Park Tae-hwan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la natation
Cet article est une ébauche concernant la natation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dans ce nom, le nom de famille précède le nom personnel.
Park Tae-hwan Swimming pictogram white.png
Park Tae-hwan.jpg
Informations
Nages Nage libre
Période active 2003-
Nationalité Sud-Coréen
Naissance (26 ans)
Lieu Séoul
Club Dankook University
Palmarès
Jeux olympiques 1 3 0
Ch. du monde grand bassin 2 1
Jeux Asiatiques 3 1 3

Park Tae-hwan, né le 27 septembre 1989 à Séoul, est un nageur sud-coréen. Il a commencé la natation à l'âge de 5 ans et les compétitions juniors deux ans plus tard[1]. Diplômé de l'université Dankook en février 2012 en éducation physique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aux Jeux Olympiques de 2004 à Athènes (Grèce), il est disqualifié du 400 m nage libre[2].

2006-2007[modifier | modifier le code]

Lors des Jeux asiatiques de 2006 à Doha (Qatar), il remporte 7 médailles dont 3 titres. Il décroche l’or sur le 200, le 400 et le 1 500 m nage libre en établissant deux nouveaux records d'Asie (1:47.12 sur le 200 m et 14:55.03 sur le 1 500 m). Il est aussi médaillé de bronze sur le 100 m nage libre derrière le chinois Chen Zuo. Avec le relais coréen, il est médaillé de bronze sur le 4 × 100, 4 × 200 m nage libre et sur le 4 × 100 m 4 nages. Au vu de ses résultats, il fut nommé Sportif de ces Jeux[3].

Quelques mois plus tard, il est double médaille d'or sur le 400 m et le 1 500 m nage libre aux Championnats pan-pacifiques à Victoria (Canada). Il décroche aussi la médaille d'argent sur le 800 m nage libre derrière l'américain Klete Keller.

Il participe à ses premiers Mondiaux à Melbourne (Australie), il remporte l'or sur le 400 m nage libre ainsi que le bronze sur le 200 m nage à plus de 3 secondes du premier, Michael Phelps.

2008 : les Jeux de Pékin[modifier | modifier le code]

Après avoir intégré l'équipe nationale de Corée en février 2008 en vue des Jeux, il se qualifie pour le 200, le 400 et le 1 500 m nage libre. Pour commencer, il décroche l'or sur le 400 m nage libre en battant le record d'Asie en 3:41.86 avant de prendre la seconde place du 200 m nage libre derrière Michael Phelps en établissant, là encore, le nouveau record d'Asie en 1:44.85. Le dernier jour, il finit 16e des séries du 1 500 m nage libre.

2009[modifier | modifier le code]

Après ses succès aux Jeux Olympiques, Park Tae-Hwan surprend tout le monde en ratant complètement ses Mondiaux de Rome (Italie). En effet, il finit 13e du 200 m, 12e du 400 m et 9e du 1500 nage libre[4].

2010-2011[modifier | modifier le code]

Aux Jeux Asiatiques à Guangzhou (Chine) en 2010, Park Tae-Hwan reprend du poil de la bête. Il est triple médaillé d'or, double médaillé d'argent et de bronze. Il décroche l'or sur le 100 m, le 200 m (avec le record d'Asie en 1:44.80) et le 400 m nage libre. Il est argenté sur le 1 500 m nage libre derrière le chinois Sun Yang ainsi que sur le relais 4 × 10 m 4 nages. Ses deux médailles de bronze lui viennent des deux autres relais, le 4 × 100 et le 4 × 200 m nage libre.

Aux Mondiaux de Shanghai (Chine), il décroche l'or sur le 400 m nage libre mais finit seulement 4e du 200 m nage libre.

2012 : les Jeux de Londres[modifier | modifier le code]

Aux Jeux de Londres (Royaume-Uni), il décroche deux médailles d'argent. La première sur le 200 m nage libre ex-aequo avec le chinois Sun Yang derrière le français Yannick Agnel puis sur le 400 m nage libre derrière Sun Yang. Lors du 1 500 m nage libre, il arrive 4e en battant le record de Corée en 14:50.61.

Le 4 octobre 2012, il est parti pour 4 semaines à l'armée bien qu'il ait été dispensé des deux ans obligatoires en Corée du Sud[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Jeux Asiatiques[modifier | modifier le code]

  • Jeux Asiatique 2006 à Doha (Qatar) :
    • médaille d'or, Asie Médaille d'or du 200 m nage libre.
    • médaille d'or, Asie Médaille d'or du 400 m nage libre.
    • médaille d'or, Asie Médaille d'or du 1 500 m nage libre.
    • médaille d'argent, Asie Médaille d'argent du 100 m nage libre.
    • médaille de bronze, Asie Médaille de bronze avec le relais 4 × 100 m nage libre
    • médaille de bronze, Asie Médaille de bronze avec le relais 4 × 200 m nage libre
    • médaille de bronze, Asie Médaille de bronze avec le relais 4 × 100 m 4 nages

Records personnels[modifier | modifier le code]

Ce tableau liste les records personnels de Park Tae Hwan au 3 septembre 2010.

Records personnels en grand bassin
Épreuve Temps Compétition Lieu Date
200 m nage libre 1 min 44 s 85 Jeux olympiques d'été de 2008 Pékin, Chine
400 m nage libre 3 min 41 s 86 Jeux olympiques d'été de 2008 Pékin, Chine
800 m nage libre 7 min 53 s 04 Jeux olympiques d'été de 2008 Pékin, Chine
1 500 m nage libre 14 min 50 s 61 Jeux olympiques d'été de 2012 Londres, Royaume-Uni

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dynamic Koreans of the year: Kim Yoon-A, Park Tae-hwan, Korea.net. Consulté le 2 décembre 2012
  2. Tae-Hwan Park, Yahoo.com. Consulté le 2 décembre 2012.
  3. [1] Doha 2006 - Athlete of the Games
  4. Park Tae-Hwan is too young to give up, consulté le 2 décembre 2012
  5. Park Tae-Hwan enters army boot camp 5 octobre 2012. Consulté le 2 décembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]