessins de la collection Marcel Puech au Musée Calvet, Paris, Musée du Luxembourg
  • 2001-2002 : Figures de la Passion, Paris, Musée de la Musique (avec Emmanuel Coquery)
  • 2003 : Porphyre. La pierre pourpre des Ptolémées aux Bonaparte, Musée du Louvre[5]
  • 2005 : Ivoires du musée du Louvre (1480-1850). Une collection inédite, Dieppe, Château-Musée, 2005 (avec Pierre Ickowicz).
  • 2007 : Charles Mellin, un Lorrain entre Rome et Naples, Nancy, musée des Beaux-arts et Caen, musée des Beaux-arts (avec Sophie Harent et Patrick Ramade)
  • 2007-2008 : Histoires d’ivoire. Collections du musée du Louvre et des musées de Châlons-en-Champagne, Châlons-en-Champagne, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie (avec Philippe Pagnotta)
  • 2008 : Apollon dans la forge de Vulcain. Bronzes de la collection de Louis XIV au musée du Louvre, Kiev, réserve nationale Sainte-Sophie, Maison du métropolite
  • 2010 : Kronos Eros Thanatos. Œuvres de Marc Schildge, Paris, galerie Joseph
  • 2011 : Regards sur Marie, Le Puy-en-Velay, Hôtel-Dieu, 2011 (avec Gilles Grandjean)
  • 2012 : Robert Wilson Living Rooms, musée du Louvre
  • 2015 : La Fabrique des saintes images. Rome, Paris, 1580-1660, Musée du Louvre (avec Louis Frank)[6],[7]
  • 2019: La Lune. Du voyage réel aux voyages imaginaires. Grand Palais, Galeries nationales. - 3 avril 2019 - 22 juillet 2019 (avec Alexia Fabre).

Principaux ouvrages[8][modifier | modifier le code]

  • Catalogue raisonné des dessins anciens du musée Centre-des-Arts de Fécamp, Fécamp, 1994 (avec Xavier Salmon).
  • Peintures et sculptures d’Italie. Collections du XVe au XIXe siècle du Musée Calvet. Avignon, Paris, 1998 (avec Philippe Sénéchal).
  • Dessins de la Donation Marcel Puech au Musée Calvet, Avignon, Naples, 1998 (dir. avec Sylvie Béguin et Mario Di Giampaolo).
  • Dessins de la Donation Marcel Puech au Musée Calvet, Avignon. Catalogue sommaire, Naples, 1998.
  • Le Musée Napoléon, Paris, 1999.
  • Peintures françaises du XVIIe siècle. La collection du musée des Beaux-Arts de Rouen, Paris, 2000 (préface de Pierre Rosenberg).
  • Beau comme l’antique, Paris, 2000 (avec Jean-Luc Martinez).
  • Porphyre. La pierre pourpre des Ptolémées aux Bonaparte, Paris, 2003 (dir.).
  • Charles Mellin, un Lorrain entre Rome et Naples, Paris, 2007.
  • Histoires d’ivoire. Collections du musée du Louvre et des musées de Châlons-en-Champagne, Châlons-en-Champagne, 2007 (avec Philippe Pagnotta).
  • Apollon dans la forge de Vulcain. Bronzes de la collection de Louis XIV au musée du Louvre, Kiev, 2008.
  • Musée de Fécamp, Catalogue des peintures, Bonsecours, 2010 (avec Marie-Hélène Desjardins, Catherine Join-Diéterle et Olivier Meslay).
  • Ivoires de la Renaissance et des Temps modernes. La collection du musée du Louvre, Paris, 2010.
  • Regards sur Marie, Lyon, 2011 (dir., avec Gilles Grandjean).
  • Messe de saint Grégoire, Paris, 2011 (avec Dominique de Courcelles et Claude Louis-Combet).
  • Voyage en Grande Wilsonie, Paris, 2013.
  • Armes européennes. Histoire d’une collection au musée du Louvre, Paris, 2014.
  • La Fabrique des saintes images. Rome, Paris, 1580-1660, Paris, 2015 (dir., avec Louis Frank).
  • Le bouclier avec Milon de Crotone d’Antonio del Pollaiuolo, Paris, 2015[9].
  • Au fil des perles, la prière comptée. Chapelets et couronnes de prières dans l’Occident chrétien, Paris, Somogy, 2017
  • Le livre d’heures de François Ier, Paris, 2018
  • Dévotion mariale et faveur pontificale. A propos des colonnes de porphyre du portail occidental de la cathédrale du Puy : in Cahiers de la Haute-Loire 2006, Le Puy-en-Velay, Cahiers de la Haute-Loire,
  • La Lune. Du voyage réel aux voyages imaginaires, Paris, RMN, 2019 (dir. avec Alexia Fabre).

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Membre associé correspondant national de la Société Nationale des Antiquaires de France
  • Fellow de la Society of Antiquaries, Londres
  • Chevalier des Arts et Lettres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté du 6 janvier 1992 »
  2. « Journal Officiel, 28 juillet 1993 »
  3. « Délibérations de la Fondation Calvet »,
  4. « Rapport annuel de l'INHA, 2016 »
  5. Entretien avec Sylvie Pérez, Europe 1, 10 novembre 2003 (https://archive.org/details/PorphyreHistoirePhilippeMalgouyresMono)
  6. Pierre Normann Granier, « 1593 - saintes images - saintes images », sur www.francefineart.com (consulté le 21 août 2017)
  7. « Emission de France-Culture animée par Emmanuel Laurentin »
  8. Voir certaines de ses autres publications en ligne musée-du-louvre.academia.edu. Lien vers la base du Zentralinstitut für Kunstgeschichte (Kubikat) : aleph.mpg.de
  9. Recension par Julia Saviello dans la revue Sehepunkt, 2016 (http://www.sehepunkte.de/2016/06/28406.html)