Paul Ranc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le protestantisme
Cet article est une ébauche concernant le protestantisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Paul Ranc
Description de l'image defaut.svg.
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession

Paul Ranc est un diacre de l'Église évangélique réformée du canton de Vaud et essayiste français, protagoniste du débat sur les sectes en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien membre de l'ADFI[1], il est fondateur de l'Association de Défense de la Famille et de l'Individu Suisse, dans le canton de Vaud[2].

Il s'est attaqué au mouvement Jean-Michel et son équipe.

En 1985, il publie une étude sur l'AMORC qui lui vaut une plainte en Suisse de ladite association rosicrucienne l'année d'après[3]. Dans son livre La Franc-Maçonnerie sous l'éclairage biblique[4], il affirme que le B'nai B'rith (organisation paramaçonnique juive) a financé la révolution russe et qu'elle avait pour but d'instaurer un pouvoir mondial juif[5]. Le B'naï B'rith suisse obtiendra une modification qui sera acceptée en juin 1990[6]. Après avoir publié un livre sur la scientologie, il est attaqué en justice en Suisse par des plaignants liés au mouvement, qui furent déboutés[7]. Avec Gérard Dagon, il fonde l'association Vigi-sectes en 1998, qui combat les sectes dans une perspective évangélique[1].

En 2011, il déclare cesser tout militantisme et remettre son fonds d'archives à l'association Vigi-Sectes qu'il a fondée[8].

Thèses[modifier | modifier le code]

Franc-maçonnerie[modifier | modifier le code]

Pour Ranc, la franc-maçonnerie est une contrefaçon du christianisme[9].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Une secte dangereuse : la Scientologie, Editions Contrastes, Saint-Légier, 1993
  • La Rose-Croix, mythe ou réalité ?, Editions Contrastes, Lausanne, 1985 (ISBN 2-88211-000-6)
  • Le Bonheur à tout prix ? Contrastes, La Tour-de-Peilz, 1997.
  • La Franc-maçonnerie sous l'éclairage biblique, Editions Contrastes, Saint-Légier, 1989
  • Je ne fais aucun cas de ma vie, Éditions Contrastes, Saint-Légier, (ISBN 2-88211-007-3)

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Benoît Hervieu-Léger, « Sectes », La Croix, Paris, Bayard Press,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.asdfi.ch/
  3. Les nouvelles voies spirituelles: enquête sur la religiosité parallèle en Suisse, par Jean-François Mayer, p.340
  4. Paul Ranc, La Franc-maçonnerie sous l'éclairage biblique, Editions Contrastes, Saint-Légier, 1989
  5. http://www.cicns.net/haines_hier_et_aujourdhui.pdf p. 15
  6. Emmanuel Ratier (présente), Mystères et secrets du B'naï B'rith, éditeur FACTA, p. 165, Texte en ligne
  7. « http://www.anti-scientologie.ch/plainte-ranc.htm » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le UN DIACRE VAUDOIS DÉCORTIQUE LES MÉTHODES DE LA SCIENTOLOGIE, 24 Heures, 15 décembre 1993
  8. http://www.christianismeaujourdhui.info/actualite-chretienne.php/paul-ranc-liquide-son-materiel-sur-les-sectes-5835.html
  9. http://www.promesses.org/arts/93p31-32f.html