Pavel Bajov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pavel Bajov
Павел Петрович в 1911 году.jpg

Pavel P. Bajov

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Пермская духовная семинария (d) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Journaliste, écrivain, auteur de littérature d'enfance et de jeunesse, pédagogue, scénaristeVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Ariadna Bazhova (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinctions
Prix Staline
Ordre de Lénine
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pavel Bazhov Signature.svg

signature

Pavel Petrovitch Bajov (en russe : Па́вел Петро́вич Бажо́в, né le à Syssert, dans l'Oural, mort le à Moscou), est un écrivain russe puis soviétique qui s'inspira de thèmes folkloriques et des contes de l'Oural.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pavel Bajov naquit dans une famille ouvrière instruite ; son père était maître d'atelier à Syssert. Il passa son enfance à Polevskoï à 50 km d'Ekaterinbourg. Après ses études secondaires, il entra au séminaire de Perm puis travailla comme instituteur à Ekaterinbourg et à Kamychlov. Comme beaucoup d'habitants de la région, il était gagné aux idées anti-monarchiques et ne put accéder à l'université. Il se maria avec Valentina Ivanitskaïa, une ancienne élève de l'école diocésaine où il enseignait le russe, et eut sept enfants. Sa femme fut sa muse pendant toute sa vie.

Bajov rejoint les rangs du Parti communiste de l'Union soviétique en 1918. Pendant la guerre civile, il se battit finalement du côté des rouges. Il devint ensuite journaliste et se mit à écrire des livres à propos de l'histoire de l'Oural ; il réunit et fait découvrir alors des récits et des contes de sa région natale. Son premier livre est édité en 1924.

Il publia son premier conte en 1936, puis dirigea en 1939 une maison édition spécialisée dans les contes de l'Oural et créée à son initiative.

Il publia en 1939 La Cassette de malachite (Малахитовая шкатулка), ainsi que de nombreux contes d'enfants, mais aussi des ouvrages sur la révolution et la guerre civile.

L'écrivain est aussi élu député du 2e et 3e Soviet suprême de l'Union soviétique.

Mort à Moscou, il est inhumé au cimetière Ivanovskoïe de Sverdlovsk.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Bajov, La Fleur de pierre, Éditions du Bateau ivre, trad. Boris Metzel, 1947. Contient 19 contes.
  • Pavel Bajov, La Fleur de malachite (trad. Martine Bertho), Éditions Ubacs, 1991 (ISBN 2-905373-45-8). Contient trois contes : La Fleur de pierre, Le Maître tailleur de pierre, La Frêle brindille.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]