Parc de Bourran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc de Bourran
Image illustrative de l'article Parc de Bourran
Le château Bourran.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Mérignac
Superficie 18 ha
Cours d'eau Plan d'eau
Caractéristiques
Type Parc
Gestion
Protection Inscrit Monuments historiques (9/01/1992)
Localisation
Coordonnées 44° 50′ 19″ Nord 0° 37′ 46″ Ouest / 44.838722, -0.629333

Le Parc de Bourran est un parc français situé sur la commune de Mérignac, dans le département de la Gironde. Il a été conçu par le paysagiste Louis Le Breton. Le parc et le château sont inscrits aux Monuments historiques le 9 janvier 1992[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine comprend le château de Bourran.

L'ancien château a appartenu à François-Armand Saige, avocat général au Parlement de Bordeaux, commandant des gardes nationales en 1789 et maire de Bordeaux en 1791. Il est arrêté sous la Terreur et exécuté le 2 brumaire An II (octobre 1793) ; ses biens sont inventoriés en frimaire (décembre 1793). Cet inventaire permet de reconstituer ce que pouvait être le cadre de vie du château Bourran de l’époque ainsi que l'activité viticole du domaine[2]. Le domaine produisait en effet entre 38 et 80 tonneaux de vins rouges classés dans les Graves, jusqu'à la crise du phylloxéra.

Le domaine est acquis à la fin du XIXe siècle par l'armateur Émile Ravesies et son gendre le banquier Piganneau qui, en 1869, font rebâtir la chartreuse selon les plans des architectes Jules et Paul Lafargue. Trois corps de logis à trois baies chacun coiffés d’un comble d’ardoise s’ouvrent sur le jardin. En 1890, ils chargent le paysagiste orléanais Louis Le Breton de dessiner le parc : l'arrivée de la Devèze débouche sur un étang ; des petits ponts sont aménagés ainsi qu'une porte décorative en pierre.

À partir de 1912 les terres à vignes sont loties pour laisser place au quartier Bourranville. Le château est occupé par les Allemands, puis la propriété est réquisitionnée en 1944 pour y installer l’école normale d’instituteurs avant de devenir en 1947 la propriété du Conseil Général de la Gironde. Le château est aujourd'hui le siège de l'Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE) d'Aquitaine. Le parc est communal. La Devèze est canalisée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aulne au bord de l'étang, juin 2016

Le Parc de Bourran s'étend actuellement sur 18 ha agrémentés d'un vaste plan d'eau alimenté par la Devèze, La rivière est enjambée par un pont romantique en fausse ruine et comporte une cascade artificielle. Sont présentes des essences variées et des pelouses à compositions florales. Le parc propose des aires de jeu et s'anime d'animaux exotiques.

Une vingtaine d'essences, pour la plupart originaires des États-Unis, sont répertoriées dans le topoguide : aulne glutineux, caryer blanc, charme, cèdres, chênes, copalme d'Amérique, cyprès chauve, frêne commun, hêtre commun, if commun, magnolia, métaséquoïa, platane, saule, séquoïa, hêtre pourpre. Un système d'étiquetage avec nom vulgaire et nom scientifique permet de les identifier sur place.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Château Bourran et son parc », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 15 août 2011.
  2. AQU'EDUC, « Le château Bourran : un lieu d'éducation - 1 - Un château viticole », sur Patrimoine Aquitain de l'Éducation,‎ (consulté le 20 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]