Peste du canard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


La peste du canard (également appelée herpesvirose des anatidés) est une entérite virale contagieuse et aiguë due à un Herpesviridae (Duck herpesvirus 1 ou « DHV-1 »)de la sous-famille des alphaherpesvirinae[1].
Cette maladie affecte tous et uniquement les anatidés, mais plus ou moins sévèrement selon les espèces.
Certaines souches de pestes ne touchent que certaines espèces en particulier comme une peste identifiée chez les canard de Barbarie[2], espèce qui semble la plus sensible. Les animaux atteints et qui survivent peuvent être porteurs sains pendant plusieurs années après leur contamination. Les fientes, les sécrétions nasales ainsi que la surface des œufs des animaux affecté abritent ces virus. La maladie se transmet par contact.

Épistémologie[modifier | modifier le code]

Rejets nasaux sanguinolents d'un canard Colvert mort d'herpesvirose

Les premiers cas de diagnostique de peste du canard l'on probablement été aux Pays-Bas en 1923 où elle a causé des mortalité de l'ordre de 90 à 100 % dans certains élevages.

Cette maladie devait auparavant être assimilée aux pestes aviaires causées par les Orthomyxovirus.

En 1963, les Pays-Bas, l'Inde et la Chine répertorient des cas, puis la Belgique en 1964. En Europe son caractère apparaît comme saisonnier d'ailleurs une étude dans les années 1980 au Royaume-Uni a montré que plus de 90 % des cas survenait entre avril et juin. Cette maladie a ensuite été importé en Amérique du Nord.

L'augmentation des cas au printemps pourrait s'expliquer par les contacts entre les anatidés sauvages et ceux d'élevage.

Maladie[modifier | modifier le code]

La période d'incubation est de 7 jours chez le canard domestique[3], la mortalité est supérieur à 90 %[4]. Les principaux symptômes extérieurs sont les sécrétions nasales.

Traitement, vaccination[modifier | modifier le code]

La vaccination est aujourd'hui une pratique habituelle aux États-Unis[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plummer et al., 1998
  2. DAVISON S., CONVERSE K.A., HAMIR A.N. & ECKORAGE R.J. (1993). Duck viral enteritis in domestic Muscovy ducks in Pennsylvania. Avian Dis., 37, 1142–1146.
  3. a et b Fenner, Frank J.; Gibbs, E. Paul J.; Murphy, Frederick A.; Rott, Rudolph; Studdert, Michael J.; White, David O. (1993). Veterinary Virology (2nd ed.). Academic Press, Inc. ISBN 0-12-253056-X.
  4. Carter, G.R.; Flores, E.F.; Wise, D.J., « Herpesviridae », A Concise Review of Veterinary Virology,‎ 2006 (consulté le 2006-06-10)