Paul Mieille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Mieille
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
TarbesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Espérantiste, professeur d'enseignement secondaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Pascal Barthélémy Mieille (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Fortunée Lucie Peyron (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Marie Louise Mieille (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Anne Marie Barnes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul Mieille (né en 1859 à Thorame-Haute et mort en 1933 à Tarbes) est un professeur français de langue anglaise, pacifiste et espérantiste.

Il contribue à aider la correspondance dans un but pédagogique d'apprentissage linguistique, entre étudiants de différents pays. Lors de l'Exposition universelle de Paris en 1900, il rencontre Martin Hartmann (professeur de Leipzig) et William Thomas Stead (journaliste de Londres) sur l'organisation internationale de l'échange de lettres.

Il vit à Tarbes entre 1890 et 1930 et est rédacteur en chef de la revue Pyrénnées Océan, Revue illustrée du Sud. Bilingue (anglais, français), elle promeut le tourisme dans la région.

Il encourage le Scoutisme dans les Pyrénées. Depuis 1932, le « Meute de loups De Tarbes» prend le nom «Meute Paul Mieille ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • espéranto : sa situation actuelle, son avenir : conférence donnée à l'occasion de la fondation du Groupe d'espéranto de Tarbes, , American Esperanto Society, Amerika esperanta kolekto, no 1. Montréal : A.É. S., 1904
  • Les causes profondes et l'avenir de l'alliance franco-anglaise, 1921 .... (1921)
  • L'Éducation pacifique, Imprimeur Lescamela, rue de Gonnes, n°10, Tarbes. . . .
  • La langue-monde commune ou auxiliaire à travers l'internationalisation de l'anglais et du français dans la société des nations, Tarbes, 1919.
  • Pyrénées et Côte Basque, guide touristique illustré des stations thermales, des stations balnéaires et des climats du Sud-Ouest de la France, Paris : Cies des chemins de fer d'Orléans et du midi (http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb324500293/PUBLIC )

Documents[modifier | modifier le code]

Le livre Esperantaj Prozajoj est proposé dans une friperie française : il compte des histoires, nouvelles et croquis en espéranto. In-8 broché. Hachette, 1902, Paris. 247p., que Louis de Beaufront dédie à Paul Mieille. D'après la description du magasin, Paul Mieille est professeur d'anglais, pédagogue, progressiste, pyrénéen et créateur de l'antenne espéranto tarbaise .

Monument[modifier | modifier le code]

Un monument à Tarbes, dans le parc Bel-Air (quartier de l'Ormeau), est créé par le sculpteur Henri Borde en 1936.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :