Petit rat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rat (homonymie).

Un petit rat désigne une jeune élève de l'école de danse de l'Opéra de Paris qui figure dans les spectacles.

Origine et étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme de rat, attesté chez Honoré de Balzac et Théophile Gautier, a donné lieu à plusieurs tentatives d'explication : rattaché à l'argot scolaire, il fait partie des métaphores animalières chères aux romantiques (une fois ses études terminées, le « rat » devient « tigre »). Une autre étymologie, non exclusive de la première, en fait une aphérèse de « demoiselle d'opéra ».

Une autre explication non attestée, mais très populaire, voudrait que l’expression « petit rat » trouve son origine dans le bruit que faisaient les pointes des jeunes danseurs sur le plancher des salles de répétition situées dans les combles de l’Opéra.

Nestor Roqueplan, fin observateur de la vie de l'Opéra au milieu du XIXe siècle, décrit ainsi le rat :

« Le vrai Rat, en bon langage, est une petite fille de sept à quatorze ans, élève de la danse, qui porte des souliers usés par d'autres, des châles déteints, des chapeaux couleur de suie, qui sent la fumée de quinquet, a du pain dans ses poches et demande six sous pour acheter des bonbons ; le rat fait des trous aux décorations pour voir le spectacle, court au grand galop derrière les toiles de fond et joue aux quatre coins des corridors ; il est censé gagner vingt sous par soirée, mais au moyen des amendes énormes qu'il encourt par ses désordres, il ne touche par mois que huit à dix francs et trente coups de pieds de sa mère. »

— Les Nouvelles à la main (1840).

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

L'école des petits rats de l'Opéra de Paris a inspiré à Odette Joyeux, son roman Côté cour ou les Mémoires d'un rat et le feuilleton télévisé français L'Âge heureux qui en a été tiré.

L'école des petits rats de l'Opéra est également citée dans le livre Robert des noms propres de la romancière Amélie Nothomb.

En 2016, les éditions Nathan, en partenariat avec l'Opéra national de Paris, ont lancé une nouvelle série de romans pour la jeunesse, 20, allée de la Danse, qui relate les aventures de 6 petits rats de 6e division (les plus jeunes de l'école de ballet). Les romans sont écrits par Elizabeth Barféty et illustrés par Magalie Foutrier.