Paul Fournier (sculpteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Fournier
Naissance
Décès
(à 66 ans)
Paris 17e
Nationalité
Activités
Distinction

Paul Fournier, né à Paris le , où il est mort le [1], est un sculpteur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Fournier est notamment l'auteur du premier monument commémoratif à Honoré de Balzac (Tours, 1889), lequel fut envoyé à la fonte sous le régime de Vichy[2],[3]. Sa statue d'Ophélie (Salon de 1886, musée des Beaux-Arts de Nice) préfigure le style Art nouveau[4].

Il est également l'auteur de comédies et de romans[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Une grande artiste, drame en 1 acte en vers, Paris, P. Ollendorff, 1891.
  • Le Roi des Gascons, roman d'aventures, Paris, Montgredien,1901.
  • Le Roman de Paris, Paris, E. Flammarion, 1909.
- Prix Jean-Jacques-Berger 1912 de l'Institut de France.
  • Une jeune maîtresse, roman, Paris, A. Messein, 1909.
  • Poupée d'amour !, roman, Paris, A. Meissein, 1910.
  • Un homme de joie, roman, Paris, A. Messein, 1910.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit.
  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporaines, 1910-1930, Paris, Art & édition, 1930-1934.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :