Philippe Gloaguen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gloaguen.

Philippe Gloaguen

alt=Description de l'image Philippe Gloaguen - Rennes 20110127.jpg.
Naissance 6 août 1951 (63 ans)
Suresnes, France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

  • « Les Guides du Routard », Hachette Livre
  • « Une vie de routard », Editions Calmann-Lévy, 2006

Philippe Gloaguen (né le 6 août 1951 à Suresnes dans les Hauts-de-Seine) est un écrivain et homme d'affaires français, cofondateur du Guide du routard depuis 1973. Il est aujourd'hui l'unique propriétaire de la marque « Routard », déposée à l'INPI en 1975[1]. En 2006, il co-écrit son autobiographie « Une vie de routard » avec le journaliste Patrice Trapier, sacrant par ce biais sa vie dédiée au voyage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des voyages dès l'enfance[modifier | modifier le code]

Philippe Gloaguen est le fils d'un père instituteur et directeur de pensionnat et d'une mère assistante sociale. C'est avec eux qu'il commence à s'initier au voyage et découvre de nouvelles cultures, comme à Barcelone à l'âge de 8 ans[2].

Puis, à l'âge de 16 ans, c'est le bac en poche et en stop qu'il part à la découverte de l'Angleterre dans le but d'apprendre l'anglais[2]. C'est vraisemblablement à cette époque qu'il s'éprend pour les voyages sac à dos. Le logo du guide, créé par le dessinateur Jean Solé et représentant un baroudeur et son sac à dos sera d'ailleurs directement inspiré de lui[3].

Philippe Gloaguen au Salon des entrepreneurs 2012 à Paris

La Bretagne, une terre d'attache[modifier | modifier le code]

Les terres bretonnes ont une place importante dans la vie de Philippe Gloaguen : « Je suis très ému par la Bretagne. Car si l'homme est un animal grégaire qui aime découvrir le monde, il aime avant tout retrouver ses racines »[4]. Son père en est originaire et c'est ainsi que durant son enfance, Philippe Gloaguen passe ses vacances à Douarnenez, dans le manoir de sa tante et de son oncle, travailleurs à la criée. A l'âge de 13 ans, Philippe et son père entament un véritable road trip en Bretagne, à la découverte du golfe du Morbihan, de Brest, de l'Aber Wrac'h ou encore du Mont Saint-Michel[4].

Philippe Gloaguen et le Guide du routard[modifier | modifier le code]

Après des études à l’École supérieure de commerce de Paris, Philippe Gloaguen part à la découverte du monde en compagnie de son ami Michel Duval. En 1972, alors âgé de 21 ans, c'est avec lui qu'il s'en va découvrir l'Inde en "routard", voyage durant lequel ils dresseront des carnets de route. C'est de ce périple que naitra l'idée de créer un guide de voyage destiné à voyager "pas cher".

Le projet se concrétise en 1973, date de la première parution du Guide du routard. C'est non sans mal que le guide vit le jour puisqu'il aura fallu 19 refus d'éditeurs avant sa sortie effective en librairie, rendue possible par la petite maison d'édition Gedalge.[5]. A partir de 1975, c'est néanmoins la maison d'édition actuelle des guides, Hachette Livre, qui reprend le projet, sous la tutelle de Gérald Gassiot-Talabot, alors responsable du pôle tourisme.

Oeuvre[modifier | modifier le code]

  • Auteur permanent du guide du routard
  • « Une vie de routard », Editions Calmann-Lévy, 9 mars 2006, 280 pages

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Biographie de Philippe Gloaguen » sur le site de L'Echo touristique
  2. a et b (fr) « "Bénédicte et Philippe Gloaguen : "Nous n'avons jamais fait notre voyage de noces !" » article paru sur le site lejDD.fr le 09/06/2013
  3. (fr) « "Les pastiches du Routard" » sur routard.com
  4. a et b (fr) « "La Bretagne de Philippe Gloaguen" », article paru sur le site letelegramme.fr le 10/08/2009
  5. (fr) « "La saga du routard" » sur routard.com